Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Asie CAMBODGE – DÉFENSE : Les États-Unis interdisent l’exportation de matériel militaire pour cause « d’influence chinoise »

CAMBODGE – DÉFENSE : Les États-Unis interdisent l’exportation de matériel militaire pour cause « d’influence chinoise »

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 09/12/2021
0

Base navale de ream au Cambodge

 

Les États-Unis ont décidé d’interdire l’exportation de matériel militaire vers le Cambodge, citant des inquiétudes concernant « l’approfondissement de l’influence militaire chinoise » dans le pays. L’annonce faite mercredi par le ministère du Commerce est la dernière d’une série de mesures visant les liens croissants du royaume avec Pékin.

 

« Nous exhortons le gouvernement cambodgien à faire des progrès significatifs dans la lutte contre la corruption et les violations des droits humains, et à travailler pour réduire l’influence de l’armée de la RPC au Cambodge, qui menace la sécurité régionale et mondiale », a déclaré la secrétaire au Commerce Gina Raimondo.

 

La base navale de Ream

 

Depuis deux ans maintenant, les autorités américaines tirent la sonnette d’alarme sur la rénovation de la base navale de Ream à l’extérieur de Sihanoukville, la principale ville portuaire du Cambodge. Les travaux sur la base ont été soutenus par le gouvernement chinois et en 2019, le Wall Street Journal a rapporté qu’un traité secret avait été signé autorisant la marine chinoise à utiliser la base pendant 30 ans. L’affirmation a été dénoncée par le gouvernement cambodgien comme une « fausse nouvelle », mais les soupçons persistent.

 

Lors d’une visite au Cambodge en juin, la sous-secrétaire d’État Wendy Sherman a fait part de ses préoccupations à ses hôtes, avertissant qu’une base chinoise au Cambodge aurait un « impact négatif » sur les relations entre les deux pays.

 

L’échange a été suivi en novembre de sanctions contre deux hauts responsables militaires cambodgiens. Le Trésor et les départements d’État ont allégué que le couple avait comploté pour tirer profit illicitement du projet de rénovation de Ream. Les sanctions ont été annoncées conjointement avec un avis du ministère du Commerce avertissant les entreprises américaines de « l’exposition potentielle à des entités au Cambodge, telles que l’armée cambodgienne, qui se livrent à des violations des droits de l’homme, à la corruption et à d’autres comportements déstabilisants ».

 

Un dossier du Département d’État publié mercredi auprès du Federal Register concernant l’embargo sur les armes a doublé l’accusation selon laquelle « le Cambodge continue de permettre à la RPC d’étendre sa présence militaire et de construire des installations à usage exclusif dans le golfe de Thaïlande ».

 

L’embargo sur les armes couvre non seulement les armes conventionnelles, mais aussi les équipements dits « à double usage ». C’est-à-dire des articles qui pourraient avoir des applications à la fois commerciales et militaires ou de sécurité nationale.

 

Traditionnellement, les fabricants d’armes américains n’exportent pas vers le Cambodge. Au cours des 31 dernières années, pas une seule pièce d’armes conventionnelles majeures n’a été exportée des États-Unis vers le Cambodge, selon la base de données sur les transferts d’armes du SIPRI.

 

Cependant, l’embargo peut encore compliquer les problèmes d’approvisionnement pour les forces armées cambodgiennes. Les réglementations en vertu desquelles l’embargo sur les armes a été annoncé mercredi sont systématiquement interprétées par le gouvernement américain comme s’appliquant aux entreprises et aux particuliers non américains, à condition que les articles exportés soient d’origine américaine ou incorporent une technologie, des produits ou des composants américains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus