Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil THAÏLANDE – MALTRAITANCE: Un français accusé d’avoir euthanasié 22 chiens à Buriram

THAÏLANDE – MALTRAITANCE: Un français accusé d’avoir euthanasié 22 chiens à Buriram

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 25/12/2019
0

Triste histoire dans la province de Buriram relaté par le quotidien en langue thaïlandaise Daily News. Selon celui-ci, un ressortissant français installé dans cette province de l’Isan aurait accepté jusqu’à 50 millions de bahts de dons pour accueillir des chiens errants… qu’il euthanasiait ensuite. Il est accusé de maltraitance envers les animaux qu’il était supposé accueillir et soigner. L’intéressé et son épouse thaïe affirment, via leur page Facebook, être victimes de fausses accusations.

 

Que s’est-il vraiment passé dans ce chenil de la province de Buriram tenu par un ressortissant français, Michel, et par son épouse thaïe Tanyanan ? Selon le quotidien en langue thaïlandaise Daily News, le couple se serait rendu coupable de maltraitance envers des chiens qu’ils accueillaient. Ils avaient pour cela recueilli, toujours selon Daily News, plusieurs millions de bahts de donations. Les travailleurs employés sur le site affirment eux aussi avoir été victimes de mauvais traitements.

 

Le sanctuaire en question se prénomme «The Sound of Animals». Il se trouve à Ban Kruat, dans la province de Buriram dans le nord-est de la Thaïlande. Il accueillait prés de 200 chiens qui auraient été privés de nourriture et d’eau. La télévision thaïlandaise a diffusé un reportage.

 

Selon le site Thaivisa.com, dont nous vous recommandons ici la lecture, un vétérinaire qui fait partie d’un groupe qui s’occupe des chiens errants à Chonburi, Wanchai Chaipleum, a enquêté sur l’affaire. Il aurait déposé un rapport auprès de la police de Ban Kruat sur les activités du couple le 25 octobre, a rapporté Daily News.

 

Le ressortissant français, qui se prétendrait vétérinaire, fait désormais face à des accusations pour faux et usage de faux et violences envers des animaux. Le couple doit être présenté la justice au début de l’année prochaine.

 

Les accusés, dont le ressortissant français, bénéficient évidemment de la présomption d’innocence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus