Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil THAILANDE – DYNASTIE: King Power, un géant fragile derrière Leicester City FC

THAILANDE – DYNASTIE: King Power, un géant fragile derrière Leicester City FC

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 30/10/2018
0

Le géant du «Duty Free» fondé par le milliardaire thaïlandais Vichai Srivaddhanaprabha avait renforcé sa notoriété internationale grâce aux succès sportifs du club de football anglais. La disparition de Vichai dans l’accident d’hélicoptère survenu samedi soir risque d’ébranler tout cet édifice économique.

 

Il était le cinquième homme le plus riche de Thaïlande.

 

Il fut l’allié politique et économique de l’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra, toujours en exil aujourd’hui.

 

Il était aussi une puissance montante du football européen, ajoutant récemment à son club de Leicester City FC le club de première division belge (flamand) OH Leuven.

 

Disparu samedi 27 octobre à 60 ans dans le crash de son hélicoptère, Vichai Srivaddhanaprabha portait sur ses épaules bien plus que King Power, son groupe commercial de premier plan.

 

Il en était aussi l’âme et le négociateur acharné, ayant joué à plusieurs reprises de ses contacts pour sauver sa firme de difficultés financières ou judiciaires, et accroitre sa fortune estimée à cinq milliards de dollars.

 

L’ascension de «King Power», l’enseigne incontournable pour quiconque atterrit à Bangkok, Phuket ou Chiang Mai, était due à une situation: son monopole dans les aéroports Thaïlandais.

 

Un monopole arraché, depuis le premier magasin «Duty Free» ouvert par Vichaï en 1989, à coups de concessions âprement négociées.

 

Le monopole de l’exploitation des enseignes commerciales «Duty Free» du nouvel aéroport de Suvanarbhumi, en 2006, lui avait été octroyé par le gouvernement de Thaksin Shianwatra juste avant que celui-ci ne soit renversé par un coup d’état militaire.

 

Habilement, le patron de King Power parvint en revanche à garder ses distances avec le magnat des télécommunications entré en politique.

 

Il l’imita en revanche coté football: en 2007, alors au début de son exil, Thaksin Shinawatra avait acquis le club de Manchester City revendu un an plus tard au Sheikh Mansour des Emirats Arabes Unis.

 

Vichaï, lui, avait franchi le pas quelques années plus tard en achetant Leicester City FC en 2010, alors cantonné en seconde division.

 

Six ans après, le «petit poucet» Leicester remportait le titre de champion en Premier League.
Les quatre enfants de Vichai sont intégrés au management de son groupe King Power, qui possède également des centres commerciaux de produits hors douane à Bangkok et Pattaya.

 

Son plus jeune fils, Aiyawatt, âgé de 32 ans, est vice-président de Leicester City FC.
Le patronyme de Srivaddhanaprabha (lumière glorieuse) lui avait été octroyé par le Roi défunt Rama IX, décédé le 13 octobre 2016.

 

King Power avait vu s’achever, en septembre 2018, les poursuites judiciaires engagées par un ancien responsable de l’office gouvernemental anti-corruption contre AOT, l’exploitant des aéroports thaïlandais, pour cause d’attribution illicite de monopole

 

Réagissez, commentez, corrigez sur redaction@gavroche-thailande.com

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus