Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil LAOS – ÉCONOMIE : Camions bloqués sur plus de vingt kilomètres à la frontière chinoise

LAOS – ÉCONOMIE : Camions bloqués sur plus de vingt kilomètres à la frontière chinoise

Journaliste : Rédaction Date de publication : 02/09/2022
0

camions laos chine

 

En raison des contrôles stricts effectués par la Chine, des milliers camions provenant du Laos n’ont pas pu livrer leurs marchandises, ces derniers sont bloqués à la porte frontalière de Boten.

 

Le problème perdure depuis le début de la pandémie, malgré les négociations successives entre les autorités laotiennes et chinoises.

 

Le président laotien Thongloun Sisoulith s’est même rendu à Luang Namtha en février pour demander aux responsables de redoubler d’efforts pour désengorger la frontière.

 

Mais la file de camions de marchandises bloqués à Luang Namtha s’étend toujours sur une vingtaine de kilomètres de la frontière avec la Chine.

 

Selon le Vientiane Times, le ministère laotien de l’industrie et du commerce a tenu une réunion d’urgence le 23 août pour discuter du problème et élaborer des mesures visant à aider le secteur des transports.

 

Lors de la réunion, les responsables ont reconnu que les contrôles stricts des possibles cas de Covid-19 par la Chine ont entraîné la fermeture de plusieurs points de contrôle frontaliers entre les deux pays voisins, seule la frontière de Boten étant ouverte au commerce. Cela signifie que les camions doivent se rassembler en un seul point avant de livrer des marchandises à travers la frontière, ce qui entraîne une congestion incontrôlée.

 

Le ministère laotien des travaux publics et des transports a été chargé de réparer les routes d’Oudomxay et de Bokeo à Luang Namtha, qui sont en mauvais état, et d’étudier la possibilité de transporter les marchandises par camion jusqu’aux stations de fret nationales et de les livrer en Chine via le chemin de fer Laos-Chine.

 

Il a également été demandé à la compagnie ferroviaire Laos-Chine de coordonner avec le gouvernement central chinois la mise en place urgente d’une zone d’inspection agricole à la gare chinoise de Mohan dès que possible.

 

Il a été aussi demandé à la compagnie ferroviaire d’agrandir la zone de fret de la gare d’Oudomxay, d’augmenter le nombre de conteneurs en service et d’améliorer la transparence des réglementations et des procédures relatives à la livraison de marchandises par voie ferroviaire.

 

Remerciements à Jean-Michel Gallet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus