Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE : La Cour constitutionnelle ajourne l’affaire de dissolution du Move Forward Party

THAÏLANDE – POLITIQUE : La Cour constitutionnelle ajourne l’affaire de dissolution du Move Forward Party

Date de publication : 04/07/2024
0

Cour constitutionnelle Thaïlande

 

La Cour constitutionnelle thaïlandaise a fixé au 17 juillet la prochaine audience concernant l’affaire de dissolution du Move Forward Party (MFP), principal parti d’opposition.

 

Le 3 juillet, la cour a examiné la requête de la Commission électorale (CE) visant à obtenir une décision sur la dissolution recommandée du MFP. Le greffier de la CE a présenté des preuves alléguant que le MFP avait l’intention de saper la monarchie constitutionnelle et de nuire au régime démocratique avec le Roi comme chef d’État, enfreignant ainsi l’article 92 de la loi organique sur les partis politiques.

 

La CE a cité une décision antérieure de la Cour constitutionnelle, qui présentait les motifs de dissolution. L’organisme de scrutin de la CE a demandé à la cour de dissoudre le parti et de révoquer les droits des dirigeants du parti de se présenter aux élections et d’interdire à quiconque perdant ces droits de s’inscrire ou de siéger à la direction d’un nouveau parti pendant 10 ans, en vertu des articles 92 et 94 de la charte.

 

La cour a déclaré mercredi que pour l’examen de l’affaire, elle attendrait les résultats de l’examen des preuves des parties concernées le 9 juillet. La cour a fixé la prochaine audience de l’affaire de dissolution au 17 juillet à 19h30.

 

En mars, la CE avait demandé à la cour de statuer sur la dissolution du parti en réponse à l’avis rendu le 31 janvier, selon lequel les efforts du MFP pour modifier l’article 112 du Code pénal (la loi de lèse-majesté) démontraient une intention de saper la monarchie constitutionnelle.

 

La cour avait ordonné au parti de mettre fin à cette campagne sans proposer de sanction supplémentaire.

 

Move Forward s’est engagé à contester la recommandation de dissolution devant les tribunaux. Le parti avait remporté le plus grand nombre de voix et de sièges lors des élections générales de l’année dernière. Cependant, il a été empêché de former un gouvernement de coalition par les législateurs conservateurs et les sénateurs.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus