Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil GAVROCHE HEBDO – ÉDITORIAL: Sam Rainsy, l’impossible retour au Cambodge le 9 novembre

GAVROCHE HEBDO – ÉDITORIAL: Sam Rainsy, l’impossible retour au Cambodge le 9 novembre

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 28/10/2019
0

Notre lettre hebdomadaire a aussi pour but de vous tenir au courant des événements en avance et de vous aider à les décrypter. Nous avons plusieurs fois, dans ces colonnes, évoqué le retour de l’opposant historique cambodgien Sam Rainsy au Cambodge le 9 novembre, soit quelques jours après le prochain sommet des Chefs d’État ou de gouvernement de l’Asean qui se tiendra du 2 au 4 novembre à Bangkok, à l’Impact Arena de Muang Thong Thani. Sam Rainsy prévoit, tambour battant, son arrivée dans la capitale, Phnom Penh, où il fut condamné par contumace, en 2016, à cinq années de prison pour avoir porté atteinte, dans un post sur internet, au traité frontalier entre le Vietnam et le Cambodge. Problème: personne, parmi les observateurs de la scène politique cambodgienne, ne croit vraiment à la possibilité de ce retour. Voici pourquoi.

 

Que gagnerait Sam Rainsy à rentrer au Cambodge le 9 novembre comme il l’affirme ?

 

Que cet opposant historique, aujourd’hui basé en France, veuille retrouver son pays et poursuivre le combat politique qu’il mène depuis bientôt trente ans contre le premier ministre Hun Sen est louable. L’exil pèse sur les hommes engagés dans une lutte pour le pouvoir, qui plus est au vu de la main mise croissante de la Chine sur l’ex Royaume d’Angkor. Mais au delà, qu’attendre d’un tel retour qui, à coup sûr, se terminerait par un emprisonnement et de trés probables émeutes dont la violence, du coté des manifestants mais surtout du coté des force de police, risque de dégénérer ?

 

Sam Rainsy a t’il intérêt, à 70 ans, à devenir l’homme porteur du chaos ? Car c’est évidemment sur lui que se concentreront toutes les accusations du régime en place…

 

Parlementaires occidentaux

 

Pour l’heure, l’opposant fondateur du Parti du sauvetage national du Cambodge (Cambodia National rescue Party) s’emploie à convaincre des parlementaires occidentaux à l’accompagner. Plusieurs ont donné leur accord de principe, y compris en France et au parlement européen. Mais ces promesses vont-elles se matérialiser ? Comment tenir bon face aux pressions de leurs gouvernements respectifs ?

 

L’horizon parait bien gris pour Sam Rainsy, qui doit aussi songer la mise en danger de la vie de l’autre opposant aujourd’hui en résidence surveillée au Cambodge, Kem Sokha.

 

Ne doutons pas que l’intéressé va démentir nos propos. Nous attendons d’ailleurs ses commentaires dans nos colonnes.

 

Mais pour le moment, sur la base des informations en notre possession, ce retour annoncé semble surtout en passe…d’avorter à la dernière minute. Les discussions entre dirigeants de l’ASEAN, lors du sommet du 2 au 4 novembre prochain à Bangkok, donneront le ton sur leur soutien au pouvoir cambodgien dirigé d’une main de fer par Hun Sen depuis….1985 !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus