Free Porn
xbporn

1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
yasbetir1.xyz
winbet-bet.com
1kickbet1.com
1xbet-ir1.xyz
hattrickbet1.com
4shart.com
manotobet.net
hazaratir.com
takbetir2.xyz
1betcart.com
betforwardperir.xyz
betforward-shart.com
betforward.com.co
betforward.help
betfa.cam
2betboro.com
1xbete.org
1xbett.bet
romabet.cam
megapari.cam
mahbet.cam
1xbetgiris.cam
betwiner.org
betwiner.org
1xbetgiris.cam
1xbet
1xbet
alvinbet.site
alvinbet.bet
alvinbet.help
alvinbet.site
alvinbet.bet
alvinbet.help
1xbet giris
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
betwinner
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
1xbet
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
یاس بت
وین بت
وان کیک بت
هتریک بت
manotobet
حضرات بت
takbet
بتکارت
آلوین بت
ریتزو بت
alvinbet
بت فا
betboro
romabet
megapari
mahbet
سایت بت فوروارد
اونجا بت
betboro.us
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
betcart
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی

Home Accueil HONG KONG – MÉDIAS : Pour les habitants de Hong Kong, la mort d’Apple Daily est celle de la liberté

HONG KONG – MÉDIAS : Pour les habitants de Hong Kong, la mort d’Apple Daily est celle de la liberté

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 26/06/2021
0

Un million de copies pour sa dernière édition: le quotidien d’opposition Apple Daily, propriété du milliardaire Jimmy Lai et dernière flamme de la liberté de la presse à Hong Kong, a inondé les rues du territoire en fin de semaine. Un ultime geste de défiance face à la Chine.

 

Pendant deux nuits, les 24 et 25 juin, des centaines de personnes ont bravé une pluie battante pour se rassembler devant les bureaux du journal, où un million d’exemplaires étaient en cours d’impression.

 

La publication a décidé de fermer la publication après que ses articles ont été accusés d’enfreindre une loi sur la sécurité nationale, ce qui a entraîné un gel des actifs de la société possédée par le milliardaire Jimmy Lai, poursuivi lui aussi en justice.

 

Cette fermeture est considérée comme un coup porté à la liberté de la presse sous la pression de Pékin.

 

Dès les premières heures du matin, les kiosques à journaux de la ville ont vu s’allonger de longues files d’attente où les gens espéraient ardemment récupérer le tout dernier exemplaire du journal. À 10 heures, heure locale, de nombreux vendeurs avaient épuisé leurs stocks, selon les messages publiés sur les réseaux sociaux.

 

L’édition finale était un hommage à ses lecteurs avec le titre suivant : “Les Hongkongais font des adieux douloureux sous la pluie”.

 

Quelques heures seulement après que la société a annoncé sa fermeture, des partisans du tabloïd s’étaient rassemblés devant ses bureaux, alors même qu’une forte pluie tombait.

 

Ils ont allumé les lampes de poche de leurs téléphones en signe de solidarité et ont crié des slogans de soutien tels que “add oil” (ajoutez de l’huile), une phrase d’encouragement populaire à Hong Kong, qui peut parfois être traduite par “foncez” ou “n’abandonnez pas”.

 

“Merci Hong Kong”

 

En réponse, les employés d’Apple Daily sont sortis de leurs bureaux pour se tenir aux balcons et aux fenêtres, agitant des lampes de poche et criant “Merci Hong Kong” à la foule à l’extérieur. Certains ont été vus en train de distribuer des exemplaires gratuits de la version finale aux supporters dans la rue.

 

Des reportages effectués dans la salle de rédaction au cours des tout derniers jours ont montré des scènes émouvantes d’applaudissements de défi, mais aussi de larmes et de confusion.

 

Apple Daily était le plus grand journal pro-démocratie de Hong Kong et avait été une épine dans le pied des tentatives de Pékin de réprimer la dissidence.

 

La semaine dernière, la police a fait une descente dans les locaux du journal en raison d’allégations selon lesquelles plusieurs articles auraient enfreint une nouvelle loi sur la sécurité nationale, qui fait de l’atteinte au gouvernement une infraction pénale.

 

Une trentaine d’articles incriminés

 

Des responsables ont déclaré que le journal avait publié une trentaine d’articles appelant les pays à imposer des sanctions à Hong Kong et à la Chine continentale depuis 2019.

 

En conséquence, les actifs liés à l’entreprise ont été gelés et plusieurs cadres supérieurs ont été arrêtés. Le fondateur du journal, Jimmy Lai, est déjà en détention et fait face à des accusations en vertu de la loi sur la sécurité.

 

Mercredi après-midi, le journal a annoncé qu’il mettait la clé sous la porte. Sa version en ligne a également cessé de paraître à minuit le mercredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus