Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – CHRONIQUE : « Sukhothaï : 17ème parallèle Nord, 42 degrés à l’ombre »

THAÏLANDE – CHRONIQUE : « Sukhothaï : 17ème parallèle Nord, 42 degrés à l’ombre »

Date de publication : 22/04/2023
1

maison thaï en tech

 

C’est la saison sèche d’été en Thaïlande, la plus chaude de l’année. En avril et mai, les températures sont inégalement réparties dans le royaume qui s’étend sur 2 000 km du Nord au Sud. Supportables dans le Sud avec des moyennes de 32 degrés, les températures atteignent 42 degrés, avec des pointes à 50 degrés, dans le Centre et le Nord. À Sukhothai, réputée pour être l’une des villes les plus chaudes du Royaume, il fait 42 degrés le jour et 30 la nuit. Les maisons traditionnelles en bois de teck sur pilotis sont des passoires thermiques. Même climatisées, il fait une trentaine de degrés dans les chambres l’après-midi. Vous en saurez plus en lisant cette Petite Chronique. Bonne lecture donc.

 

Un voile de brume, d’une blancheur ardente,
Enveloppe la ville. Malgré la chaleur
Et la pollution, invisible mais présente,
Sukhothaï, l’indolente, s’active avec langueur.

 

Bien qu’interdite, la culture sur brûlis
Se pratique à grande échelle. On n’y peut rien !
Dans les champs moissonnés, de jour comme de nuit,
Les rizières en feu enfument un ciel chagrin.

 

Saison sèche d’été, signe de canicule,
Ni nuages de pluies, ni orages annoncés :
Épuisé mais vivant, je suis sur les rotules,
Cela dure deux mois, je ne m’y fais jamais…

 

Sur le dix-septième parallèle, où je vis
Heureux avec lenteur sous quarante-deux degrés,
Ma maison en bois de teck, mon âme, mon nid,
Est une passoire thermique, rien n’y fait…

 

Quelques chambres climatisées, bien sûr, assurent
L’essentiel : un répit diurne, en attendant la nuit.
Notre jardin tropical, comme une blessure,
Panse ses plaies ; comme moi, il attend la pluie…

 

Michel Hermann

 

Intérieur maison thaï tech

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus