Free Porn
xbporn

1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
yasbetir1.xyz
winbet-bet.com
1kickbet1.com
1xbet-ir1.xyz
hattrickbet1.com
4shart.com
manotobet.net
hazaratir.com
takbetir2.xyz
1betcart.com
betforwardperir.xyz
betforward-shart.com
betforward.com.co
betforward.help
betfa.cam
2betboro.com
1xbete.org
1xbett.bet
romabet.cam
megapari.cam
mahbet.cam
1xbetgiris.cam
betwiner.org
betwiner.org
1xbetgiris.cam
1xbet
1xbet
alvinbet.site
alvinbet.bet
alvinbet.help
alvinbet.site
alvinbet.bet
alvinbet.help
1xbet giris
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
1xbetgiris.cam
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
pinbahis.com.co
betwinner
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
betwiner.org
1xbet
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
1xbete.org
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
betforward
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
yasbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
1xbet
یاس بت
وین بت
وان کیک بت
هتریک بت
manotobet
حضرات بت
takbet
بتکارت
آلوین بت
ریتزو بت
alvinbet
بت فا
betboro
romabet
megapari
mahbet
سایت بت فوروارد
اونجا بت
betboro.us
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
1betcart.com
betcart
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی
بهترین سایت شرط بندی ایرانی

Home Accueil VIETNAM – CORONAVIRUS: Facebook est-il l’allié de la censure vietnamienne ?

VIETNAM – CORONAVIRUS: Facebook est-il l’allié de la censure vietnamienne ?

Journaliste : Redaction
La source : Gavroche
Date de publication : 23/04/2020
0

Autre initiative d’Amnesty International: obliger le géant Facebook à cesser sa coopération avec le gouvernement vietnamien. Selon l’organisation de défense des droits de l’homme, Facebook doit immédiatement revenir sur sa décision de censurer les publications jugées critiques à l’égard des autorités de Hanoï.

 

Le 21 avril, Facebook a commencé à renforcer considérablement la censure des messages “anti-étatiques” au Vietnam. Cette décision fait suite aux pressions exercées par les autorités, notamment aux restrictions délibérées que l’entreprise soupçonne d’avoir imposées à ses serveurs locaux par les entreprises de télécommunications publiques, ce qui a rendu Facebook inutilisable pendant un certain temps.

 

Demande de censure

 

“La révélation que Facebook cède aux demandes de censure de grande envergure du Vietnam est un tournant dévastateur pour la liberté d’expression au Vietnam et au-delà”, a déclaré William Nee, conseiller en droits de l’homme d’Amnesty International.

 

“La suppression impitoyable de la liberté d’expression par les autorités vietnamiennes n’est pas nouvelle, mais le changement de politique de Facebook les rend complices”.

 

“Facebook doit fonder sa réglementation du contenu sur les normes internationales des droits de l’homme en matière de liberté d’expression, et non sur les caprices arbitraires d’un gouvernement qui abuse des droits. Facebook a la responsabilité de respecter la liberté d’expression en refusant de coopérer avec ces demandes de retrait indéfendables”.

 

Longue tradition de répression

 

Les autorités vietnamiennes ont une longue tradition de caractérisation des critiques légitimes comme “anti-État” et de poursuite des défenseurs des droits de l’homme pour “propagande contre l’État”. Les autorités ont activement réprimé les discours en ligne dans le contexte de la pandémie COVID-19 et ont intensifié les tactiques répressives ces dernières semaines.

 

“Il est choquant que les autorités vietnamiennes restreignent encore plus l’accès de ses peuples à l’information en pleine pandémie. Les autorités vietnamiennes sont connues pour harceler les critiques pacifiques et les dénonciateurs. Cette mesure va encore plus tenir le monde dans l’ignorance de ce qui se passe réellement au Viêt Nam”, a déclaré William Nee.

 

Facebook succombe à la pression vietnamienne

 

La décision de Facebook fait suite à des années d’efforts des autorités vietnamiennes pour miner profondément la liberté d’expression en ligne, au cours desquelles elles ont poursuivi un nombre croissant de critiques pacifiques du gouvernement pour leur activité en ligne et ont introduit une loi répressive sur la cybersécurité qui oblige les entreprises technologiques à remettre de vastes quantités de données potentielles, y compris des informations personnelles, et à censurer les publications des utilisateurs.

 

“Le fait que Facebook se conforme à ces exigences crée un dangereux précédent. Les gouvernements du monde entier y verront une invitation ouverte à mettre Facebook au service de la censure d’État. Cela rend un terrible service à toutes les entreprises technologiques en les rendant vulnérables au même type de pression et de harcèlement de la part de gouvernements répressifs”, a déclaré William Nee.

 

Des plateformes qui dopent la liberté

 

“S’il est vrai que les médias sociaux ont positivement transformé le paysage de la liberté d’expression au Vietnam, c’est uniquement parce que les internautes vietnamiens ont utilisé ces plateformes pour exprimer des opinions critiques et découvrir les violations des droits de l’homme. C’est le droit fondamental à la liberté d’expression – et non le profit et l’accès au marché – qui doit être protégé à tout prix”, a déclaré William Nee.

 

Dans un rapport publié l’année dernière, Amnesty International a constaté qu’environ 10 % des prisonniers de conscience du Viêt Nam – des personnes emprisonnées uniquement pour avoir exercé pacifiquement leurs droits de l’homme – ont été emprisonnés en raison de leur activité sur Facebook.

 

La récente montée de la censure et de l’intimidation

 

En janvier 2020, les autorités vietnamiennes ont lancé une répression sans précédent sur les médias sociaux, y compris Facebook et YouTube, afin de faire taire le débat public sur un conflit foncier très médiatisé dans le village de Dong Tam, qui a suscité des allégations persistantes de corruption et a conduit à des affrontements meurtriers entre les forces de sécurité et les villageois.

 

La répression n’a fait que s’intensifier depuis le début de COVID-19. Entre janvier et la mi-mars, un total de 654 personnes ont été convoquées dans les commissariats de police de tout le Vietnam pour assister à des “séances de travail” avec la police concernant leurs messages Facebook liés au virus, parmi lesquelles 146 ont été soumises à des amendes financières et les autres ont été forcées de supprimer leurs messages.

 

Nouveau décret le 15 avril

 

Le 15 avril, les autorités ont introduit un nouveau décret de grande envergure, le 15/2020, qui impose de nouvelles sanctions sur le contenu présumé des médias sociaux qui tombe sous le coup de restrictions vagues et arbitraires. Le décret habilite en outre le gouvernement à contraindre les entreprises technologiques à se conformer à des mesures arbitraires de censure et de surveillance.

 

Le 18 avril, les autorités de la province de Hau Giang ont arrêté Dinh Thi Thu Thuy, 38 ans, pour “propagande contre l’État” en vertu de l’article 117 du code pénal de 2015. La police accuse Dinh Thi Thuy Thuy d’avoir “publié et partagé des centaines de contenus anti-étatiques sur Facebook”. Cette accusation est passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à vingt ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus