Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
https://treirb.net
deneme bonusu veren bahis siteleri
https://www.getbetbonus.com
Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE : Thaksin Shinawatra a rendez-vous avec la justice le 29 mai pour lèse majesté

THAÏLANDE – POLITIQUE : Thaksin Shinawatra a rendez-vous avec la justice le 29 mai pour lèse majesté

Date de publication : 11/04/2024
0

Thaksin respect au roi

 

Le procureur général a reporté au 29 mai la décision d’inculper ou non l’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra pour lèse-majesté, dans l’attente d’un rapport d’interrogatoire complémentaire de la police.

 

La décision était attendue pour le mercredi 10 avril.

 

Le porte-parole adjoint Prayut Phetcharakhun a déclaré mercredi matin que le procureur général Amnat Chetcharoenrak l’avait reportée parce que les enquêteurs de la police n’avaient pas envoyé un rapport complet au bureau du procureur général.

 

Le procureur général a ordonné un interrogatoire supplémentaire, déclarant qu’il avait besoin de plus d’informations, et Thaksin l’a également demandé dans une pétition pour un traitement équitable.

 

Prayut a déclaré que les interrogateurs de la police avaient envoyé certaines des informations supplémentaires requises au bureau du procureur général le 9 avril, mais que celles-ci étaient insuffisantes pour permettre au procureur général de prendre une décision.

 

Thaksin a également envoyé son représentant au bureau du procureur général le 10 avril.

 

Après la libération conditionnelle de Thaksin le 18 février, la police de la division de la répression des crimes technologiques a pris en charge l’affaire de lèse-majesté et a ensuite approuvé sa libération temporaire.

 

Thaksin est accusé d’avoir diffamé la monarchie dans des commentaires faits lors d’une interview à Séoul, en Corée du Sud, le 21 mai 2015.

 

Le 19 septembre 2016, le procureur général de l’époque, Pongniwat Yuthapanboripan, a décidé d’inculper Thaksin. À l’époque, Thaksin était en fuite et l’ancien procureur général a demandé à la police de solliciter un mandat d’arrêt auprès de la Cour pénale. Le tribunal a délivré le mandat.

 

Le 17 janvier de cette année, les procureurs et la police ont informé Thaksin de l’accusation de lèse-majesté et d’une accusation connexe de délit informatique. Thaksin a nié les accusations et a déposé une requête écrite pour un traitement équitable.

 

En mai 2015, Thaksin a accordé une interview au Chosun Ilbo de Séoul, au cours de laquelle il a affirmé que les membres du conseil privé avaient soutenu le coup d’État du 22 mai 2014 qui a renversé le gouvernement de sa sœur cadette Yingluck Shinawatra.

 

Les réseaux sociaux thaïlandais ont largement diffusé le clip vidéo de l’interview

 

La police allègue que les commentaires faits au cours de l’interview pourraient avoir violé la loi sur la lèse-majesté et la loi sur les crimes informatiques. L’article 112 du code pénal, connu sous le nom de loi sur la lèse-majesté, prévoit une peine de 3 à 15 ans de prison pour chaque infraction.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus