Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Thaïlande Société THAILANDE – ACTIVISME: Des singes, des noix de coco, et une mobilisation internationale sans précédent

THAILANDE – ACTIVISME: Des singes, des noix de coco, et une mobilisation internationale sans précédent

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 13/07/2020
0

D‘ordinaire, les activistes se mobilisent plutôt – à juste titre – pour défendre les éléphants utilisés comme des attractions en Thaïlande. Changement de registre depuis quelques semaines: le commerce des singes entraînés à ramasser des noix de coco pour la consommation humaine est désormais dans la ligne de mire d’un collectif de défense des animaux: le People for the Ethical Treatment of Animals (PETA). Ce dernier vient de lancer une campagne de boycott des produits thaïlandais à base de noix de coco, aussitôt suivie par plusieurs chaînes de magasins internationales.

 

Pour le collectif PETA, l’affaire est sans appel : “Les jeunes singes terrifiés sont obligés d’accomplir des tâches frustrantes et difficiles, comme tordre de lourdes noix de coco jusqu’à ce qu’elles tombent des arbres d’une grande hauteur. Un enquêteur a appris que si les singes essaient de se défendre, leurs canines peuvent être arrachées.

 

“Un enquêteur a vu des singes être transportés dans des cages exiguës à peine assez grandes pour qu’ils puissent se retourner et d’autres laissés dans des cages fermées à clé à l’arrière d’une camionnette, sans aucun abri contre la pluie battante.

 

Des singes qui tentent de s’évader

 

“Un singe a été vu en train de secouer frénétiquement les barreaux des cages dans une vaine tentative d’évasion”, peut-on lire dans la déclaration de campagne, ajoutant que de nombreux singes sont illégalement enlevés à leur famille et à leur foyer alors qu’ils ne sont que des bébés. “Ils sont munis de colliers métalliques rigides et sont maintenus enchaînés ou attachés pendant de longues périodes.

 

Le gouvernement thaïlandais, interpellé, a nié toute cruauté envers les animaux. AROY-D, l’un des deux exportateurs accusés par PETA de cruauté envers les singes mardi, a nié que ses agriculteurs sous contrat utilisent même des singes. “Nous insistons sur le fait que les produits AROI-D en vente dans le monde n’utilisent pas de travail animal”, a déclaré la firme sur sa page Facebook.

 

Autre intervenant de poids dans le débat: le général Apirat Kongsompong, chef de l’armée, a nié mercredi le recours au travail forcé des singes.

 

L’industrie thaïlandaise de la noix de coco dépend des exportations. L’année dernière, rien que pour le mois de janvier à juillet 2019, les exportations de lait de coco se sont élevées à 7,46 milliards de bahts.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus