test
Home Accueil THAÏLANDE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité thaïlandaise du 30 janvier au 5 février ?

THAÏLANDE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité thaïlandaise du 30 janvier au 5 février ?

Date de publication : 06/02/2023
0

riz

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Thaïlande durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

Politique, Diplomatie

 

Le tribunal de Chiang Rai a jugé le 26 janvier qu’un homme de 29 ans avait violé la loi thaïlandaise sur la diffamation royale dans 14 de ses 27 messages sur Internet. Des centaines de personnes ont été arrêtées en vertu de cette loi depuis les manifestations de masse de 2020. Cette condamnation a été relayée par BBC, VOA, AFP et de nombreux médias internationaux. Le tribunal de la ville de Chiang Rai, dans le nord du pays, a déclaré le vendeur de vêtements en ligne et activiste Mongkol Tirakote coupable dans deux affaires distinctes de diffamation royale. Le tribunal a estimé que le jeune homme de 29 ans avait violé la loi sur la lèse-majesté dans 14 des 27 messages pour lesquels il a été arrêté en août. Elle a estimé que les autres messages n’enfreignaient pas la loi car ils étaient liés au défunt roi Bhumibol Adulyadej ou ne mentionnaient pas de personnage royal spécifique.

 

Selon sa fille, candidate probable au poste de cheffe du gouvernement, l’ancien Premier ministre thaïlandais en fuite Thaksin Shinawatra trouvera lui-même le moyen de rentrer en Thaïlande et n’aura pas besoin de l’aide du parti Pheu Thai. Paetongtarn “Ung Ing” Shinawatra a fait ce commentaire lors d’un événement de campagne préélectorale dans la province de Loei, dans le nord-est du pays, vendredi 27 janvier. Thaksin a déclaré plus tôt que lorsqu’il sera prêt à rentrer chez lui, il laissera sa fille annoncer la date.

 

Le vice-Premier ministre thaïlandais (et candidat au poste de chef de gouvernement), Prawit Wongsuwan, a demandé au gouvernement d’envisager une augmentation du salaire minimum des travailleurs qualifiés dans 17 domaines, en plus des 16 domaines pour lesquels un nouveau taux de salaire a été approuvé en juin de l’année dernière. Cette mesure vise à augmenter le salaire minimum afin de refléter les compétences réelles des travailleurs et de l’adapter à la situation économique actuelle. Le 9 juin 2022, le ministère thaïlandais du Travail a approuvé une augmentation du salaire minimum pour 16 professions qualifiées, à savoir : couvreur de plâtre, dessinateur de plans de construction, carreleur de sol et de mur, peintre en bâtiment, installateur de béton léger, bijoutier, bijoutier traditionnel, installateur de meubles, fabricant de sucettes, massothérapeute, boulanger, réceptionniste, serveur d’hôtel et de restaurant, coiffeur pour femmes, coiffeur pour hommes et aide-soignant pour personnes âgées.

 

Les défections continuent d’ébranler le parti au pouvoir, le Palang Pracharath Party (PPRP), alors qu’une figure clé de la faction est pressentie pour être la dernière à passer au parti United Thai Nation (UTN) après la conclusion de la dernière session parlementaire à la fin du mois. Tous les regards sont désormais tournés vers le ministre thaïlandais, Anucha Nakasai, l’une des figures clés du groupe, qui devrait passer à l’UTN, dont le Premier ministre thailandais Prayut Chan-o-cha est désormais membre. Si M. Anucha, actuellement député PPRP de Chai Nat, se sépare du parti au pouvoir, ce dernier devrait perdre une base de soutien essentielle dans la région centrale de Thaïlande. M. Anucha a déclaré qu’il se représentera pour un siège de circonscription à Chai Nat lors des prochaines élections et qu’il se portera candidat pour un parti qui présente des candidats dans les 400 circonscriptions. Il a également démenti les informations selon lesquelles il négocierait un siège de ministre si l’UTN remportait les prochaines élections générales.

 

Paetongtarn “Ung-Ing” Shinawatra, du parti Pheu Thai, est le candidat le plus populaire au poste de premier ministre à Nakhon Ratchasima, selon les résultats d’un sondage réalisé par l’Institut national d’administration du développement. Lors des prochaines élections générales, Nakhon Ratchasima aura 16 députés en jeu, soit le deuxième plus grand nombre après Bangkok, qui en a 33. La Chambre des représentants est composée de 500 députés, dont 400 sont issus des circonscriptions et 100 des listes de partis.

 

Économie

 

Le prix du diesel en Thaïlande passera de 34,94 bahts à 34,50 bahts le litre dans le courant du mois, suite à la baisse des prix mondiaux du pétrole brut. Le nouveau prix de détail entrera en vigueur à 5 heures du matin le 15 février, a déclaré Wisak Watanasap, directeur de l’Office national des carburants pétroliers (Offo). Il s’agira de la première baisse en sept mois. Les prix mondiaux du pétrole devraient diminuer cette année en raison du ralentissement de l’économie mondiale. L’offre de pétrole dépasse légèrement la demande, mais les prix mondiaux du pétrole continuent de fluctuer et peuvent augmenter à tout moment si l’offre est perturbée, ont noté les analystes du conglomérat national du pétrole et du gaz PTT Plc.

 

Le cabinet des Ministres vient d’approuver une augmentation de salaires pour les travailleurs qualifiés thaïlandais de 17 professions dans les secteurs de l’ingénierie (notamment dans le domaine des robots industriels) et des services, le nouveau salaire atteignant entre 14 à 22 USD par jour. Cette décision vise à maintenir et à attirer la force de travail qualifiée dont a besoin l’industrie thaïlandaise pour assurer sa montée en gamme alors que le déficit de personnel technique formé et plus globalement le faible niveau de qualité de sa main d’œuvre constituent l’une des principales contraintes structurelles de l’économie. Cette hausse, qui s’inscrit dans la continuité de l’augmentation salariale adoptée par le gouvernement en 2022 (accroissement de +5,0% en moyenne du salaire minimum journalier en septembre), permettra également de stimuler la consommation privée et la croissance.

 

Le Comité national sur la politique des véhicules électriques, communément appelé le conseil EV, a accepté de réduire la taxe d’accise sur les batteries EV de 8% à seulement 1%, une évolution majeure pour l’industrie. Selon un rapport, le conseil EV a également décidé d’offrir une subvention de 24 milliards de bahts au secteur de la production de batteries EV. Le ministre de l’Énergie, Supattanapong Punmeechaow, a déclaré que la subvention, qui vise à réduire les prix des batteries de véhicules électriques et à stimuler l’industrie de fabrication de véhicules électriques du pays, sera accordée selon le principe du premier arrivé, premier servi.

 

L’économie thaïlandaise pourrait connaître une croissance de 4 % cette année, ce qui serait le taux le plus rapide depuis cinq ans, grâce à un rebond du secteur touristique et à une augmentation de la consommation intérieure, a déclaré mercredi 1er février le vice-Premier ministre et ministre de l’Énergie, Supattanapong Punmeechaow. La semaine dernière, le ministère des Finances a maintenu ses prévisions de croissance économique pour 2023 à 3,8 %, mais a réduit son estimation de croissance pour 2022 à 3,0 %, contre 3,4 %, en raison de l’affaiblissement des exportations. Le gouvernement thailandais publiera les données officielles du produit intérieur brut de 2022 le 17 février.

 

La Thaïlande vise à exporter 7,5 millions de tonnes de riz cette année, en réponse à une forte demande et à la fluctuation du baht. Malgré une demande élevée et constante, les analystes préviennent que la volatilité du baht pourrait faire en sorte que le riz thaïlandais devienne plus cher que ses concurrents. Selon Ronnarong Phoolpipat, directeur général du Département du commerce extérieur du ministère du Commerce, le ministère a ajusté son objectif d’exportation pour 2023 à 7,5 millions de tonnes, contre 7,69 millions de tonnes exportées l’année dernière.

 

Société

 

Il a été conseillé aux habitants de Bangkok de travailler à domicile et de porter des masques en raison de la pollution atmosphérique qui a atteint des niveaux insalubres cette semaine. Les responsables ont exhorté la population à utiliser les transports publics plutôt que les voitures privées pour se rendre au travail, et ont déclaré que les autorités chercheraient à réduire les sources de pollution telles que les feux en plein air et les activités de construction. Des masques seront distribués aux personnes vulnérables. Les brûlages agricoles et les feux de forêt sont une cause majeure de pollution atmosphérique en Thaïlande entre décembre et avril, en particulier dans le nord-ouest. La pollution due à ces incendies affecte également Bangkok, qui lutte déjà contre la mauvaise qualité de l’air en raison de ses usines, de ses constructions et de sa circulation.

 

L’administration métropolitaine de Bangkok a ouvert son premier espace gratuit pour les vendeurs de rue et les colporteurs à Bangkok, donnant le coup d’envoi à l’effort de la mairie pour ranger la ville et dégager les trottoirs pour les piétons de Bangkok. Le lancement du projet «Hello Hab-Re» le 1er février à Samyan Mitrtown sur Rama IV Road a été présidé par le gouverneur de Bangkok Chadchart Sittipunt et des responsables de la BMA. Les marchands ambulants et les marchands ambulants enregistrés pourront désormais utiliser gratuitement la zone désignée pour les affaires du lundi au vendredi, de 8h00 à 14h00 et de 15h00 à 20h00. Ces vendeurs ont également été vérifiés pour répondre aux normes alimentaires et sanitaires du bureau de district de Pathumwan.

 

La police thaïlandaise a annoncé jeudi 2 février avoir interpellé à Bangkok un ancien résident français de Pattaya, soupçonné d’extorsion de fonds et d’escroquerie. L’homme aurait soutiré d’importantes sommes d’argent à des expatriés français installés dans la région de Pattaya. Il était surveillé depuis quatre mois selon la police. Il ne disposait plus de visa valable depuis septembre 2020. Selon les autorités, le suspect, identifié par la police comme étant un expatrié en Thaïlande de longue date, a été retrouvé à la suite d’un rapport et d’une enquête de l’ambassade de France en Thaïlande, indiquant que de nombreux étrangers de plusieurs pays tels que la France, la Belgique et l’Australie ont déposé des plaintes auprès de l’ambassade de France pour avoir été prétendument escroqués par le suspect.

 

Tourisme, Culture

 

Bonne nouvelle pour le tourisme thaïlandais : le nombre de voyageurs internationaux a fait un bond alors que les chiffres liés au Covid 19 n’ont fait que diminuer. Après que la Thaïlande a assoupli ses mesures d’immigration, le nombre de touristes en visite a connu une augmentation constante. En raison des craintes supplémentaires suscitées par la réouverture du tourisme chinois, alors qu’une importante vague de Covid-19 y sévit, le nombre de nouveaux cas en Thaïlande est en baisse. Selon le ministère thaïlandais du tourisme et des sports, 914 746 des 1 342 365 personnes qui sont arrivées en Thaïlande entre le 1er et le 21 janvier étaient des ressortissants étrangers. La majorité des visiteurs venaient de Russie, suivie par la Malaisie, la Corée, l’Inde et le Laos.

 

Le site Internet Numbeo a classé la ville de Chiang Mai, dans le nord du pays, comme la plus sûre d’Asie du Sud-Est et la 32e au monde. Ces classements comparent l’indice de criminalité et l’indice de sécurité, une comparaison de 416 villes du monde entier publiée sur le site Web de Numbeo, une base de données mondiale sur qualité de vie alimentée par le public, a déclaré Anucha Burapachaisri, porte-parole du gouvernement par intérim. L’indice de criminalité de Chiang Mai était de 24,5, classé dans la fourchette basse de 20 à 40. Son indice de sécurité était de 75,5, ce qui la plaçait respectivement au 32e rang mondial et au 1er rang en Asie du Sud-Est. Numbeo a défini la sécurité comme “la sécurité de marcher seul en plein jour” et “la sécurité de marcher seul la nuit”.

 

L’île de Koh Samui, située dans la province thaïlandaise de Surat Thani, a connu un revirement remarquable de son économie au cours du premier mois de 2023, avec plus de 200 000 touristes en visite en janvier. Après une année d’incertitude due à la pandémie, l’arrivée de plus de 200 000 touristes a été la bienvenue pour l’économie locale de l’île.

 

Le protocole d’accord entre la Fondation thaïlandaise pour la promotion de la santé (ThaiHealth), l’Association athlétique de Thaïlande (AAT), l’Association Kaotajai et l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) a été signé mercredi 1er février dans le but d’organiser le championnat de Thaïlande Kaotajai 10K 2023, afin de promouvoir les activités physiques auprès des Thaïlandais. Le 19 janvier prochain à Bangkok, les lieux de départ et d’arrivée de la compétition de course à pied ” Kaotajai 10K Thailand Championship ” seront les mêmes : le stade Suphachalasai. Les coureurs passeront devant le centre commercial Siam et d’autres attractions touristiques connues pendant la course. Le coût d’une course de 5 KM est de 350 bahts, tandis que celui d’une course de 10 KM est de 450 bahts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus