Free Porn
xbporn
Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
1xbet
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com

1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
1xbet-1xir.com
betforward
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co

betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
betforward.com.co
deneme bonusu veren bahis siteleri
deneme bonusu
casino slot siteleri/a>
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu veren siteler
Cialis
Cialis Fiyat
deneme bonusu
padişahbet
padişahbet
padişahbet
deneme bonusu 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet untertitelporno porno 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet وان ایکس بت 1xbet 1xbet سایت شرط بندی معتبر 1xbet وان ایکس بت pov leccata di figa
best porn 2025
homemade porn 2026
mi masturbo guardando una ragazza
estimare cost apartament precisă online
blonde babe fucked - bigassmonster
Home Accueil BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 10 au 16 juin ?

BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 10 au 16 juin ?

Date de publication : 17/06/2024
0

réfugiés birmans

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Birmanie durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

Politique et Diplomatie

 

Une délégation de la junte birmane, dirigée par le ministre des Transports, le général Mya Tun Oo, est revenue de Russie après avoir participé au Forum économique international de Saint-Pétersbourg. Depuis le coup d’État de 2021, la Russie a intensifié ses relations avec l’armée birmane, notamment dans le commerce et l’investissement. Les discussions ont porté sur la coopération commerciale, les transports, les infrastructures, les vols directs, et la production de médicaments contre le cancer en Birmanie. Bien qu’aucun accord officiel n’ait été signé, les deux parties cherchent à réduire leur dépendance vis-à-vis du dollar américain et envisagent des projets ambitieux, comme la construction de centrales nucléaires et d’un port en eau profonde.

 

Le général Min Aung Hlaing, a accepté les lettres de créance de S.E. M. Mutaz Abdullah Abdulijaleel Mohamed AI Faheem, nouvel ambassadeur des Émirats arabes unis (EAU) auprès de la Birmanie à Nay Pyi Taw le 11 juin. Les deux parties ont discuté des relations diplomatiques entre les deux pays, de l’extension des vols directs, de la promotion de la coopération dans le tourisme, le commerce et d’autres domaines, la préparation d’élections générales démocratiques multipartites libres et équitables, les mesures de contrôle et autres arrangements pris dans le cadre de l’accord bilatéral entre la Birmanie et le Bangladesh pour les personnes déplacées dans le nord de l’État de Rakhine.

 

La junte birmane a récemment procédé à un remaniement significatif de son armée. Cinq généraux de division ont été relevés de leurs fonctions et envoyés dans la réserve, tandis que vingt-cinq lieutenants-colonels ont été promus à des postes de commandement stratégiques. Ce remaniement vise à récompenser les officiers plus jeunes. Le contexte de ces changements est marqué par des combats intenses entre la junte et les forces de résistance.

 

La Chine a fourni six patrouilleurs maritimes au régime militaire birman. Officiellement destinés à la sécurité du transport fluvial et au sauvetage en mer, ces bateaux pourraient toutefois être utilisés contre les rebelles. Les analystes militaires estiment qu’ils renforceront la marine impliquée dans les combats contre l’armée Arakan et pourraient être déployés sur les fleuves Irrawaddy et Chindwin.

 

Économie

 

Selon un rapport de la Banque mondiale de juin 2024, l’économie birmane ne devrait croître que de 1 % pour l’année fiscale 2024-2025, contre une prévision de 2 % en décembre 2023. Les conflits, les déplacements de population, et un environnement commercial incertain perturbent l’activité économique. La pauvreté dépasse les niveaux observés en 2015, avec 32 % de la population touchée début 2024. Les exportations et importations ont fortement diminué, et les échanges transfrontaliers avec la Chine et la Thaïlande sont quasiment arrêtés. L’inflation devrait atteindre 18 %, aggravée par la dépréciation du kyat et les restrictions sur les devises étrangères. Les pannes d’électricité persistent, augmentant les coûts de production pour les entreprises.

 

Le ministère des Transports a annoncé le début des travaux de modernisation de sept aéroports domestiques pour l’année fiscale 2024-2025. Ces aéroports sont situés à Mawalmyine, Thandwe, Putao, Tachilek, Hanthawady, Myeik et Kawthoung. Les principales modifications incluent des extensions de pistes et des clôtures.

 

Les autorités birmanes ont gelé les comptes bancaires de 39 personnes accusées d’exercer illégalement des activités de transfert d’argent “hundi”. Cette mesure vise à lutter contre ce système informel largement utilisé par les travailleurs migrants pour envoyer de l’argent à leurs familles dans le pays. Le régime militaire, confronté à une crise économique croissante, cherche à juguler l’effondrement du kyat et la flambée du prix de l’or. La junte birmane accuse les opérateurs hundi de blanchiment d’argent et de violation de la loi sur les institutions financières. Ils risquent de lourdes amendes et des peines de prison.

 

Répression et Conflits

 

La ville de Myawaddy rationne le riz en raison des pluies torrentielles qui ont endommagé les routes reliant la ville à Rangoun. Les deux principales routes utilisées pour transporter le riz depuis Rangoun sont impraticables : la nouvelle route, Htoe Kaw Koe, est endommagée et l’ancienne route, traversant les monts Dawna, est bloquée par des glissements de terrain. Cette situation a entraîné une hausse des prix et des pénuries, affectant particulièrement les familles à faibles revenus et les travailleurs migrants.

 

L’armée birmane est accusée d’avoir violé le cessez-le-feu négocié par la Chine dans l’État de Shan. Des bombardements aériens ont visé une base de l’Armée nationale de libération Ta’ang (TNLA), blessant grièvement trois membres du groupe. La TNLA, qui fait partie d’une alliance rebelle, accuse le régime de violations répétées du cessez-le-feu et menace de riposter.

 

Le Bangladesh a rapatrié 134 membres des forces de sécurité birmanes et leurs familles le 9 juin, après qu’ils ont fui les combats contre l’AA dans l’État de Rakhine. Plus de 750 soldats et leurs familles ont été rapatriés depuis février. Les combats continuent, l’AA cherchant à contrôler des zones proches de plages touristiques populaires.

 

Un nouveau pont en Birmanie, financé en partie par le Japon, a été inauguré par le chef de la junte militaire. Cependant, l’ambassadeur japonais a boycotté la cérémonie, probablement en raison de la désapprobation du régime ou de la crainte d’une attaque. La construction, commencée par le gouvernement démocratique, a été retardée par le coup d’État et a nécessité des fonds publics supplémentaires pour être achevée.

 

Depuis le coup d’État de 2021, l’éducation en Birmanie est en crise. Malgré cela, Min Aung Hlaing vante les écoles et universités du pays. Il a ouvert des programmes de doctorat critiqués pour leur manque de qualification. La baisse des inscriptions scolaires et du nombre d’étudiants aux examens d’entrée à l’université montre une réalité sombre, contrastant avec les ambitions affichées par le chef de la junte.

 

L’Armée d’Arakan (AA) a rejeté les accusations du Conseil du Chinland, l’organe législatif formé par divers groupes de résistance Chin, qui prétend que l’AA recrute de force les habitants de la municipalité de Paletwa, prise par l’AA en janvier. “Selon notre politique, personne n’est recruté contre sa volonté,” a déclaré Khaing Thu Kha, porte-parole de l’AA. Il a ajouté que l’AA traite les questions raciales et religieuses avec “le plus grand soin.” Le Conseil du Chinland a affirmé que l’AA “viole les droits humains fondamentaux” et ignore “l’harmonie entre les groupes ethniques.”

 

Le Réseau des prisonniers politiques de Birmanie (PPNM) a rapporté que plus de 100 détenus ont été transférés de la prison de Kyaikmaraw. La majorité d’entre eux sont des prisonniers politiques condamnés pour avoir participé à des manifestations contre le coup d’État. “Nous enquêtons actuellement sur les lieux exacts où ils ont été envoyés”, a déclaré Thaik Tun Oo, porte-parole du PPNM. Deux prisonniers politiques sont décédés en raison de soins médicaux retardés à la prison de Kyaikmaraw. En février, les prisonniers politiques ont mené une grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention.

 

Le groupe de recherche indépendant Nyan Lynn Thit Analytica a recensé 369 civils tués dans au moins 46 massacres – définis comme des incidents où au moins cinq civils ont été tués – perpétrés par l’armée entre janvier et avril. Ces victimes ont succombé à des offensives militaires, des frappes aériennes et des tirs d’artillerie. Depuis février 2021, le groupe a dénombré 2 490 civils tués dans au moins 260 massacres à travers le pays, près de la moitié ayant eu lieu dans la région de Sagaing.

 

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (UNOCHA) a rapporté que plus de trois millions de personnes sont déplacées à l’intérieur de la Birmanie, dont un tiers sont des enfants. Près de 18,6 millions de personnes ont un besoin urgent d’aide humanitaire. Le nombre total de personnes déplacées dans l’État d’Arakan dépasse maintenant les 350 000, selon l’ONU. Dans l’État de Kachin, environ 57 000 personnes ont été déplacées depuis janvier, principalement à cause de l’offensive lancée par l’Armée de l’indépendance Kachin contre l’armée le 7 mars. Volker Turk, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, a appelé à la fin immédiate de la violence et à la protection des civils ainsi qu’à la facilitation de l’aide humanitaire.

 

Société

 

Le Département d’archéologie et du Musée national a annoncé la fermeture du musée Bogyoke Aung San à Rangoon du 17 juin au 18 juillet pour préparer l’exposition spéciale commémorative du 77e anniversaire de la Journée des martyrs. Le musée rouvrira le 19 juillet, avec une entrée gratuite pour les visiteurs, comme les années précédentes.

 

La construction du mausolée de Shin Maha Ratthasara, poète classique renommé de l’ère Inwa, à Kyat Thaye Kone, Pyay, est achevée à 90 %. La route d’accès au mausolée est également en cours de construction. Un don public de 23,6 millions de kyats a été utilisé pour restaurer et rénover le mausolée en commémoration de son 555e anniversaire. Shin Maha Ratthasara est décédé à l’âge de 62 ans à Pyay en 892 de l’ère birmane.

 

Daw Khaing Zar Aung, une ancienne ouvrière du textile devenue dirigeante syndicale, a été honorée du Prix international Arthur Svensson par le syndicat norvégien Industri Energi à Oslo le 12 juin. Ce prix célèbre son engagement infatigable en faveur des droits des travailleurs et sa contribution au mouvement syndical mondial. Le Prix Arthur Svensson est décerné chaque année à des individus et organisations qui œuvrent pour améliorer les conditions de travail des travailleurs. Il honore la mémoire d’un des dirigeants syndicaux les plus respectés de Norvège.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus