Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE: Premier ministre logé par l’armée: la justice donne son feu vert

THAÏLANDE – POLITIQUE: Premier ministre logé par l’armée: la justice donne son feu vert

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 02/12/2020
0

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha a survécu mercredi à l’examen par la justice de ses conditions de logement, dans la résidence normalement allouée au chef de l’armée. La cour constitutionnelle du royaume, composée de neuf membres, a jugé que Prayut n’était pas coupable de conflit d’intérêts en vivant dans une résidence militaire après avoir quitté le commandement des forces armées, puisqu’il conserve le portefeuille de la défense au sein du gouvernement.

 

“Le statut du général Prayut Chan-O-Cha en tant que premier ministre et ministre de la défense reste inchangé”, a déclaré le juge en chef.

 

Le tribunal a décidé que le statut de Premier ministre de M. Prayut, qui est aussi ministre de la défense, justifie son séjour dans cette résidence, même s’il a démissionné de son poste de chef de l’armée en 2014.

 

Maison d’hôtes de l’armée

 

Au moment de la lecture du jugement, les manifestants pro-démocratie se sont rassemblés pour un nouveau rassemblement à un carrefour important du nord de Bangkok.

 

Le juge a déclaré que l’armée avait changé le statut de la résidence, passant d’une maison de l’armée à une maison d’hôtes en 2012 “donc techniquement, l’accusé ne vit plus dans une maison de l’armée”.

 

Le principal parti d’opposition, Pheu Thai, avait introduit un recours en justice qui, s’il avait abouti, aurait contraint Prayut et son cabinet à démissionner.

 

Justice politisée

 

Interrogé par le Bangkok Post, Thitinan Pongsudhirak, politologue de l’Université de Chulalongkorn, s’est fait l’écho de cette opinion.

 

“Quiconque a suivi la politique thaïlandaise pendant les 15 dernières années pensera que c’est une évidence… car la cour constitutionnelle est tellement politisée depuis 2006 qu’elle ne suscite pas la confiance du public”.

 

La crise politique actuelle, entre manifestants et gouvernement, semble donc assurée de se poursuivre…

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus