test
Home Accueil THAÏLANDE – TOURISME: Après la tuerie de Korat, le sentiment de danger s’accroît

THAÏLANDE – TOURISME: Après la tuerie de Korat, le sentiment de danger s’accroît

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 18/02/2020
0

La Thaïlande, répétons le, n’est pas un pays où le sentiment d’insécurité vous assaille comme cela peut parfois être le cas en Europe. Mais il est des moments où les certitudes les plus établies basculent. C’est le cas en ce mois de février 2020 selon un sondage de l’Université Suan Dusit Rajabhat réalisé à la mi-janvier. Les résultats ne tiennent donc pas compte de la tuerie survenue à Korat, mais on pressent une inquiétude. Voici quelques chiffres.

 

Nous reproduisons ici quelques chiffres de ce sondage à partir du Bangkok Post dont nous vous recommandons la lecture.

 

Ce sondage a été réalisé du 15 au 18 janvier auprès de 1.365 personnes dans tout le pays, à la suite d’une série de nouvelles sur des crimes graves – notamment des viols, des vols et le trafic de drogue – qui ont culminé avec le vol d’un magasin d’or dans la province de Lop Buri.

 

Interrogés sur les risques pour leur sécurité personnelle :

 

67,69 % – ont déclaré que la situation s’était aggravée au cours de l’année écoulée en raison de l’effondrement de l’économie, de la détérioration des conditions sociales et de la baisse des normes morales ;

 

27,47 % ont déclaré que la sécurité de la vie et des biens était restée la même qu’auparavant ;

 

4,84 % ont déclaré que les risques pour la vie et la sécurité avaient diminué car le gouvernement avait pris des mesures plus strictes contre la criminalité.

 

Interrogés sur les causes des risques pour leur sécurité personnelle :

 

53,87 % ont évoqué la faiblesse de l’économie ;

 

24,46 % ont cité la détérioration des conditions sociales, les disparités sociales et un faible niveau de vie ;

 

21,36 % ont cité l’incapacité du gouvernement à résoudre les problèmes économiques, obligeant les gens à s’aider eux-mêmes;

 

18,27 % ont dit qu’ils reflétaient le faible niveau moral des gens ;

 

14,55 % ont cité la mauvaise application des lois.

 

Lorsqu’on leur a demandé d’indiquer les menaces à la sécurité qu’ils craignent le plus :

 

67,59 % ont mentionné les vols et le banditisme ;

 

32,76 % ont parlé de l’usage de la violence et des armes comme les fusils et les couteaux ;

 

25,17 % ont mentionné la propagation des stupéfiants ;

 

21,38 % ont mentionné les infractions sexuelles ;

 

15,17 % ont mentionné le problème du smog toxique.

 

À la question de savoir ce que les organismes gouvernementaux compétents devraient faire :

 

46,51 % ont dit qu’ils devraient faire preuve de plus de sérieux dans l’application de la loi et modifier les lois au besoin pour tenir compte de l’évolution de la situation ;

 

43,41 % ont dit qu’ils devraient s’assurer que toutes les caméras de sécurité sont bien entretenues et opérationnelles ;

 

20,54 % ont dit qu’ils devraient tous être autorisés à arrêter les coupables, quel que soit le type de cas ;

 

16,67 % ont dit qu’ils devraient toujours fournir aux gens des renseignements exacts et utiles.

 

Remerciements: Luigi Zuccante

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus