Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت
Home Accueil ASIE – COVID : La banque asiatique s’inquiète de la flambée de la pauvreté dans la région

ASIE – COVID : La banque asiatique s’inquiète de la flambée de la pauvreté dans la région

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 11/09/2021
0

 

Selon des chercheurs de la Banque Asiatique pour le Développement (BAD), la pandémie a fait basculer 75 à 80 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté en Asie, ce qui constitue un revers majeur pour les efforts de réduction de la pauvreté.

 

Ces chiffres s’ajoutent aux 104 millions de personnes qui auraient déjà vécu dans l’extrême pauvreté dans les pays en développement d’Asie sans l’épidémie mondiale de Covid-19.

 

Les perturbations économiques causées par le Covid-19 ont augmenté la part de la population vivant dans l’extrême pauvreté d’environ deux points de pourcentage, a indiqué la Banque asiatique de développement (BAD) dans un rapport publié mardi. L’extrême pauvreté est définie comme le fait de vivre avec moins de 1,90 dollar par jour.

 

Scénarios de plus grande inégalité

 

La part de la population des pays en développement d’Asie vivant sous le seuil de pauvreté extrême aurait dû diminuer de moitié, passant de 5,2 % en 2017 à 2,6 %, mais elle est restée à un niveau élevé de 4,5 %, selon la Banque asiatique de développement.

 

“La pandémie a aggravé la position de l’Asie en développement en matière de pauvreté dans l’hypothèse d’une distribution neutre, et les estimations de la pauvreté simulée sont encore plus élevées si nous considérons des scénarios de plus grande inégalité”, a déclaré la BAD dans son rapport.

 

Le rapport note que les ménages ont eu recours à divers moyens pour gérer leurs difficultés financières dans le contexte de la pandémie, mais que “certaines de ces stratégies laissent des séquelles à long terme et peuvent être potentiellement coûteuses”.

 

Manque de ressources financières

 

Dans son enquête sur les habitants des pays asiatiques en développement, l’Institut de la Banque asiatique de développement a constaté que 54,9 % des ménages ont déclaré manquer de ressources financières pendant au moins une semaine.

 

Parmi eux, 83,3 % ont réduit leurs dépenses, tandis que 49,6 % ont puisé dans leur épargne. Parmi les autres moyens utilisés par les ménages pour faire face aux difficultés financières, citons le report des paiements et des remboursements (35,4 %), la vente ou la mise en gage de biens (18,2 %) et l’emprunt auprès de prêteurs (14,5 %) ou de banques (14,2 %).

 

Failles sociales

 

“Un ciblage approprié des politiques en faveur des personnes extrêmement pauvres, ainsi qu’un soutien continu du gouvernement et des institutions de développement, sont importants pour atténuer les effets à long terme de la pandémie”, a conclu la BAD.

 

Selon l’économiste en chef de la BAD, Yasuyuki Sawada : “L’Asie et le Pacifique ont fait des progrès impressionnants, mais Covid-19 a révélé des lignes de faille sociales et économiques qui pourraient affaiblir le développement durable et inclusif de la région.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus