Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – FRANCE : Notre ami dessinateur Stephff raconte les «farangs» dans Khaosod

THAÏLANDE – FRANCE : Notre ami dessinateur Stephff raconte les «farangs» dans Khaosod

Journaliste : Rédaction Date de publication : 14/02/2022
0

Farang Affairs Thaïlande

 

Vétéran de la caricature politique en Thaïlande et en Asie du sud-est, Stephff, est un ami de longue date du Gavroche. Il est installé à Bangkok depuis 1989. Ses œuvres ont été publiées dans de nombreux journaux en Thaïlande et dans la région, notamment The Nation, Bangkok Post, et actuellement Prachatai.

 

Le dessinateur Français a publié en 2020 un livre de caricatures “Farang Affairs” se moquant aussi bien des farangs que des Thaïlandais. Nous reprenons ici des extraits de son entretien à Khaosod English ..N’hésitez pas à vous procurer son livre…

 

Pensez-vous que le mot farang est offensant ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

 

Eh bien, j’aime assez ce mot et je ne le trouve pas offensant. Il est destiné à reconnaître une différence d’ethnicité d’une manière plutôt naïve et enfantine. J’ai souvent été appelé “farang” par des amis thaïlandais qui, parfois, me taquinaient ou utilisaient simplement ce mot avec affection au lieu d’utiliser le mot “Occidental”.

 

Il y a – bien sûr – des cas où il peut être un peu insultant et raciste comme dans l’expression péjorative “farang kee nok” visant à se moquer des routards occidentaux «bon marché et sales». Mais dans l’ensemble, la plupart du temps, il ne s’agit pas d’une expression raciste et la plupart des farangs qui sont ici depuis assez longtemps ont appris à être en paix avec ce mot.

 

Les Occidentaux qui s’énervent viennent juste de commencer à vivre ici et font toujours des comparaisons avec les vilains mots d’argot racistes utilisés en Occident.

 

Un exemple qui me vient à l’esprit est le mot “chink” (je m’excuse d’ailleurs de l’avoir utilisé). Ce mot est indubitablement raciste et chargé de l’intention de blesser. Il est donc malhonnête de comparer le mot “chink” et le mot “farang”.

 

Je suis conscient que le mot “farang” n’est pas très politiquement correct mais il est rarement utilisé comme une insulte. Et dans le reste de l’Asie, vous trouvez également des mots similaires pour décrire les Occidentaux, qui ne sont pas destinés à être insultants : “ang moh” à Singapour, “gwailo” à Hong Kong et “gaijin” au Japon.

 

Pensez-vous que la plupart des farangs exotisent et orientalisent la Thaïlande, en particulier les femmes thaïlandaises ?

 

Les destinations exotiques se vendent en jouant sur l’exotisation. Il suffit de regarder les publicités de Thai Airways ou les campagnes de la Tourism Authority of Thailand.Donc oui, beaucoup de farangs exotisent la Thaïlande et fétichisent les femmes thaïlandaises, mais je pense que cette exotisation et cette fétichisation – qui sont probablement une relique de la mentalité coloniale – existent pour beaucoup d’autres endroits dans le monde comme l’Afrique ou l’Amérique latine (il suffit d’écouter les histoires de ces hommes blancs expatriés qui ont vécu là-bas pour s’en rendre compte).

 

Quoi qu’il en soit, c’est un très bon matériau pour les dessins animés, car il s’agit d’un pur choc culturel : le fantasme contre la réalité. Quelle que soit la perfection de l’idée que vous vous faites de la femme asiatique, quelle que soit la perfection de votre rêve de vivre dans un pays tropical, la réalité vous frappe toujours très fort. Mais n’oubliez pas que cette exotisation délirante existe aussi dans l’autre sens : combien de femmes thaïlandaises issues de milieux pauvres ont fantasmé d’épouser un beau, grand et aux yeux bleus farang, et de vivre dans un pays riche où il neige en hiver ?

 

N’oubliez pas que le rêve exotique ultime pour de nombreux Thaïlandais, ce sont les montagnes suisses couvertes de neige, tandis que nous – les farangs – rêvons de plages de sable blanc et de cocotiers.

 

Vous pouvez lire la suite de cet interview en anglais sur le lien ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus