Home Accueil THAÏLANDE – COVID : Choisissez votre « bac à sable » thaïlandais à partir du 11 janvier

THAÏLANDE – COVID : Choisissez votre « bac à sable » thaïlandais à partir du 11 janvier

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 10/01/2022
2

Thaïlande Bac à sable

 

Ce mardi 11 janvier, une nouvelle configuration sera en place pour les arrivées en Thaïlande en provenance de l’étranger. Soit la quarantaine de sept jours imposés pour les arrivants à Bangkok (en raison de l’interruption du programme « Test and Go », soit une arrivée balnéaire pour bénéficier des conditions « bac à sable » jusque-là en vigueur à Phuket. Les destinations concernées : Krabi, Phang-Nga et Surat Thani (uniquement Ko Samui, Ko Pha-ngan et Ko Tao).

 

Le Centre for COVID-19 Situation Administration (CCSA) de la Thaïlande a en effet approuvé samedi une nouvelle série de mesures d’assouplissement des conditions d’entrée pour les arrivées internationales en Thaïlande, réouvrant 3 destinations Sandbox supplémentaires – Krabi, Phang-Nga et Surat Thani (uniquement Ko Samui, Ko Pha-ngan et Ko Tao) à partir du 11 janvier 2022 – en plus de Phuket.

 

Le programme d’entrée en bac à sable est disponible pour 4 destinations

 

À partir du 11 janvier 2022, les voyageurs internationaux pourront se rendre en Thaïlande dans le cadre du programme Sandbox et choisir de passer leur séjour obligatoire de sept jours à Krabi, Phang-Na, Phuket ou Surat Thani (uniquement Ko Samui, Ko Pha-ngan et Ko Tao).

 

Cependant, tous les voyageurs doivent s’assurer que tout est en ordre avant de demander le Sandbox Thailand Pass. Il peut s’agir, entre autres, d’un certificat de vaccination, d’un résultat négatif au test RT-PCR avant l’arrivée, d’un hébergement prépayé de 7 nuits dans un hôtel agréé, de tests RT-PCR prépayés pour le séjour en Thaïlande et d’une police d’assurance dont la couverture n’est pas inférieure à 50 000 USD.

 

Les voyageurs doivent séjourner au moins les 7 premières nuits dans une destination Sandbox s’ils prévoient de poursuivre leur voyage vers d’autres destinations en Thaïlande.

 

Les nouvelles demandes de TEST & GO Thailand Pass restent suspendues jusqu’à nouvel ordre.

 

Le CCSA a également approuvé la mesure visant à maintenir la suspension temporaire du système du Thailand Pass pour les nouvelles inscriptions au titre de l’exemption de quarantaine (TEST & GO).

 

Les mesures d’entrée pour les voyageurs qui ont obtenu leur code QR du Thailand Pass avant le 22 décembre 2021, avec des dates d’arrivée prévues en Thaïlande à partir du 24 décembre 2021, sont actuellement en cours d’examen par le CCSA.

 

Par ailleurs, les voyageurs qui prévoient actuellement d’entrer en Thaïlande peuvent demander le Thailand Pass dans le cadre du programme Sandbox ou du système de quarantaine alternatif.

 

Pour plus d’informations sur les régimes d’entrée en Thaïlande, veuillez consulter le site : https://www.tatnews.org/thailand-reopening/.

2 Commentaires

  1. Je conseille d’éviter ce pays qui se comporte très mal avec ses visiteurs : des annonces contradictoires sans cesse, un pays peu vacciné, des chiffres COVID truqués…. La Thaïlande teste entre 20 et 30 fois moins que la France ; les chiffres de contamination peuvent être bas effectivement ! Mais ils ne sont pas le reflet de la réalité.
    Évitez sauf si vous êtes ok pour voir votre séjour annulé à la dernière minute à cause d’une politique incohérente visant à protéger la dictature militaire des manifestants. Le covid est un bon prétexte pour limiter les manifestations.

  2. Pour notre part nous revenons d’un séjour d’un mois en Thaïlande où nous avons été rassurés par les mesures en place. Nous avons comme toujours rencontré de nombreux thaïs et avons été surpris car ils sont majoritairement vaccinés et surtout particulièrement concentrés par les mesures en vigueur, contrairement à certaines rumeurs… Alors oui le port du masque est obligatoire, même en voiture ou en 2 roues mais il est respecté hormis par de nombreux touristes, oui les tests sont obligatoires, mais tout cela est sécurisant et facile d’accès. En effet, il faut montrer patte blanche car on ne voyage pas aussi facilement qu’en France notamment mais on vit encore très bien et très facilement. Que les anti-tout restent chez eux s’ils le désirent, nous, nous y repartons prochainement l’esprit libre et serein pour rencontrer encore des gens formidables qui ne cherchent pas la polémique à tout prix mais qui veulent s’en sortir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus