test
Home Accueil VIETNAM – POLITIQUE : Pourquoi le président vietnamien a démissionné

VIETNAM – POLITIQUE : Pourquoi le président vietnamien a démissionné

Journaliste : Rédaction Date de publication : 18/01/2023
0

corruption Vietnam

 

Gavroche vous l’annonçait mardi 17 janvier : Le président du Vietnam a démissionné seulement quelques jours avant d’être limogé dans le cadre d’une campagne de lutte contre la corruption qui a déjà conduit au renvoi de plusieurs ministres vietnamiens.

 

Le départ soudain de M. Phuc est un geste inhabituel dans le Vietnam communiste, où les changements politiques sont normalement soigneusement orchestrés, l’accent étant mis sur une stabilité prudente.

 

Les médias d’État ont déclaré que le parti communiste avait jugé qu’il était responsable des actes répréhensibles commis par des ministres de premier plan sous ses ordres pendant son passage au poste de Premier ministre de 2016 à 21, avant qu’il ne devienne président.

 

Deux ministres vietnamiens ont été limogés ce mois-ci dans le cadre d’une purge anti-corruption qui a conduit à l’arrestation de dizaines de fonctionnaires, beaucoup d’allégations ayant trait à des transactions effectuées dans le cadre de la réponse du Vietnam à la Covid.

 

M. Phuc “a assumé la responsabilité politique en tant que dirigeant lorsque plusieurs fonctionnaires, dont cinq ministres, ont commis des violations et des manquements, entraînant des conséquences très graves”, a déclaré l’agence VNA, citant la déclaration officielle du comité central du parti.

 

L’Assemblée nationale vietnamienne a démis Pham Binh Minh et Vu Duc Dam de leurs fonctions de ministres ce mois-ci.

 

Minh était ministre des affaires étrangères et Dam était chargé de la gestion de la pandémie par le pays.

 

Au moins 100 fonctionnaires et hommes d’affaires, dont l’assistant de Dam, ont été arrêtés dans le cadre d’un scandale lié à la distribution de kits de dépistage Covid.

 

Trente-sept personnes, dont de hauts diplomates et des policiers, ont également été arrêtées dans le cadre d’une enquête sur le rapatriement de Vietnamiens pendant la pandémie.

 

Après avoir fermé ses frontières pour ralentir la propagation du virus, le Vietnam a organisé près de 800 vols charters pour rapatrier des citoyens de 60 pays et territoires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus