Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil BIRMANIE – POLITIQUE : L’armée birmane promet «d’écraser» les groupes terroristes

BIRMANIE – POLITIQUE : L’armée birmane promet «d’écraser» les groupes terroristes

Journaliste : Rédaction Date de publication : 30/03/2022
0

Birmanie armée

 

L’armée birmane va réprimer les groupes terroristes qui tuent des civils, des personnels de santé, d’éducation et d’administration et menacent la sécurité des personnes souhaitant vivre en paix, ainsi que les organisations qui les aident et les soutiennent, jusqu’à ce que la paix et la stabilité soient rétablies, sans discuter ni négocier avec eux, a déclaré le président du Conseil d’administration de l’État et commandant en chef des services de défense, le général Min Aung Hlaing.

 

Il a fait ce commentaire lors d’un discours prononcé à l’occasion du défilé du 77e anniversaire de la Journée des forces armées à Nay Pyi Taw.

 

“Nos militaires doivent sévir contre l’insurrection interne et le terrorisme. Nous ne rencontrerons pas et ne négocierons pas avec les groupes terroristes qui tuent sans raison des civils, des personnels de santé, d’éducation et d’administration et menacent la sécurité des personnes pacifiques et des organisations qui les aident et les soutiennent. Nous les écraserons jusqu’à ce que la paix et la stabilité soient restaurées. Je tiens à dire que les gouvernements et les militaires des pays du monde entier n’ont pas l’habitude de rencontrer et de discuter avec des organisations terroristes”, a déclaré le général.

 

Il a averti les organisations armées ethniques (EAO) de ne pas soutenir les actes de terrorisme et les organisations terroristes et de vivre dans le cadre de la loi. Il a également appelé à cultiver l’esprit d’union et l’objectif ultime d’établir une Union basée sur la démocratie et le fédéralisme.

 

“Je fais le serment solennel que l’armée protégera les intérêts de tous les citoyens sans accepter aucun acte visant à nuire à nos trois grandes causes nationales. Nous veillerons à mettre fin au conflit armé pour une paix durable”, a ajouté Min Aung Hlaing.

 

Il a déclaré que la Birmanie comptait des organisations armées qui sont apparues avant et après l’indépendance du pays en raison de leurs différences politiques, ethniques et idéologiques, ainsi que celles qui sont apparues après la transition vers une démocratie multipartite en 2011 et celles qui sont apparues après les élections de 2020. Les actes terroristes actuels sont l’héritage des EAO, a-t-il souligné.

 

“L’armée tiendra des pourparlers avec les signataires et les non-signataires de l’accord de cessez-le-feu national (NCA) sans conditions préalables, à l’exception des groupes terroristes et de leurs partisans”, a-t-il poursuivi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus