Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil ASIE DU SUD EST – ASEAN: Bangkok, capitale de la diplomatie régionale du 1er au 3 août

ASIE DU SUD EST – ASEAN: Bangkok, capitale de la diplomatie régionale du 1er au 3 août

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 01/08/2019
0

Les ministres des Affaires étrangères des dix pays membres de l’ASEAN ont ouvert mercredi à Bangkok leur réunion annuelle avec un appel de la Thaïlande, pays hôte, à une intégration plus poussée pour développer les échanges et renforcer la prospérité de la région face aux défis mondiaux croissants. L’ASEAN, qui souhaite renforcer sa propre position en tant qu’acteur mondial, accueille également plusieurs ministres des Affaires étrangères de partenaires stratégiques dont l’américain Mike Pompeo et le britannique Dominic Raab, nouveau patron de la diplomatie du Royaume-Uni, version Brexit !

Le ministre des Affaires étrangères de la Thaïlande, Don Pramudwinai, a déclaré à ses collègues de l’Association des nations de l’Asie du Sud-est qu’ils devaient se montrer «plus agiles» face au nationalisme grandissant à l’échelle mondiale.

«Nous devons reconnaître que regarder vers l’intérieur et être myope n’est pas notre option et ne le sera jamais», a-t-il déclaré dans son discours d’ouverture. «Au milieu d’une grande agitation, nous devons être plus tournés vers l’extérieur et l’avenir.» Il a averti que la voie à suivre «pourrait être périlleuse», mais a déclaré qu’une coopération accrue entre les membres de l’ANASE et des partenaires extérieurs pourrait contribuer à soutenir la croissance à long terme.

 

Lutte d’influence

 

La lutte pour l’influence entre les États-Unis et la Chine a placé l’ASEAN dans une situation difficile. Lors de leur sommet au sommet de juin, les dirigeants de l’ANASE ont adopté un cadre de participation pour l’Indo-Pacifique qui cherchait à trouver un terrain d’entente et à rester du bon côté de Washington et de Beijing.

 

Les inquiétudes de l’ASEAN concernant la Chine sont particulièrement préoccupantes dans la mer de Chine méridionale, où Beijing utilise une projection de force pour maintenir une revendication territoriale sur une vaste zone, avec des revendications superposées émanant de membres de l’ANASE, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et le Brunei.

 

Le désamorçage de la tension dans la péninsule coréenne devrait être une préoccupation majeure lors du Forum régional sur la sécurité, composé de 27 membres, que l’ANASE organise également cette semaine à Bangkok.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus