Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil ASIE – FRANCE : Candidate de la Nouvelle Union Populaire et Écologique en Asie ? Dominique Vidal répond à nos questions

ASIE – FRANCE : Candidate de la Nouvelle Union Populaire et Écologique en Asie ? Dominique Vidal répond à nos questions

Journaliste : Rédaction Date de publication : 25/05/2022
0

Dominique Vidal

 

Rien de tel qu’une campagne électorale pour permettre la confrontation des points de vue. Gavroche s’est fait un devoir d’ouvrir ses colonnes à tous les candidats, sans prendre parti. Il en va ainsi du débat démocratique que nous défendons par ailleurs pour les pays d’Asie du Sud-Est. Entretien exclusif avec Dominique Vidal, de la NUPES dirigée par Jean-Luc Mélenchon.

 

Quel bilan tirez-vous de l’élection présidentielle pour les Français d’Asie ?

 

Comme dans l’Hexagone, l’abstention a été massive dans notre circonscription. Elle n’est pas toujours le fait d’un rejet ou d’un désintérêt de la politique.Nombre d’entre eux se sont sentis abandonnés, sans possibilité de rejoindre leurs familles, et subissant de plein fouet les effets économiques liés aux mesures sanitaires. A ceux et celles qui sont en colère, je dis qu’il est possible de mettre fin à l’austérité imposée à tous les Français, de défendre l’universalité des droits égaux entre Français établis hors de France et les Français de la métropole, de décider de nouvelles mesures sociales fortes répondant aux priorités de nos concitoyens …Ce sont les valeurs et les objectifs portés par les forces de progrès réunis dans toutes leur diversité au sein de la Nouvelle Union Populaire, écologique et sociale que je représente dans notre circonscription .

 

Considérez-vous que la voix des Français de l’étranger ait été entendue lors de ce scrutin ?

 

Certainement pas. La nomination d’Élisabeth Borne comme première ministre montre bien qu’Emmanuel Macron entend rester sur sa ligne politique ultralibérale. Autrement dit si nous ne faisons pas barrage à cette politique au sein de l’Assemblée Nationale avec une force de gauche et de progrès, le quinquennat qui s’annonce sera le clone du précédent en pire avec dans les rails des projets de privatisation qui vont accentuer les inégalités sociales. Le démantèlement des services publics, y compris des services consulaires si importants pour la vie quotidienne, risque de se poursuivre. La suppression du poste de ministre en charge des Français établis à l’étranger confirme le peu de cas que le pouvoir fait des 3,5 millions de citoyens concernés.

 

Les élections législatives sont-elles un enjeu pour les Français d’Asie ?

 

Ces élections sont fondamentales pour tous les Françaises et les Français. Elles peuvent permettre de faire élire une majorité de gauche, sociale et écologiste à l’Assemblée nationale, et de remettre l’humain au cœur des décisions politiques. Cette majorité sera alors composée d’élus de terrain, engagés dans la vie active, en prise avec les réalités de la vie quotidienne et du monde du travail au sens large et capables de faire vivre au sein du Palais Bourbon, un débat démocratique si souvent confisqué par nos institutions qui donnent au pouvoir présidentiel. La place du travail et de l’emploi sera au cœur des politiques publiques. D’où la hausse du SMIC à 1500 euros , l’engagement pour la retraite à 60 ans, en intégrant les périodes d’études et de non travail dans le calcul des années de cotisation nécessaires pour une pension à taux plein, le remboursement de tous les soins prescrits à 100 %, le rétablissement de l’impôt de solidarité sur la fortune.

 

Quelles sont vos propositions ? Pourquoi voter pour votre liste ?

 

Je veux défendre l’universalité des droits égaux entre Français établis hors de France et les Français de la métropole. Pour l’avoir vécu, vous savez qu’Emmanuel Macron a bien mal traité les Français de l’étranger : protection sociale, santé, retraites, éducation, fiscalité … tous ces domaines ont été mis à rudes épreuves du fait de coupes budgétaires, de renoncement au principe d’égalité entre les citoyens français.

 

Les Français hors de France (et hors UE) sont soumis à des contraintes supplémentaires pour bénéficier de la protection sociale en France et nombreux sont ceux qui ne peuvent se soigner convenablement. Je défends l’universalité de l’accès aux soins el, notamment en ce qui concerne les vaccins .pour ce faire le financement de la CFE doit être assuré par l’Etat. Avec la pandémie, un sentiment d’abandon s’est installé parmi nombre de nos concitoyens. Beaucoup ont souffert et souffrent encore des conséquences liées aux mesures sanitaires. C’est pourquoi je préconise la création d’un fonds de solidarité pérenne pour les Français de l’étranger, en particulier pour ceux les plus touchés économiquement.

 

D’autres inégalités méritent d’être dénoncées ?

 

L’inégalité de traitement également dans l’accès à l’éducation. L’une des premières décisions prises par Emmanuel Macron en 2017 a été de réduire le budget de l’AEFE de 33 millions d’euros entraînant une baisse du nombre de postes d’enseignants sous contrat français dans les lycées Français et une forte augmentation des frais de scolarité pour les familles. Et il n’en est pas de même pour les bourses. C’est une discrimination ouverte envers les enfants d’expatriés. L’éducation au sein de l’école française doit être ouverte à toutes et tous. Quant au démantèlement du réseau consulaire, il a été douloureusement ressenti dans notre circonscription durant ces temps de COVID. La suppression de postes et de consulats, les manques de moyens ont surchargé de travail les équipes consulaires que je tiens à saluer. Ces services sont essentiels pour défendre les droits et accompagner nos compatriotes dans leur vie quotidienne et dans les situations multiples de crises qui frappent notre circonscription aussi. Il faut inverser la logique de casse et renforcer ces services.

 

Ma candidature au sein de la NUPES porte l’espoir d’une véritable alternative au monde capitaliste régi par la rentabilité financière. Ce qui implique de prendre les mesures d’urgence qu’impose la crise climatique qui dévaste notre planète et aggrave les inégalités à l’échelle mondiale. La sécurité géopolitique, alimentaire, sanitaire et écologique est un enjeu global, comme le souligne l’ONU. La France et l’Europe doivent être à la hauteur de ces défis de civilisation. L’humanité dans son ensemble court à sa perte si elle ne se donne pas les moyens de les relever au plan mondial et de faire prévaloir des coopérations internationales pacifiées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus