Free Porn manotobet takbet betcart betboro megapari mahbet betforward 1xbet
Home Accueil BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 27 décembre au 2 janvier ?

BIRMANIE EXPRESS – ACTUALITÉS : Que retenir de l’actualité birmane du 27 décembre au 2 janvier ?

Journaliste : Rédaction
La source : Gavroche
Date de publication : 03/01/2022
1

combats en Birmanie

 

Gavroche a sélectionné pour vous quelques nouvelles saillantes en Birmanie durant cette semaine écoulée. Un survol de l’actualité indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à ce pays d’Asie du Sud-Est.

 

COVID

 

La Birmanie a signalé 79 nouvelles infections au COVID-19 et deux décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, a déclaré dimanche 2 janvier le ministère de la santé. Le taux de positivité quotidien du pays, ou le pourcentage de personnes testées positives au virus, était de 1,14 %, a indiqué le ministère dans un communiqué.

 

Le nombre de cas de COVID-19 a augmenté à 531 025, tandis que le nombre de décès a atteint 19 274, a indiqué le ministère.

 

Politique

 

Les États-Unis ont renouvelé mardi leurs appels à un embargo sur les armes à destination de la junte birmane après le massacre de la veille de Noël au cours duquel deux membres du personnel de l’ONG Save the Children ont été tués, selon l’ONG ;

 

L’Union européenne a réagi vivement aux récentes attaques contre des civils dans de nombreuses régions de Birmanie, et plus récemment dans les États Kayah et Karen, ont entraîné le déplacement de milliers de personnes. L’effroyable acte de violence perpétré par le régime militaire dans l’État Kayah le 24 décembre, qui a tué et brûlé plus de 35 personnes, dont des femmes et des enfants, ainsi que des travailleurs humanitaires, souligne l’urgente nécessité de tenir les responsables pour responsables.

 

Économie

 

Malgré l’avenir incertain de la Birmanie après la prise du pouvoir par les militaires en février, un certain nombre d’entrepreneurs japonais sont restés dans le pays et mènent leurs activités plus ou moins normalement.

 

À la fin de l’année 2021, la Birmanie est toujours sous régime militaire. Le pays est confronté à une pauvreté croissante et à des affrontements entre militants et forces gouvernementales, tandis qu’un calme précaire règne dans la capitale commerciale Rangoun ;

 

Ayala Corporation investit un total de 237,5 millions de dollars pour l’acquisition d’actions dans deux entreprises ayant des intérêts commerciaux importants en Birmanie : Yoma Strategic Holdings Inc, cotée à Singapour, et First Myanmar Investment Public Co, cotée à Singapour, et First Myanmar Investment Public Co. Ltd. (FMI).

 

Société

 

Les militaires birman reviennent à une stratégie de massacres et d’incendies, selon une enquête de l’AP. Les tactiques de la terre brûlée – comme la destruction de villages entiers – représentent la dernière escalade de la violence militaire contre les civils et l’opposition croissante.

 

Selon un aperçu des besoins humanitaires des Nations unies publié vendredi par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), les troubles devraient avoir plongé près de la moitié de la population dans la pauvreté jusqu’en 2022, réduisant à néant les progrès impressionnants réalisés depuis 2005. La situation s’est aggravée depuis le début de l’année, lorsque les militaires ont pris le contrôle du pays, évinçant le gouvernement démocratiquement élu. On estime aujourd’hui que 14 États et régions sur 15 se situent en deçà du seuil critique de malnutrition aiguë.

 

Pour l’année prochaine, l’analyse prévoit que 14,4 millions de personnes auront besoin d’une aide sous une forme ou une autre, soit environ un quart de la population. Ce chiffre comprend 6,9 millions d’hommes, 7,5 millions de femmes et cinq millions d’enfants.

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi la France n’intervient-elle pas auprès de la société TOTAL pour pour arrêter le financement de la junte militaire pour l’achat d’armes notamment. L’argent de TOTAL est une des principales ressource financières du régime militaire Birman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus