test
Home Accueil THAÏLANDE – SOCIÉTÉ : Les cigarettes électroniques toujours bannies, le lobby du tabac se frotte les mains

THAÏLANDE – SOCIÉTÉ : Les cigarettes électroniques toujours bannies, le lobby du tabac se frotte les mains

Date de publication : 02/06/2024
0

cigarettes électroniques Thaïlande

 

Le ministère thaïlandais de l’Intérieur a annoncé une action urgente pour lutter contre l’usage illégal des cigarettes électroniques, ciblant particulièrement la protection des jeunes face aux techniques marketing agressives de l’industrie.

 

“Nous avons ignoré ce problème trop longtemps. Les autorités doivent commencer à le résoudre dès maintenant”, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Anutin Charnvirakul, lors d’un événement célébrant la Journée mondiale sans tabac, le 31 mai.

 

Pendant ce temps, le lobby du tabac se frotte les mains…

 

Non-fumeur, M. Anutin a souligné la propagation rapide des e-cigarettes chez les jeunes, avec une augmentation alarmante du nombre de mineurs accros. Tout comme les cigarettes classiques, les e-cigarettes contiennent des produits chimiques nocifs pouvant entraîner des maladies telles que le cancer, la sténose coronaire et l’emphysème.

 

Suite aux nombreuses plaintes de parents, le ministre a ordonné aux agences étatiques de prendre des mesures juridiques contre les vendeurs.

 

Le même jour, l’hôpital Ramathibodi a publié une déclaration contre toutes les formes de tabagisme et a exhorté le gouvernement à mieux appliquer les réglementations interdisant l’importation et la distribution des cigarettes électroniques.

 

L’hôpital a également révélé une étude de quatre ans sur les adolescents qui vapotent régulièrement. Celle-ci démontre un risque accru de développer des maladies respiratoires : 1,8 fois plus d’asthme, 2,1 fois plus de bronchite et 1,8 fois plus de problèmes respiratoires généraux.

 

Jadet Thammathataree, secrétaire général du Bureau national de la sécurité sanitaire (NHSO), a rappelé la ligne d’assistance téléphonique gratuite du NHSO (1600) pour aider les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Ce service permet à 32% des utilisateurs d’arrêter, contre seulement 3% sans accompagnement.

 

D’après une enquête du ministère thaïlandais de la Santé publique, du ministère de l’Éducation et de l’Organisation mondiale de la Santé, le taux d’utilisation des cigarettes électroniques chez les adolescents de 13 à 15 ans a augmenté de 8,1% en 2021, contre 3,3% en 2015.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus