test
Home Accueil THAÏLANDE – JUSTICE : Deux ans de prison pour la députée Chonthicha Jangrew

THAÏLANDE – JUSTICE : Deux ans de prison pour la députée Chonthicha Jangrew

Date de publication : 27/05/2024
1

 

Le tribunal provincial de Thanyaburi a condamné lundi Chonthicha Jangrew, députée du parti d’opposition Move Forward, à deux ans de prison pour diffamation de la monarchie suite à un discours prononcé lors d’un rassemblement de protestation il y a trois ans.

 

Chonthicha Jangrew, également connue sous le surnom de “Lookkate”, représente une circonscription de Pathum Thani. À son arrivée au tribunal provincial de Thanyaburi, située dans la province de Pathum Thani au nord de Bangkok, elle a été accueillie par plusieurs sympathisants ainsi que par quelques collègues de son parti.

 

Les accusations portées contre elle découlent d’un discours prononcé en 2021 lors d’un rassemblement devant le même tribunal, où elle réclamait la libération de tous les prisonniers politiques.

 

Chonthicha a été jugée coupable pour des parties de son discours concernant les modifications législatives opérées par le gouvernement de l’époque, dirigé par le Premier ministre Prayuth Chan-ocha, pour accorder au roi Vajiralongkorn un contrôle accru sur les richesses du palais, gérées par le Bureau des biens de la Couronne.

 

Le juge a estimé que son discours pouvait induire le public en erreur en suggérant que le roi Vajiralongkorn pouvait utiliser l’argent des contribuables à des fins personnelles et interférer dans la politique, ce qui pourrait ternir sa réputation.

 

Initialement condamnée à trois ans de prison, la peine de Chonthicha a été réduite à deux ans en raison de sa coopération lors du procès. La loi sur la diffamation de la monarchie, connue sous le nom de lèse-majesté et désignée par l’article 112 du code pénal, prévoit des peines de trois à quinze ans d’emprisonnement.

 

Chonthicha a ensuite été libérée contre une caution de 150 000 bahts (4 100 dollars). Si la caution n’avait pas été accordée et qu’elle avait été immédiatement envoyée en prison, elle aurait perdu son siège au Parlement.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus