test
Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE : Le parti Move Forward demande un nouveau délai à la Cour constitutionnelle

THAÏLANDE – POLITIQUE : Le parti Move Forward demande un nouveau délai à la Cour constitutionnelle

Date de publication : 24/04/2024
0

Chaithawat Tulathon

 

Le 17 avril dernier, la Cour constitutionnelle a accordé une prolongation de 15 jours au Parti Move Forward (MFP) pour soumettre sa déclaration dans l’affaire de dissolution, repoussant ainsi la date limite au 3 mai. Initialement, le MFP avait demandé une extension de 30 jours, mais cette requête a été partiellement acceptée.

 

Ce mercredi 24 avril, le parti a formulé une nouvelle demande pour obtenir une prolongation supplémentaire de 15 jours, invoquant les vacances de Songkran comme motif.

 

Chaithawat Tulathon, leader du MFP, a exprimé son point de vue selon lequel la tentative du tribunal de percevoir la tentative du MFP de modifier la loi sur le crime de lèse-majesté comme une remise en cause du système de monarchie constitutionnelle ne devrait pas justifier la dissolution du parti. Il a souligné que l’ordonnance antérieure du tribunal enjoignait au parti de cesser sa tentative de modification de la loi uniquement, une mesure moins sévère que les ordres précédemment émis à l’encontre de partis politiques pour des violations présumées de l’article 49 de la Charte.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus