Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – TOURISME: 30 jours minimum, deux semaines en quarantaine: les conditions de Phuket pour accueillir les touristes

THAÏLANDE – TOURISME: 30 jours minimum, deux semaines en quarantaine: les conditions de Phuket pour accueillir les touristes

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 22/08/2020
0

Un pas décisif vers la réouverture des frontières du royaume aux touristes, vraiment ? L’annonce, jeudi 20 août, d’une possible réouverture de Phuket aux visiteurs étrangers à partir du 1er octobre, a aussitôt déclenché une salve d’articles dans les médias internationaux. La réalité est pourtant loin de la libre circulation espérée: trente jours de séjour au minimum, deux semaines de quarantaine stricte avec déplacement autorisé dans un rayon de un kilomètre, une semaine supplémentaire avec déplacements permis sur l’île… Ce projet pilote précède la haute saison annuelle. De son succès dépendra le marché touristique thaïlandais.

 

Rouvrir les frontières aux touristes, en les cantonnant pendant au moins trois semaines dans un périmètre restreint: le gouverneur du TAT, Yuthasak Supasorn, a justifié ainsi son annonce samedi 22 août. “Il y a un risque dans le nouveau modèle touristique, mais si nous n’ouvrons pas, il y a un risque plus grand pour l’économie” a-t-il expliqué

 

Le «modèle Phuket»

 

Mais les restrictions imposées à «l’expérience» sont encore considérables et les acteurs du tourisme et de l’hôtellerie de Phuket se demandent combien de “touristes” voudront, voire pourront, participer. Nous le saurons bientôt.

 

Le «modèle Phuket» sera le suivant: une quarantaine obligatoire de 14 jours pendant laquelle chaque touriste devra passer deux tests Covid-19, et sera autorité à se déplacer dans un rayon d’un kilomètre autour de son hôtel. Après ces 14 jours, les touristes seront libres de se déplacer dans Phuket. Après une autre semaine, et un autre test, ils seront autorisés à voyager partout en Thaïlande.

 

La période d’essai débutera le 1er octobre. Tout cela va, bien sûr, faire augmenter le coût du séjour d’un touriste – les hôtels ne seront pas bon marché. Et le touriste sera probablement sous une sorte de “microscope” 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, car le gouvernement voudra suivre ses déplacements, même dans un rayon d’un kilomètre. Le programme du gouvernement porte assez bien son nom: Safe and sealed, sûr et verrouillé !

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus