test
Home Accueil THAÏLANDE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité thaïlandaise du 23 au 29 octobre ?

THAÏLANDE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité thaïlandaise du 23 au 29 octobre ?

Date de publication : 30/10/2023
0

Mariage pour tous Thaïlande

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Thaïlande durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

Politique, Diplomatie

 

Syed Sulaiman Husaini, le chef de la branche musulmane chiite en Thaïlande qui accompagnait l’équipe de négociation nommée par le président de la Chambre des représentants Wan Muhamad Noor Matha pour diriger les négociations avec le Hamas, a déclaré que l’équipe était arrivée au siège du Hamas à Téhéran depuis hier et que les négociations « se sont déroulées en douceur.” L’équipe de négociation est composée de Syedmubarak Husaini et Sayyidmumin Sakkitticha, selon Syed Sulaiman Husaini. Selon le gouvernement, le Hamas a kidnappé 18 ressortissants thaïlandais. Syed Sulaiman Husaini était l’un des leaders de la manifestation devant l’ambassade israélienne la semaine dernière, où des manifestants ont été entendus crier « Israël doit périr » et « Les États-Unis doivent périr ». Il a également déclaré lors de son discours que le Hamas n’est pas un groupe terroriste. Syed Sulaiman Husaini a déclaré dans son dernier message sur les réseaux sociaux que le Hamas a signalé à l’équipe de négociation thaïlandaise qu’elle libérerait les travailleurs thaïlandais lorsque cela serait possible en toute sécurité. Il a déclaré qu’ils ne pouvaient pas le faire maintenant parce qu’Israël continue d’attaquer toutes les routes entrant et sortant de la bande de Gaza.

 

Le chef adjoint par intérim de Pheu Thai, Phumtham Wechayachai, a déclaré avant que le parti n’élise Paetongtarn Shinawatra, 37 ans, comme nouveau chef, que le parti ne choisissait pas son nouveau chef sur la base du nom de famille de la personne. Elle est désormais la 8ème chef du parti. Phumtham a expliqué que le parti sélectionne son nouveau chef en fonction de ses capacités et de son degré de préparation, et que Paetongtarn fait partie du parti depuis qu’elle est jeune. Il a noté qu’elle accompagnait son père aux réunions du parti et dans les champs lorsque Thaksin dirigeait le prédécesseur du Pheu Thai, le parti Thai Rak Thai. Elle n’est donc pas nouvelle dans le parti et comprend la politique de Thai Rak Thai aussi bien que quiconque, même si elle n’avait que 12 ans lors de la création de Thai Rak Thai. Les critiques affirment que Paetongtarn a été choisie comme nouvelle chef du parti uniquement parce qu’elle est la fille de Thaksin et qu’avec son retour en Thaïlande, il n’y a plus de véritable concurrent contre elle. Paetongtarn est également la candidate du parti au poste de Premier ministre, tout comme sa tante Yingluck, qui a été la 28e Première ministre de Thaïlande. Avant cela, le beau-frère de Yingluck, Somchai Wongsawat, était le 26e Premier ministre de Thaïlande. Yingluck s’est présenté avec le Parti Pheu Thai, tandis que Somchai s’est présenté avec le Parti du pouvoir populaire, un autre prédécesseur du Pheu Thai.

 

Le Premier ministre Srettha Thavisin a déclaré qu’à la suite de discussions avec le ministère des Affaires étrangères et l’ambassade thaïlandaise en Israël, les informations venant de l’étranger affirmant que le Hamas avait capturé 54 ressortissants thaïlandais étaient fausses. Il a précisé que parmi les 54 personnes mentionnées figurent celles qui ont été capturées, celles qui sont malheureusement décédées et celles qui sont toujours portées disparues. Srettha a déclaré que le nombre de Thaïlandais kidnappés par le Hamas reste à 18, malgré un précédent rapport du ministère du Travail indiquant qu’il était de 19.

 

Économie

 

Le Bureau de politique budgétaire (FPO) du ministère des Finances a révisé à la baisse ses prévisions de PIB pour 2023, les ramenant à 2,7 % par rapport à la prévision précédente de 3,5 %. Les principales raisons de cette révision sont une contraction prévue des exportations de 1,8 % et un retard dans le décaissement du budget budgétaire 2024. Pour 2024, le FPO s’attend à une croissance du PIB de 3,2%, ce qui est nettement inférieur à l’objectif du gouvernement de 5%. Cependant, ces prévisions ne prennent pas en compte la politique de distribution de 10 000 bahts, qui devrait désormais être mise en œuvre vers avril ou mai.

 

Mesure emblématique du nouveau gouvernement, soutenue personnellement par le Premier ministre Srettha, la distribution de 10 000 bahts (275,8 USD) à tous les citoyens de plus de 16 ans sous forme de portefeuille électronique pourrait finalement être assortie de conditions de revenu et de patrimoine, a annoncé le 26 octobre le ministre délégué des finances Julapun Amornvivat. Le coût initial estimé à 15,4 Mds USD (560 Mds THB), soit près de 3% du PIB de la Thaïlande, pourrait, selon les paramètres retenus, être divisé par 3 à 4. Le ciblage des bas revenus est de nature à augmenter l’effet multiplicateur de la mesure. La mise en place effective du portefeuille numérique, initialement annoncée pour février 2024, pourrait aussi être décalée de 7 à 8 mois, avec un potentiel étalement du coût sur deux années budgétaires, en fonction du schéma de financement retenu.

 

Si le gouvernement maintient le budget de la politique des 10 000 bahts à 560 milliards de bahts, l’économie devrait croître de 4,4 % en 2024, a déclaré le gouverneur de la Banque de Thaïlande (BOT), Sethaput Suthiwartnarueput. Toutefois, si le budget est réduit, les projections diminueront également, a-t-il ajouté. La projection du BOT pour 2023 est de 2,8 %. La projection du BOT pour 2024 n’atteint pas l’objectif du gouvernement d’une croissance de 5 % l’année prochaine, tandis que le Bureau de politique budgétaire (FPO) du ministère des Finances s’attend à une croissance économique de 3,2 % en 2024. Cependant, la projection du FPO ne prend pas encore en compte la politique des 10 000 bahts, qui devrait être mise en œuvre vers avril ou mai.

Le ministre délégué des Finances Julapun Amornvivat a déclaré le 25 octobre que le Premier ministre et ministre des Finances Srettha Thavisin avait demandé au bureau de gestion de la dette publique (Public debt management office, PDMO) d’élaborer un plan d’émission de titres sur les marchés internationaux, en rupture avec la pratique du pays depuis 30 ans. La dette publique thaïlandaise est libellée à 98,5% en THB, les 1,5% restants étant principalement constitués de prêts des banques de développement. L’objectif annoncé est de créer une référence pour le secteur privé, afin que celui-ci puisse également se financer sur les marchés de capitaux internationaux. Les montants et le calendrier envisagés pour ce programme ne sont pas connus.

 

Pour le deuxième mois consécutif, les exportations thaïlandaises ont connu une hausse en septembre, de +2,1% en glissement annuel (g.a.). Ce résultat a surpris les analystes, qui attendaient une stabilité ou une légère contraction, et se démarque des résultats des autres pays de la région qui ont connu en septembre un recul de leurs exportations en g.a., à l’exception du Vietnam. Cette croissance est tirée principalement par les produits agricoles et agroalimentaires, alors que le secteur manufacturier est globalement en légère baisse. Sur les neuf premiers mois de l’année, les exportations restent en recul par rapport à 2022, de 3,8%, et sur l’année le ministère du Commerce prévoit toujours une contraction de 1%.

 

Société

 

Les manifestants de l’Assemblée des Pauvres ont tenté de s’approcher du Palais du Gouvernement cette semaine pour protester contre les raisons avancées par la police pour déclarer une zone de non-manifestation autour du Palais du Gouvernement. L’Assemblée des Pauvres se réunit sur la route de Luk Luang depuis plus de 20 jours, exigeant que le gouvernement respecte ses promesses liées à la réforme agraire, réécrit la charte rédigée par la junte, indemnise les personnes affectées par les projets de l’État et sauvegarde les droits des apatrides et des indigènes.

 

En 2022, au moins 22 481 patients ambulatoires ont recherché un traitement de santé mentale, principalement pour la dépression et l’anxiété. Parallèlement, le nombre total de patients souffrant de troubles mentaux s’est élevé à 2,47 millions de personnes, contre 1,39 million en 2015, selon le Département de la santé mentale et la Fondation thaïlandaise pour la promotion de la santé.

 

Un salaire minimum journalier de 400 bahts à l’échelle nationale est actuellement impossible, a déclaré le ministre du Travail Phiphat Ratchakitprakarn. Il a expliqué que le salaire minimum journalier actuel se situe entre 328 et 354 bahts par jour, selon la province. Par conséquent, l’augmentation salariale variera également d’une province à l’autre. Cependant, l’augmentation à plus de 400 bahts par jour pour les travailleurs qualifiés sera mise en œuvre l’année prochaine.

 

Le projet de loi sur l’égalité du mariage sera proposé au gouvernement le 31 octobre, a déclaré le Premier ministre Srettha Thaivisin. Une fois approuvé, il sera présenté au Parlement d’ici décembre. Deux autres projets de loi seront également proposés au gouvernement le même jour, dont un projet de loi sur la reconnaissance du genre et un projet de loi visant à protéger les travailleuses du sexe.

 

Tourisme, Culture

 

Le film d’horreur et de comédie “Undertaker” est devenu le film thaïlandais le plus rentable de la décennie, avec des recettes de plus de 600 millions de bahts à l’échelle nationale, a déclaré le groupe Major. Le film est la sixième suite de “Tai Baan : The Series”. Au cours des trois semaines qui ont suivi sa sortie le 5 octobre, le film est allé de succès en succès. Il a récolté plus de 100 millions de bahts au cours des six premiers jours, a atteint 200 millions de bahts en 11 jours et a dépassé la semaine dernière la barre des 500 millions de bahts, devenant ainsi le film qui a rapporté le plus d’argent au cours des huit dernières années. Major Group a récemment annoncé que le film avait récolté plus de 600 millions de bahts de recettes au niveau national, consolidant ainsi sa position de film thaïlandais le plus rentable de la décennie. Alors qu’il entame sa quatrième semaine d’exploitation, le film continue sur sa lancée.

 

La coprésidente du Thailand Mall Group, Supaluck Umpujh, a proposé une nouvelle stratégie pour revigorer l’économie du pays en attirant un plus grand nombre de touristes étrangers. Elle insiste sur le fait que les efforts actuels du gouvernement pour améliorer le secteur du tourisme vont dans la bonne direction, mais elle plaide pour l’introduction d’incitations spéciales afin de stimuler les investissements dans les attractions touristiques artificielles à travers le pays. La coprésidente du Mall Group suggère que des sites clés comme Chiang Mai, Pattaya, Phuket et Krabi étendent leurs heures de service, à l’instar de destinations populaires dans des pays voisins comme Bali, en Indonésie. En outre, pour augmenter les arrivées de touristes, Mme Supaluck suggère d’élargir la liste des pays pouvant bénéficier de visas gratuits, dans le cadre de l’organisation de festivals de grande envergure. Cela permettrait de renforcer le “soft power” de la Thaïlande et d’attirer un nombre encore plus important de visiteurs.

 

Événement à venir

 

L’exposition « Be not afraid » présente une collection d’œuvres d’art de Damian Black. L’artiste s’inspire des anges, créatures intermédiaires entre Dieu et l’homme pour stimuler le champs de l’imagination et ouvrir en chacun de nous la porte d’une méthodologie transcendantale permettant une progression dans notre univers matériel. Vous gouterez donc surement la présentation par la galerie Sathorn 11 Art Space de l’exposition « Be not afraid » à partir du 31 octobre. Plus de détails sur le lien suivant.

 

Une poussée d’adrénaline culturelle avec le festival du seul-en-scène ! Voici une belle manière de modifier votre ordinaire. Quittez un instant Netflix et les films diffusés sur internet. Retrouvez le plaisir de la culture en version « Live » grâce à cet événement riche en émotions et en découvertes artistiques. L’Ekkolo Theatre à Bangkok accueille du jeudi 2 novembre au dimanche 2 décembre pour la première édition de son festival du seul en scène, 14 artistes et 32 spectacles. Plus de détails ici.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus