Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil THAÏLANDE – POLITIQUE : Un député du Move Forward conteste sa condamnation pour diffamation

THAÏLANDE – POLITIQUE : Un député du Move Forward conteste sa condamnation pour diffamation

Date de publication : 30/06/2024
0

 

Jirat Thongsuwan, député du parti Move Forward, a déclaré qu’il ferait appel de sa peine d’un an de prison avec sursis pour diffamation à l’encontre d’un ancien haut responsable du ministère de la Défense. L’affaire est liée à l’achat par l’État de détecteurs d’explosifs inefficaces.

 

Le tribunal correctionnel a également condamné Jirat Thongsuwan à une amende de 2 630 euros après l’avoir reconnu coupable d’avoir accusé à tort le maréchal de l’air Tharet Punsri, un ancien chef d’état-major de l’armée de l’air devenu secrétaire général adjoint permanent du ministère, d’être le président et actionnaire d’une société ayant fourni les tristement célèbres détecteurs de bombes GT200 à l’armée.

 

Le député de Chachoengsao a porté ces accusations lors d’un débat de censure le 20 juillet 2022 contre des ministres du gouvernement du général Prayut Chan-o-cha. Il est important de noter que le maréchal de l’air Tharet Punsri ne faisait pas partie du gouvernement.

 

Jirat a également présenté le maréchal de l’air Tharet Punsri comme une figure importante du coup d’État de 2006 dirigé par le général de l’armée de l’époque, Sonthi Boonyaratkalin, qui a renversé le gouvernement de Thaksin Shinawatra.

 

Le maréchal de l’air Tharet Punsri a déclaré au tribunal que les allégations de Jirat Thongsuwan étaient sans fondement et entachaient sa réputation. Il a insisté sur le fait qu’il n’avait aucun lien avec la société productrice des détecteurs de bombes. Il n’aurait occupé ni le poste de président, ni détenu d’actions dans l’entreprise.

 

En plus de la peine de prison avec sursis et de l’amende, le tribunal a ordonné à Jirat Thongsuwan de verser 13 150 euros de dommages-intérêts au maréchal de l’air Tharet et de publier des excuses dans trois journaux pendant cinq jours consécutifs.

Jirat Thongsuwan a par la suite publié sur son compte [X] qu’il faisait appel du jugement et a ajouté le hashtag : “L’injustice est exaspérante”.

 

Le député fait également face à une plainte pour avoir échappé à la conscription militaire obligatoire. Il a reconnu l’accusation le 8 mai.

 

Le GT200, commercialisé par une société britannique comme un “détecteur de substances à distance”, a été vendu à plusieurs pays. Quatorze organismes gouvernementaux thaïlandais, principalement militaires, auraient dépensé un total de 36,8 millions d’euros pour ces appareils entre 2004 et 2009.

 

Des soupçons concernant le GT200 et des appareils similaires sont apparus lorsque des tests effectués par l’Agence nationale pour le développement des sciences et de la technologie ont révélé qu’ils ne contenaient aucun composant électronique.

 

Le GT200 a été vendu pour un coût allant jusqu’à 25 700 euros l’unité, mais l’appareil a été décrit comme n’étant guère plus que des « baguettes divinatoires » sans aucune explication scientifique sur leur fonctionnement. Le gouvernement britannique a averti les gouvernements étrangers que le GT200 est « totalement inefficace » pour détecter les bombes et les explosifs. Le propriétaire de Global Technical, Gary Bolton, a été reconnu coupable le 26 juillet 2013 de deux accusations de fraude liées à la vente et à la fabrication du GT200 et condamné à sept ans de prison.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus