Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil CAMBODGE – POLITIQUE : Hun Sen explique les quatre raisons qui l’ont poussé à démissionner

CAMBODGE – POLITIQUE : Hun Sen explique les quatre raisons qui l’ont poussé à démissionner

Date de publication : 04/08/2023
0

Hun Sen

 

Le Premier ministre sortant Hun Sen a exposé le 3 août les quatre raisons qui l’ont poussé à quitter le poste de Premier ministre du Cambodge.

 

Le Premier ministre cambodgien a expliqué les raisons de sa décision à l’occasion de l’inauguration du troisième périphérique le matin du 3 août 2023.

 

Les quatre raisons sont les suivantes :

 

Premièrement, le transfert du pouvoir aux jeunes est maintenant stable et sûr,

 

Deuxièmement, les jeunes sont prêts à se relayer,

 

Troisièmement, Hun Sen va continuer d’occuper le poste de chef du parti au pouvoir.

 

Quatrièmement, l’écrasante majorité des votes en faveur du nouveau Premier ministre, Hun Manet.

 

Hun Sen a demandé combien de personnes au Cambodge avaient renoncé au pouvoir comme lui, alors qu’il aurait pu rester Premier ministre pendant encore 5 à 10 ans.

 

Mais, estimant qu’il n’est pas bon de s’accrocher au pouvoir si l’on est trop vieux ou mort, Hun Sen a organisé le transfert du pouvoir maintenant, en suivant l’exemple de Sa Majesté le Roi Père.

 

Le Premier ministre cambodgien a poursuivi en indiquant que deux scénarios avaient été élaborés :

 

Premièrement, l’ancien cabinet peut continuer à diriger le pays pendant un an ou deux, puis passer à la génération suivante.

 

Le second scénario prévoit que les jeunes commencent dès le début du mandat. Ce qui sous entend un possible remaniement d’envergure.

 

Compte tenu des conditions favorables, le comité permanent du parti a décidé de choisir le deuxième scénario, le nouveau gouvernement “des jeunes”, dès le début du mandat, afin de donner les pleins pouvoirs au successeur.

 

Hun Sen a ajouté que le cabinet du mandat, qui est un groupe de jeunes, est suffisamment compétent, certains d’entre eux étant déjà vice-premiers ministres, ministres et secrétaires d’État dans divers ministères et institutions.

 

Le Premier ministre cambodgien a également demandé la compréhension des anciens ministres qui doivent se sacrifier pour laisser le rôle aux jeunes à tour de rôle.

 

Pour la troisième raison, le Premier ministre cambodgien a déclaré que l’ancienne génération n’a pas quitté la politique – Hun Sen continue d’être le président du parti au pouvoir, accompagné de quatre vice-présidents et de quelques membres du Politburo.

 

Le Premier ministre sortant a déclaré qu’il n’essayait pas d’influencer les décisions du Premier ministre, des ministres des différentes institutions, mais que toute décision ne devait pas être différente de la politique du parti qui a fait une promesse à l’électorat.

 

Le Premier ministre cambodgien a remercié le peuple cambodgien d’avoir soutenu son fils  Hun Manet pour qu’il devienne Premier ministre dans un avenir proche.

 

Pour la quatrième raison, le Premier ministre a expliqué qu’en raison de la situation favorable, le groupe a été autorisé à partir immédiatement parce que le taux de participation était supérieur à 74%.

 

Selon Hun Sen,  le taux de participation aux législatives,supérieur à 82%, prouve que le peuple soutient le Dr Hun Manet en tant que prochain Premier ministre.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus