Home Accueil ASIE – FRANCE : L’esprit de conquête, marque du macronisme en campagne ?

ASIE – FRANCE : L’esprit de conquête, marque du macronisme en campagne ?

Journaliste : Rédaction Date de publication : 30/01/2022
13

Anne Genetet

 

La députée des français de l’étranger Anne Genetet prépare la campagne législative à venir. Logique. Attention: ne pas se tromper entre son esprit de conquête et le parti Reconquête d’un certain….Eric Zemmour !

 

Un message d’Anne Genetet, député des Français d’Asie 

 

En 2022, renouons avec l’esprit de conquête

 

En ce début d’année, je me permets de vous renouveler mes meilleurs vœux pour vous et vos proches. Je veux souhaiter aussi une excellente année à notre pays. Je fais le vœu d’une France réconciliée avec elle-même, une France retrouvant l’appétit des conquêtes et des découvertes, une France qui ose et qui réussit au bénéfice de tous les Français.

 

Pour y parvenir, rendre la France plus attractive est essentiel. L’attractivité, c’est un peu le bout de la chaîne de la politique économique. C’est le résultat de toutes les réformes. Or selon la dernière étude EY, la France est pour la troisième année consécutive le pays le plus attractif d’Europe pour les investisseurs étrangers. C’est une excellente nouvelle pour notre pays, pour nos entreprises et nos emplois. Cette confiance retrouvée dans la France est le fruit du travail mené depuis 2017.

 

Lors du sommet Choose France, le Président de la République a pu annoncer une vingtaine d’investissements étrangers représentant plus de 4 milliards euros et plus de 10 000 emplois qui vont irriguer l’ensemble de nos territoires.

 

En ce début d’année, nous assistons à une succession de bons chiffres sur les fronts de la croissance et du chômage. En outre, avec 25 Licornes (25 start-ups valorisées à plus de 1 milliard de US dollars), nous pouvons nous réjouir d’avoir déjà atteints l’objectif posé en septembre 2019, alors même que nous n’en comptions qu’une poignée. Il faut féliciter toute la French Tech en France et à l’international pour ce succès. La French Tech, ce ne sont pas seulement les licornes mais c’est tout un écosystème de près de 20.000 start-ups qui, par leur impact, sont essentielles à notre économie et à notre société. Je sais ô combien ce réseau est particulièrement dynamique dans notre circonscription et j’en profite pour en saluer tous les membres. Bravo à toutes et à tous !

 

Depuis le 1er janvier, la France est également aux responsabilités puisqu’elle préside le Conseil des ministres de l’Union européenne – le co-législateur de l’Union Européenne qui réunit les ministres des États membres par domaine d’activité.

 

Plusieurs normes et initiatives fondatrices et refondatrices devraient être négociées et adoptées, avec notamment la régulation du numérique, la taxe carbone aux frontières, le Smic européen, la réforme de Schengen ou encore la construction d’une Europe de la défense. Des enjeux sanitaires ne manqueront pas d’être inscrits à l’agenda, à commencer par l’accélération de la vaccination en direction des pays pauvres et le renforcement de l’autonomie sanitaire stratégique européenne.

 

Soutenir la vaccination partout dans le monde est une condition sine qua non pour venir à bout de cette pandémie. A cet égard, les efforts déployés par l’État pour favoriser la vaccination pour les Français à l’étranger sont sans précédent. Je me réjouis que nous ayons enfin pu intervenir à Jakarta et à Bali. Nous avons pu vacciner de nombreux Français en Asie et en Europe Orientale. Je sais qu’il reste encore des blocages dans certains pays. Notre diplomatie essaie de trouver des solutions lorsque c’est possible. En parallèle, il est indispensable de fournir des doses aux pays qui en ont besoin et c’est ce que nous faisons avec Covax. La France est l’un des pays les plus mobilisés à ce sujet.

 

Vous le voyez, la France est à l’initiative et les vents sont porteurs pour 2022.

 

Je vous propose de venir évoquer ces sujets lors de notre prochaine réunion publique virtuelle et mensuelle qui aura lieu ce samedi 5 février 2022 à 9h00, heure de Paris, sous forme d’un Facebook live sur ma page de députée.

 

Sincèrement,

 

Anne Genetet

13 Commentaires

  1. Cette dame a commis un lapsus révélateur, car c’est bien une RECONQUÊTE que son mentor doit faire, vu que sous son règne la France a perdu 3 places au niveau mondial avec un déficit de 77 milliards à la rubrique commerce extérieur malgré l’année record de ventes d’armes pour 45 milliards, ben voyons quoi qu’il en coute il s’agit bien d’une reconquête et au vu de spécialistes en économie ce n’est pas gagné.

  2. Voyons si les personnes de gauches, résidentes en Thaïlande, vont le re-élire comme la dernière fois ou ça a été un raz de marée macroniste.
    Il est en plein delirium actuellement et se voit en chef militaire dans l’affaire de l’Ukraine…..on voit qu’il a un raisonnement atténué pour être poli.

  3. Mais, voyons, Docteur, vos voeux on en veut pas, ce n’est pas maintenant qu’il faut s’occuper de nous. Pendant 5 ans vous n’avez rien fait…

  4. Depuis que Macron est président de la République la France a régressé en tous domaines : économique, éducatif, militaire, sanitaire, sécuritaire, etc…
    La France a une balance commerciale en déficit depuis 47 ans, mais la dernière année connue fait apparaître un déficit record.
    Le pays est surendetté avec un taux d’endettement qui frôle les 125% du PIB en raison de la politique suivie.
    Le taux des prélèvements fiscaux et sociaux est le plus élevé par rapport aux autres pays occidentaux ou économiquement comparables ce qui ne laisse aucune marge de manœuvre.
    L’industrie française n’existe pratiquement plus – Monsieur Macron ayant eu, en outre, l’idée géniale de vendre à des entités étrangères nos entreprises internationales (Alcatel, Alstom) quand il était Ministre de l’Économie (ce qui aurait « facilité » le financement de sa campagne électorale de 2017, selon les mauvaises langues).
    « L’Éducation » sous son quinquennat est un désastre interplanétaire, le pays ayant régressé dans tous les classements internationaux. De plus, certains professeurs se font menacer de mort, voire égorger, lorsqu’ils ont le malheur d’aborder certains sujets. Et bien évidemment, ils n’ont aucun soutien à attendre de leur hiérarchie ou d’un quelconque autre Ministère.
    La gestion sanitaire du « virus chinois » aura permis au gouvernement et à son Président d’annuler nos libertés de réunion, de déplacement et d’expression pour un nombre de morts record quand on le compare, par exemple, avec la Thaïlande (même superficie, même population ….. en nombre d’habitants). On oubliera pas que Monsieur Macron a « interdit » aux français résidant hors U.E. de revenir dans leur pays natal sauf cas exceptionnels (décès, mariage) avant que cette décision ne soit révoquée par le Conseil Constitutionnel (mais il fallait oser la prendre -ce qu’aucun autre pays occidental n’a fait).
    Les étrangers entrent, par contre, librement en France, surtout en provenance de pays arabes ou africains. Ils se font soigner, héberger et nourrir gratuitement quand par ailleurs, de vieux français, vêtus d’un gilet jaune, se font tabasser, gazer ou mutiler par les milices que le chef du pays leur envoie pour répondre à leur inquiétude.
    Tout va donc très bien selon le gouvernement et ses soutiens ….
    Il est à peu près certain que si par malheur, le pays a à subir un nouveau quinquennat du comédien d’Amiens et de son équipe d’incapables professionnels, il sera totalement détruit. Mais on peut difficilement empêcher quelqu’un qui veut se suicider de réussir son acte !

  5. A qui parle-t-elle Madame Anne Genetet ? De quoi parle-t-elle Madame Anne Genetet ? Madame Anne Genetet parle-t-elle des français de l’étranger ou seulement de ce qui se passe en métropole ? Élue avec le titre de députée des français de l’étranger, il eut été souhaitable qu’elle fasse le bilan de son action auprès de ces français là : les expatriés… Or Madame Anne Genetet se fait la porte flingue de la politique d’Emmanuel MACRON. Qu’elle fasse le boulot pour lequel elle a été élue ! Elle fréquente souvent les plateaux de télévision, et à l’entendre il semble que la vie des français de l’étranger ne la concerne pas beaucoup. Cette ex consultante en communication semblerait plutôt vouloir briguer une place d’élue (ou autre poste) en abandonnant les français de l’étranger qui lui auraient servis de tremplin pour d’autres ambitions. Dans son communiqué, on cherche vainement un propos qui concerne les expatriés…

  6. A M. pierre Flandre : le déficit du commerce extérieur, pas plus que le déficit budgétaire ne font problème ; il n’y aura qu’à dévaluer le franc.

  7. Il sera temps de préparer les élections législatives le moment venu. Il doit être bien entendu qu’il n’y a aucun rapport entre l’élection du président de la République, chef de l’État, de par la constitution politiquement irresponsable, et les élections législatives, qui forment l’Assemblée nationale, dépositaire de la souveraineté nationale.

    • L’Assemblée Nationale n’est pas le “dépositaire de la souveraineté nationale”. Comme le terme “élections LÉGISLATIVES” l’indique, l’assemblée nationale a un rôle… législatif. Le pouvoir exécutif est détenu par le gouvernement et le PR (chef des armées).

  8. La France est une nation ni de maquignons ni de camelots vantant leurs bestiaux ou leur marchandise sur les foires et marches; ce qui fait la fierté d’être Français, c’est de servir la gloire de Dieu et sa justice, la majesté du roi, la grandeur du royaume et le succès des armes de la France. Elle se place a un niveau plus élevé que celui de Mme Genetet, modeste servante de M. Emmanuel Macron, et de Brigitte, président marginal moyen et première dame d’une Ve république fatiguée.

  9. Pas de rapport entre l’élection du Président et de l’assemblée nationale ? Une lecture un peu discutable, hémiplégique ! Le PR est élu au suffrage universel direct depuis 1969 donc issu du suffrage universel quoique vous en dites. Une légitimité aussi grande que celle des 577 députés. Les sénateurs le sont au suffrage indirect. La souveraineté nationale est issue du suffrage universel. Les institutions issues du suffrage universel expriment par conséquent la souveraineté nationale . L’irresponsabilité du chef de l’État, qui n’est d’ailleurs pas absolue ( art. 53-2 et 68 de la constitution), n’a aucun rapport avec l’expression de la souveraineté. Les institutions européennes, on peut le regretter, mais c’est la réalité institutionnelle, partagent, sur la base de traités ratifiés et signés, certains attributs de la souveraineté. Il en est de même pour les autres États de l’UE. Ils ne remettent pas en cause, juridiquement, la souveraineté entière des États. Du point de vue politique, les élections législatives ont lieu dans la foulée de la présidentielle depuis la loi du 15 mai 2001 ( je le regrette) et en portent la marque majoritaire ( identité de majorité qui n’est d’ailleurs nécessairement acquise , on verra en juin 2022) , les expériences de cohabitations ayant été décriées. L’Allemagne ni l’Italie , bien plus proche de la France, n’ont pas la même “culture” politique, moins “idéologique”, plus “pragmatique” plus enclin au “compromis”. Le système électoral , en même temps qu’il est l ‘expression d’une “culture politique” et des rapports de force politiques qui s’expriment à plusieurs niveaux cristallise et durcit les oppositions. (Faut-il, une proportionnelle, intégrale ? une dose, un zeste ?) La division opposée aux compromis. La constitution gaullienne prend acte, dans des conditions de guerre civile, de la culture politique héritée et cristallisée depuis la révolution française, elle aussi une forme de guerre civile, et “abandonne” le système parlementaire des IIIème ( supprimé parle régime de Vichy) et IV ème république ou, plutôt, et c’est la caractéristique de la Vème, en fait un système hybride. Une faiblesse ? E pur si muove ! Elle survit depuis 63 ans, bientôt aussi longue que que celle de la III ème dont les institutions ne reposaient que sur quelques “Lois” constitutionnelles.

  10. Madame la Députée,
    les Français de l’étranger dont je suis ont pu efficacement bénéficier de deux campagnes de vaccination mises en œuvre par les autorités française relayées sur place et en accord avec plusieurs hôpitaux thaïlandais. Des milliers de ressortissants français en Thaïlande et leurs conjoints ont pu bénéficier de vaccins homologués en France et en Europe. Le déroulement de ces deux campagnes a été, d’un avis général, exemplaire.
    Mais et depuis que vous avez voté la loi sur le passe vaccinal et sur la base de mesures d’application prises par le gouvernement que vous soutenez a réduit de 6 à 4 mois (avec effet rétroactif) le délai au delà duquel le passe ( ayant fait préalablement l’objet d’un conversion du QR code attribué localement pour être valable en France) sera désactivé à compter du 15 février 2022 à défaut d’un rappel fait avant cette date. Sauf information contraire, l’ambassade de France à Bangkok ne semble pas avoir envisagé la moindre initiative. Interrogée sur les conséquences et la conduite a suivre, la réponse est inexistante. Elle ne répond que sur les exigences requises pour les enregistrements aux aéroports et le vol, mais pas sur celles requises une fois en France. Une urgence ou un rapatriement sanitaire peut nous concerner à tout moment et inopinément. La conséquence est que, faute de 3ème dose, le passe des expatriés sera désactivé EN FRANCE. Les conséquences, vous les connaissez : Pas de train, pas de restau, j’en passe (si l’on peut dire) pourra-on se faire hospitaliser ? sans parler de la tentation exprimée sans vergogne de certains de vos confrères et qui plus est médecins d’obliger les non-vaccinés que nous serons devenus à notre corps défendant) à assumer le coût des soins d’une hospitalisation. Mon conjoint thaïlandais a pu accéder à une 3ème dose organisée par les autorités locales, ce qui n’est pas encore mon cas. Envisageant un rappel par mes propres moyens dans un établissement thaïlandais, rien ne garantit que cette vaccination sera reconnue en France avec toutes les libertés qu’elle permet. Pouvez-vous nous donner des assurances sur ce point si aucune campagne de vaccination n’est envisagée par les services de l’ambassade de France ? Et ce d’autant plus, mais on est pas à un paradoxe près, d’autant plus anxiogène qu’il est incohérent (du moins au regard d’exigences sanitaires), qu’un individu injecté en Suisse avec un vaccin sinovac peut circuler, sans restrictions, en France.
    Est-il dans l’intention des autorités françaises de faire des ressortissants français de l’étranger une catégorie nouvelle de sous-citoyens, ceux-ci ne l’ayant à aucun moment désiré, bien au contraire … Nous aimerions honorer les exhortations de Monsieur Véran du 25 janvier 2022 et nous précipiter dans un centre de vaccination, n’importe lequel, pourvu que nous puissions bénéficier des mêmes garanties dont, en France, on peut encore, pour l’instant, bénéficier.

  11. Ravi de lire à quel point les expatriés ne sont pas dupes devant la propagande éhontée de la Macronie.
    L’état Macron n’a rien fait pour vous! Vous devriez être super content, quand on voit à quel point il a détruit la France en 5 ans, dans tous les domaines, à un niveau 100 fois pire que les présidents qui l’ont précédé, chacun nous faisant regretter le précédent.
    Un (dès que que possible) expatrié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus