Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – ÉCONOMIE : Tableau de bord de l’économie de la Thaïlande au 11 février

THAÏLANDE – ÉCONOMIE : Tableau de bord de l’économie de la Thaïlande au 11 février

Date de publication : 11/02/2024
0

Toyota HiLux électrique Thaïlande

 

Gavroche vous propose un condensé des actualités économiques majeures en Thaïlande cette semaine. Restez informés des événements clés qui façonnent le paysage économique du royaume.

 

Boom des ventes de véhicules électriques (VE)

En seulement 1 an et demi, les VE sont passés d’une part de marché de véhicules de tourisme proche de zéro à 17% en 2023 en Thaïlande. La grande majorité des véhicules proviennent de constructeurs automobiles chinois.

 

PTTEP affiche de solides résultats pour le 4e trimestre 2023

Le bénéfice d’exploitation net après impôts de base de PTTEP s’est élevé à 21,5 milliards de bahts au 4e trimestre 2023, portant le total de l’année 2023 à 80,7 milliards de bahts. Ceci représente une performance solide et confirme la position de PTTEP en tant que leader du secteur énergétique en Thaïlande.

 

Zones de revendications : la Thaïlande et le Cambodge relancent les négociations

Lors de sa récente visite officielle en Thaïlande, le Premier ministre cambodgien Hun Sen a rencontré son homologue thaïlandais Srettha Thavisin. Parmi les sujets discutés figurait la question épineuse des zones de revendications chevauchantes (OCA) en mer de Chine méridionale, un différend territorial qui bloque les négociations depuis 15 ans. Le nouveau gouvernement thaïlandais a cependant apporté une nouvelle perspective à la table des négociations. En effet, il a suggéré de mettre de côté le conflit territorial et de se concentrer plutôt sur un partage potentiel de la production des ressources pétrolières et gazières de l’OCA. Cette approche s’inspire du modèle du Traité de développement conjoint (MT JDA) déjà en place entre les deux pays.

 

Baisse continue de l’inflation en Thaïlande : une tendance bienvenue

L’indice des prix à la consommation (IPC) de la Thaïlande a poursuivi sa baisse en janvier, avec une chute de 1,11 % en glissement annuel. Cette tendance à la baisse de l’inflation se confirme pour le quatrième mois consécutif, atteignant son niveau le plus bas depuis 35 mois. Plusieurs facteurs contribuent à cette évolution positive. La baisse des prix des produits alimentaires, non alimentaires et des boissons est l’un des principaux éléments. De plus, la base élevée de janvier 2023 joue un rôle dans la comparaison. En effet, l’inflation avait atteint 3,23 % à la même période l’année dernière. L’IPC est resté stable d’un mois à l’autre, avec une légère augmentation de 0,02 % en glissement mensuel.

 

Faible demande intérieure en Thaïlande : un sujet de préoccupation

La consommation privée en Thaïlande a connu une légère augmentation en décembre par rapport au mois précédent (+0,1 % en glissement mensuel). Cependant, une analyse plus approfondie révèle un écart important entre les services et la consommation durable. En effet, la consommation durable a enregistré une baisse, soulignant la fragilité des consommateurs. Cette situation est probablement due à la baisse des revenus des ménages, à la hausse des charges d’intérêt et au durcissement des normes de prêt par les banques commerciales. L’investissement privé a également chuté de 2,4 % en glissement mensuel en décembre. Cette baisse est reflétée par une forte diminution des importations de biens d’équipement (-14,7 % en glissement mensuel) et des véhicules automobiles nouvellement immatriculés pour l’investissement (-2,6 % en glissement mensuel).

 

Revenus du tourisme : croissance modeste malgré l’augmentation du nombre de visiteurs

Le nombre de touristes en Thaïlande a connu une nouvelle augmentation en décembre, avec 3,26 millions d’arrivées. Cela représente une hausse de 7,3 % en glissement mensuel après correction des variations saisonnières (MoMSA). Cependant, la croissance des revenus du tourisme a été beaucoup plus modeste, avec une augmentation de seulement 2,5 % en glissement mensuel. Cet écart peut s’expliquer en partie par l’évolution de la composition des touristes visitant la Thaïlande. En effet, on observe une augmentation du nombre de touristes en provenance de pays à revenu intermédiaire, qui ont tendance à dépenser moins que les touristes en provenance de pays à revenu élevé.

 

Excédent du compte courant : une bonne nouvelle pour l’économie thaïlandaise

Le compte courant de la Thaïlande a enregistré un excédent de 2,1 milliards de dollars en décembre, contre un déficit de 1,2 milliard en novembre. L’amélioration du compte courant est principalement due à une balance commerciale excédentaire de 2,3 milliards de dollars, contre un déficit de 0,2 milliard en novembre. Cette évolution est le résultat d’une baisse des importations, notamment de matières premières, de carburant et de biens de consommation (principalement les téléphones mobiles et les véhicules électriques en provenance de Chine). Les revenus nets des services et les transferts se sont également améliorés, passant d’un déficit de 1,1 milliard de dollars à un déficit de 0,2 milliard. Le solde du compte courant pour le 4ème trimestre de 2023 s’est établi à -1,5 milliard de dollars, contre -2,6 milliards au 3ème trimestre.

 

Forte croissance des demandes d’investissement étranger en Thaïlande

Les investisseurs étrangers ont déposé un total de 1 394 demandes en 2023 au Board of Investment, soit une augmentation de 38 % par rapport à l’année précédente. La valeur d’investissement combinée a atteint 663,24 millions de bahts, soit une augmentation de 72 %. La Chine est en tête du classement, contribuant à 430 projets totalisant 159,39 milliards de bahts, soit 24 % de la valeur totale des demandes d’IDE. Cette augmentation est due à aux investissements dans l’industrie électronique et dans l’automobile, incluant les véhicules électriques. Singapour a obtenu la 2ème position avec 194 projets, représentant un investissement total de 123,39 milliards de bahts. Les États-Unis occupent la 3ème place avec 40 projets, accumulant une valeur combinée de 83,95 milliards de bahts. Le Japon suit de près à la 4ème place avec 264 projets, représentant 79,15 milliards de bahts, reflétant une augmentation de 60 % par rapport à l’année précédente. Taïwan se classe 5ème avec 94 projets, contribuant à hauteur de 54,6 milliards de bahts.

 

Rachat de Kerry Express (Thaïlande) par SF International Holding (Thaïlande): une nouvelle ère pour le leader de la livraison en Thaïlande

Le géant chinois de la livraison SF International Holding (Thaïlande) a annoncé le rachat de Kerry Express (Thaïlande), le leader de la livraison en Thaïlande, pour un montant estimé à 7 milliards de bahts. Dans une déclaration à la Bourse de Thaïlande, le PDG de Kerry Express (Thaïlande), Ng Kin Hang Alex, a confirmé que SF International Holding (Thaïlande) détenait désormais 73 % des actions de la société. Cette acquisition a été réalisée par le biais d’une offre publique d’achat (OPA) amicale, qui a été acceptée par un grand nombre d’actionnaires de Kerry Express (Thaïlande).

 

Exportations thaïlandaises : une croissance modérée attendue en 2024

Le Conseil national thaïlandais des chargeurs (TNSC) prévoit une augmentation de 1 à 2 % de la valeur des exportations en 2024. Cette prévision est légèrement optimiste par rapport à l’année 2023, où la valeur des exportations a connu une contraction de 1 % pour atteindre 284,6 milliards de bahts. Plusieurs facteurs contribuent à cette perspective modérée pour les exportations en 2024 : Le baht s’est affaibli par rapport au dollar américain, la persistance de taux d’intérêt élevés dans de nombreux pays pourrait freiner la demande mondiale et les exportations thaïlandaises, la crise de la mer Rouge, l’intensification des conflits dans d’autres zones du monde pourrait avoir un impact négatif sur les prix de l’énergie et les chaînes d’approvisionnement internationales, perturbant ainsi les exportations thaïlandaises et les incertitudes liées aux prix de l’électricité et à la hausse du salaire minimum en Thaïlande pourraient également peser sur les exportateurs.

 

La SEC thaïlandaise dévoile de nouveaux critères pour identifier les entreprises en difficulté financière

La Securities and Exchange Commission (SEC) de Thaïlande a annoncé mardi 6 février de nouveaux critères pour identifier les sociétés en difficulté financière cotées à la bourse de Bangkok. Ces critères entreront en vigueur en avril prochain. Les nouveaux critères sont basés sur trois indicateurs principaux : Le ratio d’endettement, le ratio de liquidité et le ratio de couverture des frais financiers.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus