test
Home Accueil BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 9 au 15 janvier ?

BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 9 au 15 janvier ?

Journaliste : Rédaction Date de publication : 16/01/2023
0

monastère Kan Gyi Taw

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Birmanie durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

Politique, Diplomatie

 

Depuis le début de l’année 2023, le chef de la junte birmane s’emploie activement à mettre en avant les élections générales qu’il entend tenir d’ici quelques mois. S’il n’a pas encore précisé la date du scrutin, il vient de lever un premier voile en annonçant que dorénavant les parlementaires seront élus à la proportionnelle. S’il laisse entendre que ce nouveau système de sélection des élus sera à l’avantage des minorités ethniques et est le fruit de discussions entre la Commission électorale de l’Union (UEC) et certaines formations politiques, il se garde bien de dire que cette évolution politique est une violation de la Constitution de 2018 dont il se présente pourtant comme un ardent défenseur. En 2014, la Cour constitutionnelle avait en effet, fait savoir que la représentation à la proportionnelle n’était pas compatible avec la loi fondamentale élaborée six plus tôt par et pour l’armée. Par ailleurs, le général Min Aung Hlaing n’a pas précisé comment cette réforme va entrer dans le corpus juridique. On voit mal le régime, né du putsch du 1er février 2021, passer par la voie référendaire pour adopter la mesure. Il n’en a d’ailleurs guère le temps puisque le scrutin promis devrait intervenir d’ici la fin juillet 2023.

 

Jeudi 12 janvier, des soldats du régime birman ont lancé une attaque incendiaire contre un village du canton de Shwebo, dans la région de Sagaing, détruisant un monastère et au moins 50 maisons, selon les habitants. Une centaine de soldats du régime militaire basés dans le village de Hanlin, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans la commune de Wetlet, sont arrivés dans le village voisin de Kan Gyi Taw, dans la commune de Shwebo, jeudi 12 janvier après-midi vers 14 heures, et ont commencé à incendier des maisons. Les soldats du régime basés à Hanlin ont déjà lancé des incendies contre des villages voisins. Bien que le village de Kan Gyi Taw ne fasse pas officiellement partie du site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Des groupes de résistance bombardent et mettent le feu à des bureaux administratifs pour dissuader la junte birmane de préparer les futures élections. Des guérillas urbaines ont mené des attaques non-mortelles cette semaine à Rangoun et à Mandalay pour saboter une enquête démographique lancée par le régime militaire en vue de la tenue d’élections plus tard dans l’année. Il y a deux ans, après la victoire de la Ligue nationale pour la démocratie aux élections générales de 2020 en Birmanie, l’armée a présenté des accusations de fraude massive à l’encontre du parti au pouvoir. L’armée a rejeté les résultats du vote comme prétexte pour prendre le pouvoir en février 2021 ; depuis le coup d’État, la junte a prévu d’organiser de nouvelles élections sous sa propre autorité.

 

Économie

 

Selon les statistiques du ministère du Commerce, la balance commerciale pour les 9 mois de l’année fiscale 2022-23 (avril-décembre) est déficitaire de 527 M USD, les exportations atteignant 12,4 Mds USD et les importations 13 Mds USD. Le volume des échanges commerciaux s’est élevé à 25,4 Mds USD, soit une croissance de 20% par rapport à la même période de l’année fiscale 2020-21. Les importations se sont accrues de 24%, tirées principalement par les achats de biens intermédiaires (produits pétroliers, matières premières industrielles) qui augmentent de 53% à 6,1 Mds USD. Les exportations ont augmenté, mais à un rythme plus faible (+16%), sous l’effet de l’accroissement des ventes de biens manufacturés (+36% à 8,5 Mds USD), notamment des produits textile. A noter également que le commerce maritime a enregistré une croissance significative de 24% sur ce même exercice tandis que le volume du commerce frontalier est resté stable.

 

Plusieurs centrales solaires ont commencé leur production : « Taungtawkwin » de 20 MW, développé par Green Power Energy (GPE), une filiale de Gold Energy, projet qui comprend l’installation d’une ligne de transmission de 33 KV connectée au réseau électrique national ; « Kyee Ohn Kyee Wa » de 30 MW,  situé dans le région de Magway,  développé par la société d’Etat chinoise Power China Resources.

 

PTT Oil and Retail (PTTOR), une filiale de groupe public pétro-gazier thaïlandais PTT, a annoncé vouloir suspendre ses opérations de transport et de stockage du pétrole en raison du climat de violence et de troubles qui règne actuellement en Birmanie. Un protocole d’entente avait notamment été signé en 2019 avec Brighter Energy, une compagnie locale, pour développer un terminal de carburant dans le port de Thilawa sur un terrain appartenant au conglomérat militaire MEC et pour ouvrir un réseau de stations-service à travers le pays. PTTOR détient une participation de 35% dans ce projet de terminal (185 M USD) et de 51% dans le commerce de détail (26 M USD).

 

Le pont de l’amitié Thaïlande-Birmanie n° 1, qui relie les villes de Myawaddy dans l’État Karen (Kayin) et Mae Sot dans la province thaïlandaise de Tak, a rouvert jeudi 12 janvier pour la première fois depuis trois ans. Fermé en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, le pont est désormais ouvert aux petits véhicules transportant des voyageurs vaccinés. Selon les médias thaïlandais, les citoyens birmans qui entrent en Thaïlande en traversant le pont ne sont autorisés à se rendre que jusqu’à un sanctuaire populaire situé à environ 17 km de la frontière. Les résidents de Myawaddy sont autorisés à rester du côté thaïlandais pendant une semaine au maximum, tandis que les autres ressortissants birmans doivent rentrer le jour de leur entrée.

 

Société<   Un bateau transportant 185 réfugiés rohingyas a accosté dimanche 8 janvier sur les côtes de la province indonésienne d’Aceh, a déclaré un responsable de l’agence locale de gestion des catastrophes, après que des centaines de personnes soient arrivées à la fin de l’année dernière, fuyant les conditions désespérées des camps de réfugiés du Bangladesh. Plus de la moitié des personnes qui sont arrivées vers 14h20 dimanche étaient des femmes et des enfants. Ils avaient débuté leur voyage le 29 décembre 2022 depuis Cox’s Bazar–Teknaf, la route le long de la baie du Bengale.   L'Organisation des femmes karen (KWO) a demandé la fin des frappes aériennes de l'armée birmane dans l'État Karen et un soutien international, ce vendredi 13 janvier. La KWO rapporte que le 12 janvier, l'armée birmane a mené deux frappes aériennes sur des villages civils dans le district de Mutraw (Papun), Kawthoolei (État Karen), à l'intérieur de la Birmanie, attaquant à nouveau son propre peuple. Les frappes n'ont pas été provoquées et ont touché deux villages. Le village de Paw Khee Lah a été frappé à 13h30, blessant une femme et son enfant et détruisant trois maisons. Le village de Lay Wah a été frappé par neuf bombes qui ont tué cinq personnes, dont une mère et sa fille de deux ans. Ces attaques civiles ont également touché deux églises, tuant plusieurs membres du clergé. Ces frappes aériennes étaient si puissantes que les corps ont été incinérés, laissant peu de place aux familles pour honorer leurs morts. Il s'agissait de cibles civiles dans des villages civils, ce qui constitue clairement des crimes de guerre, une violation du droit international.   Le courtier en armes Tun Min Latt, 53 ans, et trois de ses associés ont été arrêtés lors de raids à l'aube à Bangkok le 17 septembre et inculpés le 13 décembre pour trafic de drogue, blanchiment d'argent et criminalité transnationale organisée, a déclaré le groupe de campagne Justice for Myanmar dans un communiqué. rapport rendu public mercredi. Des titres de propriété et des livrets bancaires appartenant à la fille et au fils de Min Aung Hlaing ont été trouvés au domicile du suspect.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus