Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
Home Accueil CAMBODGE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité cambodgienne du 24 au 30 juillet ?

CAMBODGE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité cambodgienne du 24 au 30 juillet ?

Date de publication : 31/07/2023
0

élection vote Cambodge

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes au Cambodge durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

Politique, Diplomatie

 

Le Parti du peuple cambodgien (PPC) du Premier ministre cambodgien Hun Sen a remporté les élections générales du 23 juillet. Un total de 18 partis politiques se sont présentés aux élections, après l’exclusion du principal parti d’opposition, le parti de la bougie, pour élire les membres du parlement pour l’Assemblée nationale cambodgienne. Cette dernière est composée de 125 sièges. Les résultats indiquent que le PPC a obtenu près de 6,4 millions de voix, soit 82,3 % des 7,77 millions de voix valides, et que le parti Funcinpec du prince Norodom Chakravuth a obtenu 716 443 voix, soit 9,22 % des voix. Le porte-parole du PPC, Sok Eysan, a déclaré que selon les calculs du PPC basés sur les résultats préliminaires de la NEC, le PPC a remporté 120 sièges et le parti Funcinpec a obtenu les cinq sièges restants.

 

Au lendemain de ce succès politique, le Premier ministre cambodgien Hun Sen , au pouvoir depuis 38 ans, a annoncé qu’il démissionnerait de son poste de Premier ministre et passerait le relais à son fils le 22 août. L’annonce est intervenue trois jours après que son parti a de nouveau remporté les élections générales. Hun Sen a déclaré que son fils serait nommé Premier ministre le 22 août. “Je voudrais demander la compréhension du peuple alors que j’annonce que je ne continuerai pas en tant que Premier ministre”, a-t-il déclaré dans une émission spéciale à la télévision d’État. Il a déclaré qu’il démissionnerait car rester en fonction pourrait entraîner une instabilité. Hun Sen a ensuite annoncé qu’il poursuivra sa carrière politique en tant que président du Parti du peuple cambodgien (PPC), membre de l’Assemblée nationale et président du Conseil privé suprême auprès de Sa Majesté le Roi, puis président du Sénat après les élections sénatoriales du 25 février 2024.

 

Selon l’Union européenne, les élections législatives qui ont eu lieu au Cambodge le dimanche 23 juillet se sont déroulées dans un espace politique et civique restreint, où l’opposition, la société civile et les médias n’ont pas pu fonctionner efficacement sans entraves. L’Union européenne regrette toutefois  que ces élections aient exclu des secteurs importants de l’opposition, en raison de condamnations pénales de dirigeants politiques et de la disqualification du principal parti d’opposition, le parti de la Bougie, qui n’a pas été autorisé à s’inscrire pour participer au vote. L’Union européenne se dit préoccupée par les amendements à la loi électorale adoptés quelques semaines avant le scrutin, qui restreignent le droit à la liberté d’expression et le droit de tous les citoyens à se présenter aux élections, et demande la libération des membres de l’opposition détenus.

 

Hun Sen a par ailleurs  confirmé le 29 juillet au matin qu’il n’y aurait pas de restructuration de l’administration publique et des forces armées dans le nouveau gouvernement royal qui entrera en fonction le 22 août. Dans un message vocal diffusé sur ses réseaux sociaux, Hun Sen a déclaré que ceux qui occupent des fonctions publiques telles que les directeurs généraux, les directeurs de département, les chefs de bureau, les gouverneurs de province/municipalité, de ville, de district et de Khan et leurs adjoints, les chefs de la police et de l’armée à tous les niveaux, et ainsi de suite, ne seront pas affectés par le changement de gouvernement. Dans le même temps, les personnes exerçant des fonctions politiques, y compris les secrétaires d’État et les sous-secrétaires d’État des ministères, ainsi que les conseillers, seront à nouveau nommés au gouvernement avec un nouveau mandat, sauf s’ils démissionnent d’eux-mêmes en raison de leur âge ou d’une maladie.

 

La Fédération de Russie a félicité le Cambodge pour l’organisation réussie des élections générales du 23 juillet dernier tout en réitérant sa volonté de resserrer ses relations et sa coopération avec le Royaume. « Nous saluons le succès des élections au Cambodge et réaffirmons notre intention de renforcer davantage les relations d’amitié traditionnelle, de respect mutuel et de coopération avec Phnom Penh, y compris la dimension interparlementaire », a déclaré le ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie dans un communiqué de presse rendu public le 26 juillet.

 

Économie

 

Mme Chea Serey, gouverneur adjoint de la Banque nationale du Cambodge (BNC), a été nommée gouverneur de la BNC avec rang de ministre d’Etat. La nomination a été faite dans un décret royal signé le 29 juillet par Sa Majesté Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge. Mme Chea Serey est née à Phnom Penh le 1er janvier 1981. Son père est Chea Chanto, ancien gouverneur de la BNC. Elle a obtenu son doctorat en économie en 2021 à l’Université d’Adélaïde, en Australie. Elle a commencé sa carrière à la BNC en 1999 et a gravi différents échelons avant de devenir gouverneur adjoint de la BNC au début de 2023. En outre, elle est membre de divers comités axés sur les politiques au sein de la banque centrale.

 

Le roi a promulgué le 5 juillet une nouvelle loi sur les règles d’origine. Elle a été formulée avec l’aide de l’OMC et de la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), assurant ainsi la cohérence avec les accords de libre-échange (ALE) existants et les accords avec d’autres pays membres de l’OMC. La loi détermine les principes et les règles sur l’origine des biens exportés et importés, afin de promouvoir et de faciliter les échanges dans le cadre des systèmes commerciaux préférentiels et non préférentiels, et de contribuer à la prévention de la contrefaçon. Ce nouveau texte devrait permettre au Cambodge de tirer le meilleur profit des accords de libre-échange bilatéraux, régionaux et multilatéraux auxquels le pays est partie, tels que ceux avec la Chine et la Corée du Sud ainsi que le Partenariat économique global régional (RCEP).

 

Le taux de pauvreté du Cambodge est passé de 36,7% en 2014 à 16,6% en 2022, selon l’indice mondial de pauvreté multidimensionnelle (IPM) 2023 publié le 16 juillet par le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et l’Université d’Oxford. Le nombre de pauvres a été divisé par deux, passant de 5,6 millions à 2,8 millions.  Ce progrès représente une indication positive pour la sortie du pays de la catégorie des PMA, selon le PNUD. Pour mémoire, le Cambodge a rempli pour la première fois en 2021 les trois critères de sortie de la catégorie des PMA et fera l’objet d’une nouvelle évaluation en 2024. Si tous ces critères (nécessaires (RNB par habitant, indice de capital humain, indice de vulnérabilité économique et environnementale) sont à nouveaux remplis, le reclassement prendrait effet en 2027 au plus tôt.

 

Le Cambodge a exporté 570 000 t de noix de cajou brutes vers le Vietnam au cours du premier semestre de cette année – soit 93% de la production totale de ce produit – pour une valeur de 785 M USD (-14% en g.a.), selon les données de l’Association de la noix de cajou du Cambodge. Elle prévoit également une baisse de 10% au second semestre. L’association note toutefois une augmentation des ventes de ce produit aux entreprises de transformation locales, un bon signe pour la filière. Le gouvernement vise la transformation de 25% des noix de cajou d’ici 2027 et 50% d’ici 2032. Le pays a donc besoin de plus d’investissement dans la transformation et le conditionnement afin de valoriser sa production et d’en augmenter la valeur ajoutée.

 

Société

 

L’administration de Preah Sihanouk continue de se débattre avec la question de près de 400 constructions inachevées laissées à mi-parcours par les investisseurs étrangers dans la ville côtière, à la suite de l’interdiction des jeux d’argent en ligne en 2019 et de la pandémie de Covid-19. Une réunion interministérielle s’est tenue récemment pour discuter d’un plan d’action visant à promouvoir les incitations annoncées par le gouvernement pour résoudre la crise des projets d’investissement non achevés à Sihanoukville. Comme la plupart des constructions sont prises dans des problèmes juridiques entre les propriétaires de projets et les développeurs, les parties concernées sont encouragées à opter pour des règlements à l’amiable et à profiter des incitations prévues dans le paquet, ont déclaré des sources au courant de la réunion. La réunion aurait abordé un certain nombre de défis liés aux aspects juridiques et aux réglementations. Il a été constaté que chacune des constructions inachevées présentait des problèmes particuliers et qu’un plan d’action unique ne pouvait donc pas être utile. Par conséquent, il a été convenu que des plans d’action distincts devaient être élaborés sur la base des questions en jeu pour une mise en œuvre efficace des mesures correctives.

 

Afin de contribuer à la mise en œuvre de la politique du ministère cambodgien de l’environnement en matière de construction, d’amélioration et de promotion des connaissances environnementales, de modernisation des institutions, et de devenir une administration moderne en accord avec la voie du gouvernement royal, le ministère cambodgien de l’environnement a annoncé le lancement d’une bibliothèque électronique. Ken Serey Ratha, directeur général du département général de la connaissance et de l’information environnementales, a souligné que le projet de bibliothèque électronique du ministère cambodgien de l’environnement, a été établi en réponse aux initiatives du gouvernement cambodgien. Cette initiative vise à partager les connaissances, à moderniser les institutions et à diffuser les zones protégées auprès des étudiants, du public, du secteur privé et des chercheurs, en particulier en tant que collection de données à long terme.

 

Le ministère cambodgien des travaux publics et des transports a annoncé le projet “Construction du premier pont sur le Mékong dans la province de Kratie”. Le ministère cambodgien a indiqué que la longueur du pont sera de 1761 mètres. Il reliera la commune de Bos Leav, district de Chit Borey, province de Kratie, à la commune de Sop, district de Prek Prosop, province de Kratie. Le chantier a été ouvert en janvier 2023 et la construction devrait s’achever en juin 2026. Le pont sera construit par Shanghai Construction Company (SCG) et supervisé par Guangzhou Van An Technical Consulting Company.

 

Le Centre australien pour la recherche agricole internationale soutient un nouveau projet de recherche visant à réduire les pertes et les déchets alimentaires dans la chaîne de valeur du poisson-chat pangasius au Cambodge, a déclaré l’ambassade d’Australie à Phnom Penh dans un communiqué de presse le 28 juillet. Les connaissances générées par la recherche bénéficieront aux éleveurs de poisson-chat pangasius, aux entreprises privées et aux futures exportations de poisson du pays vers les marchés étrangers. Selon le communiqué de presse, le projet fait partie du programme de recherche ACIAR-IDRC sur les pertes alimentaires, qui travaillera avec des partenaires dans les pays en développement, y compris le Cambodge, le Laos et le Vietnam, pour lutter contre les pertes alimentaires dans la chaîne de valeur du poisson-chat pangasius du Mékong grâce à des solutions innovantes et locales.

 

Tourisme, Culture

 

Le ministère cambodgien de l’Environnement a officiellement reconnu la communauté de Tatai Krom, dans la province de Koh Kong, comme une communauté protégée. Selon un communiqué du ministère publié le 28 juillet, la communauté de Tatai Krom a été reconnue par une proclamation datée du 19 juillet 2023, dans le cadre du projet de paysage durable et d’écotourisme du Cambodge (CSLEP). La communauté réside sur 97,3 ha de la réserve naturelle de Peam Krasop, dans les villages d’Anlong Vak et de Koh Andet de la commune de Tatai Krom. Le ministère cambodgien a déclaré que cette reconnaissance visait à accroître la participation à la gestion et à l’utilisation durables des ressources naturelles, conformément à la politique gouvernementale d’amélioration des moyens de subsistance des communautés locales. En outre, cette communauté sera gérée conformément à la loi sur les zones protégées.

 

L’aéroport international de Siem Reap Angkor, dont la majeure partie de l’investissement vient de Chine commencera ses opérations en octobre, a indiqué le 27 juillet un communiqué du Secrétariat d’État à l’aviation civile. L’aéroport “devrait ouvrir ses portes à partir du 16 octobre 2023”, selon le communiqué. Tous les vols commerciaux de passagers et de fret qui sont effectués à l’actuel aéroport international de Siem Reap seront entièrement transférés à l’aéroport international de Siem Reap Angkor à partir du 16 octobre, ajoute le communiqué. L’aéroport international de Siem Reap Angkor est un projet de Angkor International Airport Investment (Cambodia) Co, Ltd, une filiale de la société chinoise Yunnan Investment Holdings Ltd.

 

Quelque 15 810 touristes chinois ont visité le célèbre parc archéologique d’Angkor au Cambodge au cours du deuxième trimestre 2023, soit une augmentation de 206,5% par rapport aux 5 158 touristes de la même période de l’année dernière, selon un rapport publié le 28 juillet. Au cours de la période avril-juin de cette année, la Chine a été la deuxième source la plus importante de touristes internationaux dans le parc antique après les États-Unis, a indiqué le rapport de l’entreprise publique Angkor Enterprise. La Grande-Bretagne, la France et l’Australie étaient les troisième, quatrième et cinquième sources d’étrangers dans le parc. Le secrétaire d’État et porte-parole du ministère cambodgien du Tourisme, Top Sopheak, a attribué l’augmentation du nombre de touristes chinois à la réouverture de la Chine au début de l’année. Selon le rapport, un total de 149 428 touristes internationaux de 164 pays et régions ont visité le parc d’Angkor au cours du deuxième trimestre de cette année, soit une augmentation de 272 % par rapport aux 40 143 touristes de la même période de l’année dernière.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus