Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet

La Cité de l’Ange Noir

Date de publication : 23/02/2020
0

 

Notre bibliothèque idéale de polars et de récits sur l’Asie du sud-est s’enrichit au fil de nos chroniques. Cette semaine, focus sur l’écrivain Harlan Wolff, ancien détective privé à Bangkok. La Cité de l’Ange Noir rapporte l’enquête de Carl Engel, un détective britannique venu vivre en Thaïlande il y a des années de cela. C’est dans un univers finement tiré du réel que Harlan Wolff relate les péripéties de ce personnage rusé, vénal et un brin bras cassé. Tout laisse à présager que l’écrivain tire l’histoire de son roman de son propre passé.

 

La Cité de l’Ange Noir rapporte l’enquête de Carl Engel, un détective privé britannique venu vivre en Thaïlande il y a des années de cela. Rusé, vénal et un brin bras cassé, il vient en aide à un singulier client américain qui lui demande de retrouver un frère disparu et condamné pour de meurtres de jeunes filles aux États-Unis. Une piste qui devrait être facilitée par les récents événements morbides ayant eu lieu à Bangkok où des jeunes filles ont été retrouvées mortes après avoir été violemment torturées sur un mode opératoire à chaque fois identique.

 

Mais l’enquête prend un tournant inquiétant lorsque le client est retrouvé mort en plein Bangkok, tué par balles par des motards en fuite, au moment où Carl Engel venait de retrouver la trace de l’homme disparu. Ce dernier, un Américain d’origine, ancien combattant du Vietnam et naturalisé thaïlandais, est un curieux personnage qui synthétise à lui seul les dérives humaines et les défaillances d’un système corrompu. Carl Engel, qui a bâti sa réputation à l’aide d’une coopération habile et monnayée avec les forces de l’ordre, se retrouve pris à son propre piège, dans une histoire aux enjeux qui le dépassent considérablement.

 

L’auteur décrit à merveille les limites de la vie d’un étranger en Thaïlande et la corruption du système judiciaire, le tout sur fond de guerre du Vietnam. Les événements de ce roman se déroulent dans un environnement à la réalité presque tangible, dans un Bangkok effervescent et aux tréfonds morbides.

 

Mathilde Thieffry www.gavroche-thailande.com

 

Critique tirée du Nº 276 (Octobre 2017) du magazine Gavroche

 

La Cité de l’Ange Noir
de Harlan Wolff
Éditions Gope : 2017
427 p. 1060 B
Disponible chez Carnets d’Asie (Alliance Française de Bangkok) Tél : 02 670 42 80

Les plus lus