Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
https://treirb.net
deneme bonusu veren bahis siteleri
https://www.getbetbonus.com
Home Accueil BIRMANIE – CONFLIT : Plus de trois millions de déplacés selon l’ONU

BIRMANIE – CONFLIT : Plus de trois millions de déplacés selon l’ONU

Date de publication : 08/05/2024
0

Birmanie Cyclone Mocha

 

En Birmanie, le nombre de personnes déplacées a atteint 3 millions, selon les Nations unies, principalement en raison de la guerre civile déclenchée par le coup d’État militaire de 2021.

 

Environ 2,7 millions de personnes ont été contraintes de quitter leur foyer pour échapper aux affrontements qui ravagent ce pays de 54 millions d’habitants.

 

La prise de pouvoir des généraux a ravivé les combats entre l’armée et des groupes ethniques armés présents dans plusieurs régions de la Birmanie et a donné naissance à des dizaines de “forces de défense du peuple” que la junte n’a pas réussi à écraser.

 

“En 2024, la Birmanie se trouve au bord du précipice avec une crise humanitaire qui s’aggrave”, a déclaré dans un communiqué le Coordinateur résident, représentant des Nations unies dans le pays.

 

On estime qu’un tiers des personnes déplacées sont des enfants, selon ce communiqué publié lundi. Près de la moitié des personnes déplacées l’ont été au cours des six derniers mois, après une offensive lancée en octobre 2023 par une alliance de groupes armés ethniques dans l’État Shan (nord), selon l’ONU.

 

Cette offensive a représenté pour les généraux au pouvoir une menace militaire d’une ampleur inédite depuis le coup d’État de 2021, selon des analystes. Elle a permis à l’alliance de prendre possession de pans entiers du territoire birman et de postes-frontières cruciaux pour le commerce à la frontière chinoise.

 

En Birmanie, les zones frontalières abritent une myriade de groupes ethniques armés, dont beaucoup se battent contre l’armée depuis l’indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne en 1948 pour plus d’autonomie et le contrôle des richesses.

 

Avec l’approche de la saison cyclonique en mai-juin, les Nations unies ont annoncé qu’une pénurie de fonds risquait d’entraver leurs opérations humanitaires. L’année dernière, le cyclone Mocha s’est abattu sur l’État de Rakhine (ouest), tuant au moins 148 personnes.

 

Plus de 355 000 personnes sont actuellement déplacées dans l’ouest de cet État secoué depuis novembre par des affrontements entre l’armée d’Arakan (AA) et l’armée.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus