Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil HONG KONG – JUSTICE : Que peuvent attendre les activistes jugés pour sédition ?

HONG KONG – JUSTICE : Que peuvent attendre les activistes jugés pour sédition ?

Date de publication : 30/11/2023
0

Grandma Wong Hong Kong

 

Le plus grand procès de militants pro-démocratie à Hong Kong, qui doit juger une cinquantaine d’accusés, est entré dans sa dernière ligne droite mercredi avec l’ouverture des derniers débats, plus de 1 000 jours après le début de l’affaire.

 

Les 47 accusés sont poursuivis pour avoir enfreint la loi hongkongaise sur la sécurité nationale et sont passibles de peines de prison à perpétuité.

 

Cette affaire est devenue, pour les opposants à la reprise en main du territoire par Pékin, le symbole de la criminalisation de la dissidence à Hong Kong.

 

C’est aussi le plus grand procès de militants pro-démocratie à Hong Kong depuis la rétrocession du territoire à la Chine en 1997.

 

Sur le banc des accusés figurent notamment le militant pro-démocratie Joshua Wong, le professeur de droit Benny Tai ainsi que deux anciens députés, Claudia Mo et Au Nok-hin.

 

Tous encourent la prison à vie s’ils sont reconnus coupables de “complot en vue de renverser le pouvoir de l’État” pour avoir organisé en juillet 2020 une élection primaire officieuse destinée à sélectionner des candidats de l’opposition en vue des législatives.

 

Une militante de longue date, surnommée “Grandma Wong”, a manifesté mercredi devant le tribunal avec le drapeau britannique en main et une pancarte : “Libérez les 47, libérez les tous”.

Les 47 accusés ont été conjointement inculpés en mars 2021. La plupart se sont vu refuser une libération sous caution et 31 ont plaidé coupable.

 

En octobre, un groupe d’experts des droits humains des Nations unies avait exprimé des inquiétudes sur le procès.

 

“Nous sommes très préoccupés par le recours à des procès de masse dans des affaires concernant la loi de sécurité nationale”, et par de potentiels manquements au respect de la procédure et au droit à un procès équitable, ont-ils déclaré.

 

Les avocats et le parquet devraient présenter leurs derniers arguments pendant dix jours. La cour, elle, devrait prononcer son verdict trois à quatre mois plus tard.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus