Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت
Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE : Entre le Pheu Thai et le Move Forward, la fracture du délit de lèse majesté

THAÏLANDE – POLITIQUE : Entre le Pheu Thai et le Move Forward, la fracture du délit de lèse majesté

Date de publication : 21/05/2023
0

Pheu Thai

 

Le parti Pheu Thai, arrivé second aux législatives du 14 mai, a exhorté le 20 mai le parti Move Forward (MFP) à reconsidérer son intention d’inclure une proposition d’amendement de la loi sur la lèse-majesté dans un protocole d’accord que le MFP demande aux partenaires potentiels de la coalition de signer avant de procéder à la formation d’un nouveau gouvernement.

 

Le chef adjoint du Pheu Thai, Chusak Sirinil, a déclaré qu’il comprenait que la question de la loi sur la lèse-majesté ferait l’objet d’une discussion plus approfondie entre le MFP et les partenaires potentiels de la coalition avant la signature du protocole d’accord.

 

Mais comme cette question est susceptible de provoquer un conflit majeur dans la société, le Pheu Thai souhaite que le MFP révise son plan pour inclure la proposition d’amendement de l’article 112 du code pénal dans le protocole d’accord.

 

Le chef adjoint de Move Forward, Sirikanya Tansakun, a déclaré le 20 mai que les partenaires de la coalition n’avaient pas besoin de soutenir sa position controversée sur la modification de la loi.

 

À ce stade, le MFP et tous ses partenaires de coalition potentiels devraient, en vertu du protocole d’accord, accepter d’entamer leur coopération en discutant de la manière dont toutes les parties peuvent travailler ensemble pour améliorer la situation économique du pays, au lieu de prêter trop d’attention à leurs propres politiques au début, a déclaré M. Chusak.

 

Le secrétaire général du MFP, Chaithawat Tulathon, a déclaré que le parti avait déjà envoyé une copie du protocole d’accord aux dix partis politiques qui ont accepté de faire partie de la coalition et qu’il attendait des réponses d’ici le 22 mai.

 

Une discussion sera ensuite organisée pour tous ces partis afin d’examiner les détails de l’accord et de le finaliser avant que la version finale du protocole d’accord ne soit rendue publique le 23 mai, comme prévu.

 

Chaithawat a refusé de discuter des détails de la version provisoire du protocole d’accord, déclarant que la PMF devait encore discuter de nombreux autres détails avec les huit parties, y compris ce qui devrait ou ne devrait pas être prioritaire. Le protocole d’accord sert de ligne directrice pour tous les partenaires de la coalition, et pas seulement pour la MFP, a-t-il ajouté.

 

En ce qui concerne la question de l’article 112, le MFP admet qu’elle est susceptible d’entraîner un conflit social et qu’elle doit donc être traitée ultérieurement au parlement, ce qui signifie que les détails de l’amendement proposé par le MFP à la loi sur la lèse-majesté ne doivent pas figurer dans le protocole d’accord.

 

Le Pheu Thai ne soutient pas le projet de loi d’amnistie car il craint que l’opinion publique ne l’interprète comme une tentative du parti d’aider l’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra à rentrer chez lui, a déclaré la source. Toutefois, si le MFP propose ultérieurement le projet de loi d’amnistie de son propre chef, le Pheu Thai ne s’y opposera pas, a déclaré la source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus