Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil THAÏLANDE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité thaïlandaise du 13 au 19 mai ?

THAÏLANDE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité thaïlandaise du 13 au 19 mai ?

Date de publication : 21/05/2024
0

Medef Srettha Thavisin

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Thaïlande durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

Monarchie

 

Leurs Majestés ont assisté samedi à la cérémonie d’onction du HTMS Chang à la jetée de Chuk Samet, base navale de Sattahip, dans la province de Chonburi. La cérémonie d’onction est une tradition maritime ancestrale qui vise à bénir et à protéger un navire avant son premier voyage en mer. La cérémonie a débuté par une procession religieuse, suivie de chants et de prières par des moines bouddhistes. Leurs Majestés ont ensuite versé de l’eau lustrale sur le navire et ont béni l’équipage. Le HTMS Chang est un navire de guerre de type frégate multi-missions, conçu et construit par la société thaïlandaise HTMS Chang Shipyard Co., Ltd. Le navire est capable d’accomplir diverses missions, notamment la patrouille maritime, la lutte contre la piraterie et la protection des intérêts maritimes de la Thaïlande.

 

France

 

Seulement deux mois après une première visite officielle en France en mars dernier, le Premier ministre thaïlandais Srettha Thavisin s’est de nouveau rendu à Paris le 16 mai pour une visite de travail. À l’occasion de cette seconde visite, Il a pu s’entretenir avec le Président de la République française. Dans la matinée, s’est par ailleurs tenu un forum d’affaires franco-thaïlandais, organisé par le MEDEF, en présence du Premier ministre thaïlandais accompagné d’une délégation des principaux groupes thaïlandais, privés et publics, dont CP, PTT et Thai Airways, à l’issue duquel trois accords de coopération (MoU) ont été signés, dont deux avec le groupe CP : le groupe français Schneider Electric et CP Food dans le domaine des solutions logicielles et de l’automatisation, Airbus et CP dans les domaines de la production de carburant durable d’aviation (SAF) à partir de déchets agricoles, et de la logistique aérienne, et enfin la « startup » française Starbust Aerospace et l’agence spatiale thaïlandaise GITSDA dans la défense et de l’aérospatial.

 

Parallèlement à cette visite officielle, une délégation d’intellectuels thaïlandais, représentants de l’opposition, s’est rendue les 16 et 17 mai à Antony (Hauts de seine) pour une rencontre dans l’ancienne demeure de Pridi Banomyong, achetée par l’ex leader du Future Forward Party, Thanathorn Juangroongruangkit.

 

Le Premier ministre Srettha Thavisin a proposé au président français Emmanuel Macron de créer un groupe de discussion WhatsApp avec lui et le Premier ministre cambodgien Hun Manet, afin que les trois puissent facilement discuter des questions internationales. Le président français a déclaré que la France continuerait à soutenir les efforts de la Thaïlande pour que l’Union européenne supprime le visa Schengen pour les voyageurs thaïlandais, ajoutant qu’il pensait que les délibérations sur la question pourraient commencer en août, une fois que les élections pour le Parlement européen auront été achevées en juin. Le président français a également invité la Thaïlande à participer à la conférence sur l’intelligence artificielle que la France accueillera en 2025.

 

Politique, Diplomatie

 

La Cour constitutionnelle décidera jeudi d’accepter ou non la requête des sénateurs contre le Premier ministre Srettha Thavisin et le ministre Pichit Chuenban. Si la requête est acceptée, Srettha et Pichit pourraient être suspendus de leurs fonctions en attendant une décision. Les sénateurs allèguent que Pichit est disqualifié en raison d’une condamnation antérieure et que Srettha pourrait avoir violé un code d’éthique en procédant à cette nomination.

 

Le Move Forward Party (MFP), principal parti d’opposition thaïlandais, a dévoilé son programme politique en six points lors de sa première fête politique le 19 mai à Bangkok. Le programme du MFP se concentre sur six axes clés : stimuler la croissance économique, promouvoir l’éducation et l’innovation, améliorer la qualité de vie en zone rurale, réformer la bureaucratie, renforcer la démocratie et préserver la monarchie constitutionnelle. Le parti vise à remporter entre 270 et 300 sièges de députés lors des prochaines élections, soit le double de son score actuel de 151 sièges. Malgré la menace de dissolution par la Cour constitutionnelle, le MFP se montre déterminé à poursuivre son combat pour le changement. Le parti rejette l’idée qu’être dans l’opposition signifie être inactif et affirme que son rôle d’opposition lui permet d’être proactif et de proposer des solutions alternatives aux politiques du gouvernement. Le MFP est conscient qu’il a encore du chemin à parcourir pour gagner la confiance de la population thaïlandaise. Cependant, le parti est déterminé à relever ce défi et à s’imposer comme une force politique majeure en Thaïlande.

 

Le Premier ministre thaïlandais, Srettha Thavisin, est en visite officielle en Italie jusqu’au 21 mai. Son objectif est de renforcer les échanges commerciaux et la collaboration dans le secteur de la mode entre les deux pays. Srettha a rencontré des représentants des maisons de couture Zegna et Loro Piana, ainsi que le président de la Chambre nationale de la mode italienne (Camera Nazionale della Moda Italiana). Il a également visité la Lombardie pour y promouvoir les investissements dans les énergies propres.

 

Le Parti Ruam Thai Sang Chart et le Parti Bhumjaithai s’opposent à toute amnistie pour les personnes accusées de lèse-majesté. Ils accusent également certains groupes d’inciter les militants à violer cette loi pour leur propre bénéfice, entraînant des peines de prison pour ces militants. Akkaradej Wongpitakroj et Anutin Charnvirakul, porte-parole de Ruam Thai Sang Chart et chef du parti Bhumjaithai respectivement, affirment que la loi de lèse-majesté est essentielle pour la stabilité nationale et ne doit pas être modifiée.

 

Économie

 

Le secteur privé thaïlandais encourage vivement son gouvernement à conclure davantage d’accords de libre-échange avec l’Inde. Ils espèrent ainsi tirer parti de la croissance économique explosive du géant sud-asiatique et y accroître leurs exportations. Les chiffres du commerce bilatéral de 2023 sont prometteurs : les échanges ont atteint 555,21 milliards de bahts, avec un excédent commercial pour la Thaïlande de 141,88 milliards de bahts. Cette tendance se maintient en 2024, avec un commerce bilatéral atteignant déjà 90,78 milliards de bahts au cours des deux premiers mois. La classe moyenne indienne, forte de 350 millions de personnes, est considérée comme un atout majeur.

 

Le taux de chômage en Thaïlande a légèrement augmenté au premier trimestre 2024, atteignant 1,0 % pour un total de 410 000 personnes sans emploi. La hausse du chômage est principalement due aux licenciements et aux démissions dans le secteur des services et du commerce, qui reste le plus gros employeur du pays.

 

Remise en vente aux enchères de créneaux orbitaux. La National Broadcasting and Telecommunications Commission (NBTC) a annoncé que des lots de créneaux orbitaux non vendus lors d’enchères en janvier 2023 seront remis en vente entre le 23 août et le 7 septembre 2024. L’année dernière, la vente aux enchères concernait 5 lots de créneaux orbitaux, mais seulement 3 avaient été vendus. Deux d’entre eux ont été alloués à Space Tech Innovation, société affiliée à l’opérateur satellite ThaiCom, qui a passé commande auprès d’Airbus en septembre dernier pour la livraison du satellite de télécommunication reconfigurable à haut débit OneSat. Afin d’attirer de nouveaux soumissionnaires sur les deux lots restants, la commission a amendé les conditions de mise aux enchères, notamment en allongeant le délai de lancement des satellites après l’obtention de la licence (5 ans au lieu de 3) et a procédé à une importante baisse des prix.

 

Le ministère du Commerce thaïlandais prévoit de vendre aux enchères du riz vieux de dix ans, stocké dans le cadre d’un programme d’intervention lancé par Yingluck Shinawatra. Cette vente, qui pourrait rapporter environ 8 millions USD, a suscité des controverses, certains y voyant une tentative de réhabilitation de la famille Shinawatra. Des tests ont révélé la présence de champignons et toxines, soulevant des inquiétudes sur la comestibilité du riz et l’impact potentiel sur l’image internationale de la qualité du riz thaïlandais.

 

Pour plus de détails sur l’économie thaïlandaise de la semaine, suivez ce lien.

 

Société

 

Le ministre de l’Intérieur, Anutin Charnvirakul, a déclaré que le ministère de la Santé publique devait évaluer les avantages et inconvénients de la décriminalisation de la marijuana avant de décider de la réinscrire comme stupéfiant. Il a souligné l’importance de considérer une compensation pour les opérateurs commerciaux ayant déjà investi des dizaines de milliards de bahts dans la production de produits liés à la marijuana. Il a également mentionné l’impact potentiel sur les petites entreprises vendant ces produits.

 

Un tigre a été découvert errant dans une communauté de la province de Chachoengsao en Thaïlande la semaine dernière. Le propriétaire de l’animal, identifié seulement comme M. Yothin, a été condamné à une amende d’un million et demi de bahts pour ses soins à long terme. Le tigre, une femelle âgée de trois à quatre mois et pesant 20,5 kilogrammes, a été envoyé au centre de protection de la faune sauvage de Bungchawak dans la province de Suphan Buri. Il souffre de faiblesse des pattes arrières et nécessite des soins particuliers, notamment des comprimés de calcium et une alimentation adaptée. Le personnel du centre a également déclaré que le tigre semble intéressé par son nouvel environnement et souhaite rester proche des humains.

 

Un sondage Nida Poll révèle que la majorité des Thaïlandais soutient le reclassement du cannabis comme stupéfiant illégal. Cependant, les opinions sur ses potentiels bienfaits sont partagées. Plus de la moitié des sondés (53,74%) reconnaissent les usages médicaux du cannabis, tout en le considérant comme un stupéfiant illégal. Un tiers des répondants (33,59%) rejette totalement le cannabis, n’y voyant aucun avantage. Les opinions restantes se partagent entre ceux qui ne le considèrent pas comme une drogue illégale (11,60%) et ceux qui ne se prononcent pas (1,07%). Concernant la politique gouvernementale sur le cannabis, la majorité des Thaïlandais (74,58%) pense qu’elle vise un usage médical. Cependant, une part non négligeable (19,39%) critique l’absence de réglementation sur le cannabis et ses dérivés. Les autres opinions se répartissent entre ceux qui voient la politique comme un moyen de soutenir le développement légal du cannabis (10,53%), d’augmenter les revenus de la population (7,40%) ou de promouvoir l’usage récréatif (3,21%).

 

Le 19 mai 2024, à l’occasion du 14ème anniversaire de la destruction de Chum 53 au carrefour Ratchaprasong, le mouvement “Demande populaire pour la justice 2010” a organisé une cérémonie commémorative devant le centre commercial. Des proches des victimes étaient présents pour honorer la mémoire des disparus. Quatre moines du temple Pathumwanaram ont officié une cérémonie religieuse. Des figures des Chemises Rouges, dont Dr. Weng Tojirakarn, Mme Thida Thawornset et M. Nattawut Saikua, ont participé à l’événement. Des discours ont été prononcés par des universitaires et des leaders du mouvement. Une courte pièce de théâtre a également été jouée en référence aux événements de l’époque. Un autre groupe de manifestants s’est rassemblé près du panneau d’intersection de Ratchaprasong pour rendre hommage aux victimes. La mère d’une infirmière bénévole décédée lors de l’incident a rappelé son opposition à une amnistie générale et a interpellé l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, demandant s’il avait pensé aux victimes qui lui demandent justice.

 

Tourisme, Culture

 

Minor Hotels invite les voyageurs à vivre des vacances glamour à l’Anantara Resorts de Phuket, comme dans le film à succès de Netflix “Mother of the Bride”. Le communiqué de presse encourage les fans à découvrir les lieux enchanteurs qui ont captivé plus de 26,7 millions de téléspectateurs lors du premier week-end du film. Réalisé par Mark Waters, le film a été tourné à l’Anantara Layan Phuket Resort et à l’Anantara Mai Khao Phuket Villas, mettant en valeur la beauté de Phuket, une destination prisée par les cinéastes internationaux.

 

Découvrez la vieille ville de Phuket gratuitement à bord d’un bus électrique ! À partir du 17 mai 2024, les bus circuleront de 11h00 à 22h00, avec un départ toutes les 15 minutes. Ne manquez pas cette opportunité écologique et pratique de visiter la ville !

 

L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) et Alipay+ ont annoncé l’expansion de leur partenariat pour attirer davantage de touristes en Thaïlande. Cette collaboration inclut de nouveaux développements technologiques visant à améliorer l’expérience des voyageurs. Ces initiatives répondent à une forte demande de voyages vers la Thaïlande.

 

Événement à venir

 

Jusqu’au 4 juin 2024, le Café Balzac vous invite à découvrir une exposition unique intitulée “Goblin Mode”. Inspirée du mot de l’année 2022 élu par l’Oxford English Dictionary, cette exposition explore le concept du “Goblin Mode”, qui désigne le rejet des normes et des attentes sociales au profit d’un comportement complaisant et absurde. Plus d’informations sur ce lien.

 

Du 7 septembre au 20 octobre 2024, le Thailand Cultural Centre de Bangkok résonnera aux rythmes envoûtants de la 26ème édition du Festival International de Danse et de Musique. Cette année, c’est la compagnie française Malandain Ballet qui aura le privilège d’inaugurer les festivités avec une représentation captivante de “Marie-Antoinette” le samedi 7 septembre. Plus d’informations ici.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus