Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil BANGKOK – COMMERCE: Après le coronavirus, l’espoir revient dans les «malls» familiaux

BANGKOK – COMMERCE: Après le coronavirus, l’espoir revient dans les «malls» familiaux

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 07/09/2020
0

La chaine de télévision singapourienne Channel News Asia vient de diffuser un long reportage sur la renaissance des centres commerciaux thaïlandais après la pandémie de Covid-19. L’accent est mis sur les «community Malls», ces centres commerciaux familiaux supposés offrir un cadre de shopping et de détente bien plus agréable que les géants du secteur. Exemple: The Commons Thong Lor, lancé en 2015 et The Commons Saladaeng.

 

Nous reproduisons ici des extraits d’un reportage de Channel News Asia que nous vous invitons à retrouver ici.

 

Vicharee Vichit-Vadakan a créé The Commons Thong Lor en 2015 et The Commons Saladaeng cette année, en réponse au manque d’espaces agréables de shopping dans la capitale thaïlandaise.

 

The Commons est le mini-Mall le plus branché de Bangkok, qui se consacre à la nourriture et aux espaces communautaires axés sur le mode de vie. “Nous sommes très heureux d’être de retour”, déclare sa fondatrice alors que nous prenons place sur un banc au comptoir du café Roots, au niveau inférieur du Saladaeng des Communes, le dernier né de la famille. “Les choses sont loin d’être normales, mais nous constatons une tendance positive”.

 

Un espace polyvalent: The Platform

 

The Commons Saladeang se présente sur trois niveaux. Il offre une gamme éclectique de vendeurs de F&B et un espace polyvalent, The Platform, destiné à un usage communautaire. Dévoilé en janvier 2020, The Commons Saladaeng suit l’ouverture en 2015 de The Commons Thong Lo. Bien que plus petit que l’espace Thong Lor, ce complexe de 3 000 m² à plusieurs niveaux situé au cœur de la zone commerciale de Silom ne manque pas d’ambition.

 

“Bangkok a de nombreux attributs, mais les espaces civiques ne sont pas un point fort. Il n’y a pas beaucoup de bibliothèques publiques, pas de centres communautaires et il y a un manque de terrains de jeux”. Et puis il y a le design exceptionnel du lieu, qui regarde dans la rue derrière un magnifique vieux banian et s’inspire des pavillons au toit rouge qui caractérisaient le quartier de Saladaeng. Comme son grand frère primé à Thong Lor, The Commons Saladaeng a été construit pour avoir une bonne tenue écologique.

 

En savoir plus sur le groupe The Commons.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus