Home Accueil THAÏLANDE – TOURISME : Fini d’avoir mal aux fesses sur Thai Airways ?

THAÏLANDE – TOURISME : Fini d’avoir mal aux fesses sur Thai Airways ?

Date de publication : 11/05/2024
1

thai airways vols

 

Face aux plaintes récurrentes de passagers mécontents, Chai Eamsiri, PDG de Thai Airways International, s’est engagé à une réparation rapide des sièges défectueux à bord de ses avions.

 

Lors d’une conférence de presse vendredi, M. Chai a affirmé que la compagnie nationale ne restait pas passive face aux préoccupations des voyageurs. Certains sièges ont déjà été réparés, tandis que d’autres attendent la livraison de pièces détachées, très demandées par les constructeurs en raison de problèmes similaires rencontrés chez d’autres compagnies aériennes.

 

Le dirigeant a révélé que la compagnie a identifié des sièges défectueux sur quatre Airbus A350 et quatre Boeing 777-200ER.

 

Pour atténuer les désagréments, il a expliqué que l’une des mesures prises était d’affecter les avions équipés de sièges défectueux à des lignes à faible trafic et de suspendre la vente des places concernées.

 

“THAI n’est pas la seule compagnie aérienne à utiliser des sièges de type A350. D’autres compagnies aériennes utilisent également les mêmes sièges. Par conséquent, toutes les compagnies aériennes demandent des pièces détachées en même temps”, a-t-il déclaré sur le compte Twitter @ThaiPBS.

 

Cette déclaration marque la première prise de parole publique d’un dirigeant de THAI depuis le 28 avril, date à laquelle Treerat Sirinchantaropas, PDG de New Energy Plus Solutions, a publié sur Facebook un message dénonçant le dysfonctionnement de son siège en classe affaires. Il a également rapporté qu’un de ses clients en classe affaires rencontrait le même problème avec son siège inclinable.

 

D’autres passagers ont également fait part de désagréments similaires. Une voyageuse a affirmé avoir découvert que son siège en classe affaires ne pouvait pas s’incliner sur le vol TG668 de Bangkok à Guangzhou du 30 avril. Selon la publication de M. Treerat le même jour, un membre du personnel lui aurait remis une enveloppe contenant 5 000 bahts en échange de son silence.

 

Le 10 mai, la THAI a annoncé un bénéfice net consolidé de 2,43 milliards de bahts au premier trimestre, en baisse de 80,7 % par rapport aux 12,5 milliards enregistrés à la même période de l’année précédente. Le chiffre d’affaires a augmenté de 10,7 %, tandis que les dépenses ont grimpé de 22,5 % sur la période.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai utilisé les services de cette compagnie de façon continue depuis 1977 à titre personnel (plusieurs vols pas an). Devant la baisse continue de la qualité du service et les tarifs beaucoup plus élevés sur que ceux de la concurrence j’ai du me résigner à l’abandonner. Mon dernier vol BKK-CGD en Mars 2023 en Business : oreiller taché, télécommande endommagée (inopérante donc plus de video), moquette sale et en lambeaux,… On ne peut pas se prétendre compagnie premium et cesser tout entretien des équipements de cabines. J’espère juste que la gestion des organes vitaux des avions ne suivent pas la même politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus