Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Home Accueil THAÏLANDE – JUSTICE : Nouvelle inculpation d’une artiste pour lèse majesté

THAÏLANDE – JUSTICE : Nouvelle inculpation d’une artiste pour lèse majesté

Journaliste : Rédaction Date de publication : 05/07/2022
0

artice 112 Thaïlande

 

Thai Lawyers for Human Rights, cité par le site Prachatai, a rapporté que l’artiste numérique Thopad Atanan, 27 ans, a été arrêté le 30 juin 2022 et accusée de lèse-majesté et de crimes informatiques.

 

Selon la police, « les accusations sont liées à un portrait du roi Vajiralongkorn qui a été posté sur Instagram le 16 septembre 2021 ». La police a déclaré que « le portrait diffamait le roi ».

 

L’arrestation a eu lieu 9 mois après les infractions présumées et Thopad n’avait jamais reçu de convocation.

 

Il est rapporté que 11 policiers de la Division de la répression de la criminalité technologique (TCSD) ont fait une descente au domicile de Thopad, une artiste numérique indépendante qui postait souvent des œuvres sur le mouvement pro-démocratique, et l’ont arrêtée pour diffamation du roi en vertu de la section 112 du Code pénal thaïlandais et pour avoir importé dans un système informatique des données qui constituent une atteinte à la sécurité nationale en vertu de la section 14 de la loi sur les crimes informatiques.

 

Munis d’un mandat de perquisition, les policiers ont confisqué un ordinateur, un tableau et un téléphone portable. Ils ont refusé de laisser quiconque photographier le mandat d’arrêt et le mandat de perquisition.

 

Thopad a nié toutes les accusations.

 

La police a demandé à la cour une détention temporaire, affirmant « qu’elle doit encore interroger 4 autres témoins, vérifier son ordinateur et son téléphone portable, ainsi que son casier judiciaire ». Le tribunal a approuvé une libération sous caution de 90 000 bahts, couverte par le Fonds de la volonté du peuple, un fonds de libération sous caution pour les personnes accusées d’avoir participé au mouvement pro-démocratique. L’artiste est de nouveau convoquée par la justice le 17 août 2022.

 

Selon TLHR, au moins 208 personnes ont été accusées de diffamation royale depuis novembre 2020, dont plus de la moitié pour leur expression politique en ligne.

 

Philippe Bergues

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus