Home Accueil GAVROCHE – ÉDITORIAL : Emmanuel Macron face à Srettha Thavisin, le devoir d’indignation

GAVROCHE – ÉDITORIAL : Emmanuel Macron face à Srettha Thavisin, le devoir d’indignation

Date de publication : 16/05/2024
9

 

Emmanuel Macron doit recevoir jeudi 16 mai à 13h50, le premier ministre Thaïlandais Srettha Thavisin au palais de l’Élysée. Il s’agira de la seconde rencontre entre les deux dirigeants depuis le début 2024. Et d’une rencontre à priori prometteuse puisqu’elle suivra de près un forum organisé par le patronat français, où l’ex magnat de l’immobilier Srettha défendra l’attractivité du royaume et les capacités d’investissement du secteur privé Thaïlandais en France.

 

Or un visage, une histoire et un combat planent désormais sur cette rencontre. Celui de la jeune militante Netiporn décédée mardi des suites de sa grève de la faim, menée pour dénoncer l’article 112 du code pénal qui définit le délit de « lèse majesté ». Une jeune femme. Cela pèse quoi face aux contrats et à la raison d’État ? Très peu. Il en a toujours été ainsi. Mais gare à l’image de la France si le silence l’emporte. La coïncidence des dates est en effet redoutable : les 17 et 18 mai, une manifestation doit avoir lieu à Antony, près de Paris, dans l’ancienne demeure du fondateur du parti démocrate Pridi Banomyong. Si Emmanuel Macron ne dit rien, alors le silence retombera encore plus que la répression des activistes thaïlandais.

 

La jeune Netiporn n’avait pas été torturée en prison. De nombreux activistes ont été libérés sous caution. La tragédie de sa disparition ne doit pas faire oublier que, comparée à d’autres pays de la Région, la Thaïlande traite encore humainement ceux qu’elle veut faire taire. Mais à l’heure où un ex premier ministre milliardaire revenu dans le royaume piétine, en vertu de sa popularité et de sa fortune, toutes les lois ou presque. Cela fait remonter à la surface la très douloureuse question de l’impunité.

 

Président Macron, votre devoir est de dire cela au premier ministre Srettha, le protégé du très cynique (et très influent) Thaksin Shinawatra. L’indignation est impérative. Le silence lesté de contrats n’est pas une option.

 

Nous reproduisons ici la réaction de l’Ambassade de France en Thaïlande.

 

L’ambassade de France en Thaïlande exprime sa profonde tristesse à la suite du décès hier de Netiporn « Bung » Sanesangkhom et adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

9 Commentaires

  1. Bon, je vois que la réponse a été censuré, très démocrate, certains termes ont choqué les macronistes qui ont du mal à regarder la réalité et ce qu’ils sont en face…

    Donc, les français connus et qui seraient des conspirationnistes selon la propagande mondialiste :

    « L’OTAN est un faux-semblant. C’est une machine pour déguiser la mainmise de l’Amérique sur l’Europe. Grâce à l’OTAN, l’Europe est placée sous la dépendance des États-Unis sans en avoir l’air »
    Déclaration du général de Gaulle du 13 février 1963

    « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. ».
    François Mitterrand

    Depuis Sarkozy, la France est sous le control des USA, il a trahi le Gaullisme en remettant le pays dans les mains de l’OTAN, puis Hollande a continué sa politique avec son gouvernement dont la grande majorité étaient des Young Leader de la fondation franco-américaine, dont Macron qui a été mis au pouvoir ensuite.

    Seuls ceux que De Gaulle appelait les veaux, n’en sont pas conscient…

  2. Le lien Petain Macron prend tout son sens quand on sait que les USA avaient prévu de mettre Pétain et Laval au pouvoir à la libération afin de garder le contrôle sur la France, heureusement De Gaulle les en a empêché.

    Voir l’excellent article d’Asselineau : L’histoire vraie : il y a 50 ans, le 6 juin 1964, Charles de Gaulle refusait de commémorer « le débarquement des anglo-saxons »

    Donc, ceux qui pensent que les USA complotent pour diriger le monde sont conspirationnistes, donc ces personnages sont des conspi :

    De Gaulle : « L’OTAN est un faux-semblant. C’est une machine pour déguiser la mainmise de l’Amérique sur l’Europe. Grâce à l’OTAN, l’Europe est placée sous la dépendance des États-Unis sans en avoir l’air »

    Mitterrand : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

    Discours du général Vincent Desportes devant le Sénat en 2014 :

    « Un mot sur Daech, d’abord.
    […] Daech dispose d’un véritable « trésor de guerre » (2 milliards de dollars selon la CIA), de revenus massifs et autonomes, sans comparaison avec ceux dont disposait Al-Qaïda.
    […] Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ?
    Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les Etats-Unis.”

    Interview du général Pinatel au Figaro en 2016 qui avait compris les liens entre terroristes et OTAN et le rôle de cette organisation pour créer des tensions entre l’Europe et la Russie ::
    Contre l’islamisme, s’allier à la Russie et faire disparaître l’OTAN
    “Si l’Europe et la Russie étaient alliées, elles contesteraient aux États-Unis la primauté mondiale.”
    “La volonté des États-Unis de restaurer une Guerre froide en Europe au travers de l’OTAN ne sert que leurs intérêts et ceux des dirigeants européens qui sont soit des corrompus, soit des incapables.”

    Les néocollabos devraient se souvenir de ce qui est arrivé aux collabos après la libération, il n’est jamais trop tard pour changer de camp et servir la France après l’avoir trahie.

  3. L’étiquette complotiste a bien marché quelques années après le 11 septembre.

    Le but était de convaincre les gens naifs qu’il n’y avait pas de complot, que tout ce qui n’était pas annoncé dans les médias grands publiques étaient des théories conspirationnistes, autant les discours de scientifiques ou géopoliticiens reconnus, que les histoires à tomber debout d’adeptes de théories de la terre plate et autres.

    Mais toute l’histoire de l’humanité est remplie de complot, il faut donc être vraiment arriéré et très naif pour croire que les complots n’existent pas ou plus !

    Mais les temps ont changé, de nombreuses informations étiquetées complotistes par nos grands médias se sont révélés vraies.

    Les histoires de fact-checkeurs sans qualification ni réelle expertise payés par le gouvernement et qui étaient mises en avant par les médias ont été mises à jour.

    Comme celle de celui qui s’attaquait aux personnes contre les nouveaux vaccins et dont la femme a révélé qu’il lui avait ordonné de ne pas se faire vacciner ainsi que son enfant, et qu’il lui avait même donné l’adresse d’un médecin proche du gouvernement pour obtenir un faux certificat (voir la vidéo Youtube “Scandale au pays des fact-checkeurs | Idriss Aberkane”).

    Nous avons aujourd’hui de nombreux généraux français, experts en géopolitique qui dénoncent les mensonges de l’OTAN et des médias ainsi que la corruption et soumission des gouvernements européens aux intérêts US.

    Après les nombreux mensonges mis à jour, une grande majorité de français ne croient plus aux médias dominants qui ne survivent que grace aux généreuses aides du gouvernement alors qu’ils appartiennent déjà à une poignée de milliardaires qui les ont achetés pour controller l’information.

    Aujourd’hui, toutes les personnes cultivés et qui ont encore la capacité à réfléchir par elle même sont étiquetées conspirationniste, ce n’est plus une insulte mais un titre de respectabilité qui démontre de l’intelligence et de la réflexion.

  4. Tout est complot ! Cela donne aux adeptes de ces “thèses” l’apparence d’une connaissance “supérieure” prétendant expliquer tous les évènements sans en apporter un début de preuve. Les théories du complot apparaissent dans des temps de crise que ces “théories” prétendent “expliquer”. Elles assènent et rassurent leurs adèptes en leur donnant l’illusion d’une explication dans le cadre d’un narratif qui, comme la folie, a l’apparence de la cohérence. Elles donnent lieu à un débat inutile car elles ne se prêtent pas à la réfutation. Les USA et l’OTAN apparaissent actuellement en bonne place. Ils ont pris la place des illustres ancêtres qu’étaient les Templiers et la Compagnie de Jésus. L’abbé BARUEL formalisa une des plus célèbres explication de la révolution française par le complot maçonnique. La contre-révolution fût attribuée aux girondins, aux vendéens, aux autrichiens, à William Pitt, à la Prusse. Le protocole des sages de Sion alimenta les pogroms en Russie, puis furent repris par Hitler qui s’y réfère dans Mein Kampf avec le destin qu’on sait. Les USA et l’OTAN sont actuellement les bonnes à tout faire à l’origine des crises et des guerres. La Russie de Poutine use du narratif jusqu’à la corde. L’impérialisme américain et son bras armé dénoncés et brandis par un kremlin qui n’est pas en reste dans la diffusion d’un narratif complotiste propre à rassembler ce qu’il nomme le “sud global”. L’antiaméricanisme souvent associé au complexe militaro-industriel, est un des chevaux de bataille déjà ancien de la pensée complotiste et remis au goût du jour. Il combine une pensée de gauche, la lutte contre l’impérialisme d’un côté et l’antisémitisme et le rôle supposé joué par le complot juif de l’autre. Celui-ci a été illustré par Bakounine qui en a décrit les éléments structurels. Le complot juif a servi d’explication au déclenchement de la révolution bolchévique (les judéo-marxistes ou bolchévique) et à Staline pour mettre en œuvre ses purges (le complot des blouses blanches attribué aux médecins juifs). Les médias ont longtemps été considérés comme à la solde des milieux juifs et sionistes, aujourd’hui des milieux réactionnaires extrémistes financés par Bolloré. L’assassinat de Lady Diana fut attribué à un complot élaboré par le MI6. L’épidémie de COVID a pu être niée ou, sinon, être attribuée tantôt aux chinois, tantôt aux américains et puis aux deux symbolisant à l’industrie pharmaceutique et big-pharma. Le virus du Sida n’existerait pas, pas plus que le réchauffement climatique ni le 11 septembre 2001. La terre serait plate, les américains n’auraient jamais marché sur la lune, etc. Sans omettre tous les épisodes du “pizzagate” à QAnon. De guerre lasse et pour mieux “tout” “expliquer”, les illuminati sont appelés à la rescousse. Cette version a l’avantage d’éviter de s’exposer aux reproches d’antisémitisme puisqu’ils… n’existent pas sauf pour ceux qui sont convaincus du contraire. Alors Les francs-maçons alliés aux juifs apatrides, colorés en orange, dont le siège serait à Davos (Suisse, au secours R. Werly) pour s’attaquer, après la monarchie française, à toutes les monarchies existantes ? Une “militante anti-monarchique” instrumentalisée, mais par qui ? Au choix : les anti-monarchistes, les pro-monarchistes ? Dans le discours complotiste toutes les thèses peuvent être soutenues, l’approche rationnelle n’a pas de place, les réseaux sociaux feront le reste… Ah j’oubliais Macron… un extra-terrestre forgé par la banque et Rotschild ? Notre commentateur va t-il nous délivrer la vérité, mot clé du discours complotiste, sur Brigitte … un conseil de lecture Gérald Bronner pour se désintoxiquer : La démocratie des crédules (PUF, 2023) ; Déchéance de rationalité (Grasset 2019) ; Apocalypse cognitive (PUF 2021)

  5. Commentaires aussi comiques de ces lecteurs qui approuvent le regime macroniste, les étudiants en Thaïlande ont aussi pu manifester et faire des dégâts comme les gilets jaunes, mais ils ne risquaient pas, comme en France, de perdre la vie ou un œil, la Thaïlande étant un pays indépendant et démocratique contrairement à la France qui est sous contrôle étrangers et dont le gouvernement marcha à coup de 49.3.

    Et c’est là toute la différence, les USA contrôlent l’UE, mais pas la Thaïlande et ils ont besoins de faire tomber la monarchie pour prendre le contrôle du pays, alors ils manipulent les jeunes pour faire le travail.

    Arrêtez de regarder la paille dans l’œil du voisin pour constater la poutre qu’il y a dans le vôtre.

    Il n’y a plus de liberté d’expression en France, tous les médias sont sous contrôle, ils ont interdits les médias russes pour empêcher le public de découvrir les mensonges de l’Otan.

    Ils ont aussi coupés tous les moyens financiers à des médias comme France Soir, parce qu’ils n’en ont pas le contrôle.

    Les militants anti-royalistes sont manipulé par l’étranger et les plus fanatisés dépassent les limites bien connues pour se faire arrêter afin de faire parler d’eux.

    Des militants cubains anticastristes faisaient la même chose autrefois et en échange de leurs sacrifices, leurs familles aux USA recevaient d’importantes récompenses tandis que les médias US utilisaient ces emprisonnement pour dénoncer Castro, c’est la même chose en Thaïlande…

    Autres temps, autres pays, mais même technique, vous devriez avoir honte de vous laisser prendre et d’encourager cela !

    Il y a de même de nombreux emprisonnement politique en France et en occident, il n’y a pas qu’Assange, mais comme ce sont des opposants à Macron ou de l’empire, les médias sous contrôle n’en parlent pas et s’ils en parlaient, ils perdraient le financement de l’État, car ils sont payé pour mentir avec nos impôts !

  6. Sus aux militants quelle que soient leur cause, surtout lorsqu’elle serait peu favorables à un régime politique que notre commentateur approuve et soutient. C’est d’ailleurs son droit comme celui d’émettre ses critiques contre celui dont il est, probablement, le ressortissant si ce n’est le citoyen. Il n’a pas à craindre que l’exercice de cette liberté le conduise, dans la France de Macron, à une poursuite ou une incarcération. Il n’aurait pas à entamer une grève de la faim pour obtenir une libération conditionnelle. Passer sur ces faits conduit à faire mourir cette jeune femme, jamais nommée mais affublée avec mépris du terme de “militante anti-royaliste”, une deuxième fois.

  7. Lu un commentaire comique qui contribue à ridiculiser la France aux yeux du monde entier. Vos développements qui suivront pour remédier aux “grandes lacunes” du gouvernement Macron vont probablement suivre… Nous attendons. Surtout adressez les à l’ambassadeur qui s’illustre par ses lacunes en diplomatie s’alignant sur les “bourdes” du gouvernement Macron (le mot est lâché et on se sent un peu soulagé…). On peut être favorable à une (la) monarchie (est-ce équivalent à royaliste ? Les anglais sont-ils royalistes ? Toute discussion sur le statut de la couronne est-il interdit dans ce pays ? La famille royale est sur la “sellette” en permanence…) et s’indigner du sort réservé aux partisans de réformes la concernant. Et d’opposer l’antienne des gilets jaunes, mais force est de constater qu’ils ont pu manifester pendant des semaines dans toutes les rues de France, et que certains d’entre eux pu se livrer à toutes de destructions de biens publics et privés et autres exactions. Les opinions devraient pouvoir être discutées publiquement, dans un cadre démocratique et réglementé par la loi, réformes retenues ou non in fine. Cette voie parait être un préalable aux standards démocratiques dont la liberté d’expression est le pivot. Des limites à celle-ci peuvent-elles être légitimement posées ? Une des questions qui se pose est la suivante : y-a-t-il des sujets, des domaines de discussions qui seraient à priori interdits d’aborder et hors de tout débat. L’admettre est de nature à conduire à des fractures politiques et sociales et des situations pouvant s’apparenter à des situations de guerre civile. C’est aussi la crainte de fractures sociales et politiques qui conduit souvent les dirigeants à limiter la libre expression. La démocratie est un dosage entre les deux positions. On attend vos commentaires sur la Nouvelle Calédonie… On y verra sans doute plus clair dans votre argumentaire…

  8. Ils sont comiques à l’ambassade, comment la France pourrait s’indigner alors qu’elle a assassiné et gravement blessé de nombreux opposants politiques lors des sanguinaires répressions sur les gilets jaunes ?

    Est-ce que par ce message, l’ambassade de France en Thaïlande apporte son soutien au militants anti-royaliste ?

    Encore un exemple des grandes lacunes en diplomatie de ce gouvernement Macron, qui commet bourde après bourde, nous ridiculisant au yeux du monde entier !

    • Cher lecteur,
      Les deux situations ne sont guère comparables, avec tout le respect du aux Gilets jaunes et à leurs revendications. Les blessés dans les rangs des manifestants, en France, étaient le plus souvent le résultat de violents affrontements avec les forces de police. En Thaïlande, la jeune activiste décédée est morte en prison, à l’issue d’une grève de la faim de plusieurs mois. Gardons la mesure dans nos jugements, et gardons surtout en tête les différences de situation. Continuez de nous lire, La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus