Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil Prix RSF-OIF-RFI : « Cambodge Soir Hebdo » récompensé

Prix RSF-OIF-RFI : « Cambodge Soir Hebdo » récompensé

Journaliste : Adrien Le Gal
La source : Cambodge Soir Hebdo
Date de publication : 12/12/2012
0

Ung Chansophea, 26 ans, est la première journaliste asiatique à remporter le prix francophone de la liberté de la presse.
Combien de temps les femmes battues cambodgiennes continueront-elles de « souffrir en silence », alors que les autorités locales corrompues sont souvent complaisantes avec les maris violents ?

 

Pour avoir posé cette question, la jeune journaliste de Cambodge Soir Hebdo, Ung Chansophea, a obtenu le prix francophone de la liberté de la presse, décerné par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), Radio France Internationale (RFI) et l’ONG Reporters sans frontières (RSF).

 

« Nous sommes particulièrement heureux d’avoir couronné une journaliste cambodgienne cette année, a déclaré Jean-François Julliard, secrétaire général de RSF, lors de la remise de prix. Son article est de grande qualité et aborde un sujet important et sensible au Cambodge. De plus, c’est la première fois qu’un pays asiatique est récompensé. C’est aussi un bel hommage aux journalistes cambodgiens qui ont su, par leur détermination et leur obstination, repousser sans cesse les limites de la censure dans leur pays. »

 

Le prix, décerné tous les ans à un journaliste de presse écrite et à un autre de radio, est ouvert à quarante-deux pays francophones, dont le Laos, le Vietnam et, pour la première fois cette année, la Thaïlande.

 

L’article primé, paru le 18 juin 2009 dans Cambodge Soir Hebdo, évoque la souffrance des femmes battues, dont le combat est régulièrement contrecarré par les autorités cambodgiennes, qui les incitent à ne pas porter plainte et à s’abstenir de divorcer. « En tant que femme, je devais tolérer la violence », se rappelle ainsi une des « survivantes » des violences conjugales, citée dans l’article.

 

Ung Chansophea, journaliste francophone, a rejoint la rédaction de Cambodge Soir en octobre 2004, devenu Cambodge Soir Hebdo après la crise qui l’a secoué en 2007, et le changement de périodicité qui en a résulté. Elle s’est peu à peu spécialisée dans le traitement des questions de société, ce qui lui avait déjà valu d’être récompensée, en juin 2008, par le troisième prix de l’enquête journalistique, décerné par l’ambassade des États-Unis à Phnom Penh et par le Club des journalistes cambodgiens. Elle avait alors enquêté sur les conditions de relogement des personnes expulsées de Phnom Penh.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus