Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil BIRMANIE – ÉCONOMIE : M1 Group, le conglomérat libanais qui espère profiter de la junte militaire

BIRMANIE – ÉCONOMIE : M1 Group, le conglomérat libanais qui espère profiter de la junte militaire

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 14/09/2021
0

 

La société d’investissement libanaise M1 Group s’est engagée à dépenser 330 millions de dollars au cours des trois prochaines années pour développer l’activité de télécommunications birmane qu’elle rachète à la société norvégienne Telenor, s’opposant ainsi aux tentatives de nombreux investisseurs internationaux de se retirer du pays dirigé par la junte.

 

Les fonds investis par le groupe libanais seront utilisés pour l’expansion du réseau, l’infrastructure et les services à large bande, a déclaré Azmi Mikati, directeur général du groupe M1, dans une interview.

 

La vente de Telenor Birmanie a été convenue en juillet pour 105 millions de dollars. Dans l’attente de l’approbation des autorités réglementaires, elle donnera au groupe basé à Beyrouth le contrôle de l’un des quatre principaux opérateurs de télécommunications du  Birmanie, qui compte 19 millions de clients dans ce pays de 55 millions d’habitants.

 

Un service de classe mondiale

 

“Plutôt que d’avoir peur des environnements difficiles, nous nous engageons à soutenir les personnes qui y vivent avec un service de classe mondiale, quelle que soit la situation politique”, a déclaré M. Mikati. “Les télécommunications sont un service essentiel, surtout dans des circonstances difficiles.”

 

M1 Group

 

M1 Group est une société holding de la famille milliardaire Mikati, dont fait partie Najib Mikati, premier ministre désigné du Liban. Selon son site web, il a des investissements dans la société de télécommunications MTN Group, cotée en Afrique du Sud, dans le détaillant de mode Pepe Jeans et dans des propriétés à New York, Londres, Dubaï et Beyrouth. Elle détient également une participation dans un opérateur de tours de télécommunication en Birmanie.

 

“La volonté, ou plutôt l’empressement, de travailler sur certains des marchés les plus difficiles au monde aujourd’hui fait partie de notre mission”, a déclaré Azmi Mikati, 49 ans.

 

Les militaires ont renversé le gouvernement civil birman dirigé par Aung San Suu Kyi en février. L’impact sur l’économie a été profond, les prévisionnistes estimant que le PIB pourrait diminuer d’au moins 10 % cette année.

 

Telenor a décidé de se retirer de la Birmanie en partie parce qu’elle ne voulait pas se conformer aux ordres de la junte militaire d’installer des logiciels espions qui pourraient surveiller l’activité des téléphones portables et de l’Internet des individus.

 

Une situation de plus en plus difficile

 

“La situation en Birmanie est devenue, au cours des derniers mois, de plus en plus difficile pour Telenor pour des raisons de sécurité des personnes, de réglementation et de conformité”, a déclaré Sigve Brekke, PDG de Telenor, dans un communiqué lors de l’annonce de la vente.

 

L’entreprise norvégienne a déclaré en mai que son unité en Birmanie, créée en 2014, était “entièrement dépréciée” et a déprécié 6,5 milliards de couronnes (750 millions de dollars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus