Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil VIETNAM – IMMOBILIER : Les micro-appartements, un danger urbain

VIETNAM – IMMOBILIER : Les micro-appartements, un danger urbain

Date de publication : 12/05/2024
0

 

Dans le quartier Thanh Xuan de la capitale vietnamienne, où les ruelles labyrinthiques sont animées par la vie résidentielle et l’énergie des universités voisines, les souvenirs de l’incendie meurtrier d’un appartement survenu l’année dernière sont encore bien présents.

 

Tard dans la nuit du 12 septembre 2023, un incendie a ravagé un immeuble d’habitation de la rue Khuong Ha, dans le quartier de Khuong Dinh, tuant 56 personnes, dont quatre enfants.

 

La police a déterminé que l’incendie avait débuté par un court-circuit dans le câblage électrique d’un scooter garé au premier étage, avant de se propager rapidement aux étages supérieurs de l’immeuble – ajoutés par le propriétaire de l’immeuble pour créer de minuscules appartements subdivisés pouvant accueillir trois fois plus de locataires.

 

Depuis des années, des micro-appartements, connus sous le nom de “chung cu mini”, ont poussé dans les métropoles vietnamiennes, entassant des familles à faibles revenus et des étudiants dans des logements insalubres et exposés au risque d’incendie.

 

Dans une interview accordée aux médias d’État l’année dernière, Le Hoang Chau, président de l’Association immobilière de Hô-Chi-Minh-Ville, a attribué l’essor des micro-appartements depuis les années 2010 à une pénurie de logements pour les personnes à faible revenu.

 

La catastrophe de septembre et d’autres incendies dans des micro-appartements ont forcé les autorités vietnamiennes à faire face aux dangers d’une réglementation laxiste en matière de construction et d’incendie, ainsi qu’aux insuffisances de l’infrastructure de logement social du pays.

 

Cependant, alors que la nation pleure les victimes et que les inspections gouvernementales balayent le pays, les municipalités se retrouvent paralysées lorsqu’il s’agit d’interdire ces structures en raison de la rare accessibilité financière qu’elles offrent aux citadins à faibles revenus.

 

Les blocs de micro-appartements sont généralement conçus dans le style d’un tube long et étroit. Ces résidences, souvent situées à proximité des universités dans les ruelles étroites de quartiers très peuplés, accueillent des étudiants et des familles à faible revenu..

 

Le département de la construction de Hô-Chi-Minh-Ville a estimé que la capitale financière comptait plus de 60 000 immeubles de micro-appartements, composés d’environ 600 000 appartements, à la mi-2022.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus