Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – POLLUTION : Pour la chaine CNN, la Thaïlande est condamnée à « vivre dans la brume »

THAÏLANDE – POLLUTION : Pour la chaine CNN, la Thaïlande est condamnée à « vivre dans la brume »

Date de publication : 11/04/2023
1

incendie pollution Thaïlande

 

Selon CNN, la fumée des incendies dans le nord de la Thaïlande rend la respiration difficile, et au moins un hôpital de Chiang Mai dit avoir atteint sa “pleine capacité d’accueil” pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires dus à la pollution de l’air.

 

La pollution de l’air est un problème de longue date en Thaïlande, généralement causé par le trafic routier intense dans le cas de la capitale Bangkok.

 

Mais cette année, les niveaux de pollution ont grimpé en flèche dans tout le pays en raison des incendies de forêt et du brûlage généralisé des cultures pendant la saison annuelle de la culture sur brûlis, entre décembre et avril.

 

Pendant au moins sept jours consécutifs, Chiang Mai a été la ville la plus polluée du monde, selon les prévisions de l’indice de qualité de l’air (AQI), une société suisse qui surveille la qualité de l’air dans le monde entier. Chiang Mai est une plaque tournante du tourisme et des transports en Thaïlande, qui attire des millions de visiteurs internationaux chaque année, et le mois d’avril est proche de la fin de la haute saison touristique.

 

K Preecha, propriétaire d’un café à Chiang Mai, a déclaré à CNN que l’air était devenu “de plus en plus pollué et dangereux à respirer” depuis janvier et qu’il était maintenant “fort et malodorant”.

 

“Nous sommes déjà en avril, mais la situation a empiré. Il n’y a pas d’amélioration et beaucoup de gens sont tombés malades”, a-t-il déclaré. “Il est effrayant de penser que l’on peut respirer de l’air qui va nous tuer”.

 

Les images satellites prises et diffusées par la Geo-Informatics and Space Technology Development Agency (GISTDA), l’agence spatiale thaïlandaise, à la fin du mois de mars, ont montré 5 572 points chauds d’incendie, “le plus élevé depuis 5 ans”, a déclaré l’organisation.

 

Selon un communiqué du gouvernement thaïlandais publié le 28 mars, la pollution de l’air affecte désormais 1,7 million de personnes dans tout le pays, notamment des personnes souffrant de maladies respiratoires, d’irritations cutanées et d’infections oculaires.

 

Retrouver l’article de CNN ici.

1 COMMENTAIRE

  1. “Good Luck” Thaïlande. Et les plus candides qui ne connaissent pas le fonctionnement cérébral de la bourgeoisie industrielle et asiatique en particulier peuvent continuer à rêver. Hahaha!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus