Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAILANDE – CYBERSECURITE: Bangkok, cybergendarme de l’ASEAN

THAILANDE – CYBERSECURITE: Bangkok, cybergendarme de l’ASEAN

Journaliste : Thibaud Mougin
La source : Gavroche
Date de publication : 08/10/2018
0

La connectivité croissante entre les pays de l’ASEAN, renforce, paradoxalement, leur vulnérabilité en les exposant à des intrusions de hackers de plus en plus audacieux. En juillet dernier, Singapour avait connu la pire de ses attaques lorsque la base de données de ses hôpitaux avait été dérobée – données parmi lesquelles figuraient le dossier médical du Premier ministre Lee Hsien Loong. Comment se prémunir de telles attaques ? Un premier pas vient d’être franchi au sein de l’ASEAN : l’ouverture à Bangkok, sous l’égide du Japon, d’un centre régional dédié à la cybersécurité.

 

Bangkok accueille depuis le mois dernier un centre de formation, géré conjointement par le Japon et l’ASEAN.

 

Son nom officiel est l’ASEAN-Japan Cybersecurity Capacity Building Center (AJCCBC).

 

Le centre est hébergé dans les locaux de l’agence en charge de la sécurité des réseaux du royaume, la Thailand’s Electronic Transaction Development Agency (ETDA).

 

L’AJCCBC aura pour mission de familiariser les personnels des agences nationales des pays membres aux pratiques de la cybersécurité.

 

L’enseignement, délivré par des experts japonais, se centrera sur quatre axes : l’analyse de «malwares, le suivi de la cybercriminalité, la collecte de preuves lors d’attaques, et la conduite d’exercices en conditions réelles (CYDER : Cyber Defense Exercice with Recurrence).

 

Selon REUTERS, Tokyo a investi cinq millions de dollars dans ce programme, en prévoyant de former 1200 personnes sur une durée de quatre ans.

 

L’implication du Japon dans ce programme mérite d’être soulignée, Tokyo faisant preuve d’une diplomatie sécuritaire particulièrement pro-active dans la région.

 

Il reviendra à l’AJCCBC la lourde charge de renforcer les capacités d’états particulièrement exposés et fragiles, qu’il s’agisse des pays les moins technologiquement avancés (on songe au Cambodge et au Myanmar) ou dont le personnel souffre d’un manque de sensibilisation aux enjeux des cybermenaces.

 

En Thaïlande, une loi sur la cybersécurité et la protection des données, particulièrement controversée, est en préparation et devrait être approuvée d’ici la fin de l’année.

 

Selon BITDEFENDER, les quatre pays d’Asie qui déplorent le plus d’attaques envers leurs patrimoines économiques sont le Vietnam, l’Indonésie, l’Inde et la Chine.

 

KASPERSKY, qui publie une carte des menaces actualisée en temps réel (cybermap.kaspersky.com), précise que la Russie est le 1er pays le plus attaqué dans le monde, le Vietnam second, et la Thaïlande le 22e (mais le 5e dans l’ASEAN d’après BITDEFENDER).

 

La France, quant à elle…est classée 7e !

 

On y constate depuis plusieurs années une prolifération des attaques en provenance de …Russie et de Chine.

 

Commentez, réagissez, complétez nos informations sur redaction@gavroche-thailande.com

 

Thibaud Mougin

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus