Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
Home Accueil AUSTRALIE – DÉFENSE : L’Oncle Sam confirme sa présence militaire accrue

AUSTRALIE – DÉFENSE : L’Oncle Sam confirme sa présence militaire accrue

Journaliste : Rédaction Date de publication : 10/12/2022
0

sous-marins

 

Les États-Unis augmenteront la présence rotative des forces aériennes, terrestres et maritimes en Australie, y compris les bombardiers et les avions de chasse, a déclaré mardi le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, dans un contexte d’inquiétudes communes concernant la Chine.

 

Austin n’a pas précisé quand il y aurait une augmentation des rotations, ni combien de troupes, de navires et d’avions elles impliqueraient, et il n’était pas clair en quoi cette annonce différait d’une déclaration similaire il y a plus d’un an.

 

“Les États-Unis et l’Australie partagent la vision d’une région où les pays peuvent déterminer leur propre avenir”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue australien, à laquelle participaient les ministres des affaires étrangères des deux pays.

 

“Malheureusement, cette vision est remise en question aujourd’hui. Les actions dangereuses et coercitives de la Chine dans tout l’Indo-Pacifique, y compris autour de Taïwan, et envers les pays insulaires du Pacifique et dans les mers de Chine orientale et méridionale, menacent la paix et la stabilité régionales”, a-t-il déclaré.

 

Dans une déclaration commune, les parties ont déclaré que “pour renforcer la présence terrestre des États-Unis”, elles allaient étendre les emplacements des forces de l’armée américaine et du corps des Marines en Australie.

 

Elles ont également indiqué qu’elles identifieraient des emplacements pour soutenir un dispositif de forces américaines renforcé avec des améliorations de pistes, des aires de stationnement d’avions et des stockages de carburant et de munitions, et ont décidé de prépositionner des stocks, des munitions et du carburant pour soutenir les capacités américaines.

 

Washington considère Canberra comme un partenaire essentiel dans ses efforts pour repousser la Chine et les analystes estiment que l’Australie pourrait avoir un rôle logistique crucial à jouer dans la défense de Taïwan contre toute tentative de Pékin de récupérer l’île stratégique et auto-administrée.

 

Le ministère taïwanais des Affaires étrangères, réagissant à la réunion, a déclaré que le gouvernement continuerait à travailler en étroite collaboration avec les États-Unis, l’Australie et d’autres pays partageant les mêmes idées pour protéger la sécurité dans le détroit de Taïwan, élargir l’espace international de Taïwan et défendre les systèmes démocratiques et les valeurs communes.

 

Les États-Unis prévoient de déployer jusqu’à six bombardiers B-52 à capacité nucléaire sur une base aérienne dans le nord de l’Australie, a déclaré à Reuters une source familière de la question en octobre.

 

Juste avant les pourparlers AUSMIN de l’année dernière, les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Australie ont conclu un accord de sécurité, appelé AUKUS, qui fournira à l’Australie la technologie nécessaire pour déployer des sous-marins à propulsion nucléaire. Le résultat de cet accord avait été l’annulation du contrat passé avec la France pour la construction de sous marins. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus