test
Home Accueil CAMBODGE – TOURISME : L’aéroport international de Siem Reap-Angkor achève avec succès les tests de vol

CAMBODGE – TOURISME : L’aéroport international de Siem Reap-Angkor achève avec succès les tests de vol

Date de publication : 07/10/2023
1

Vols essai aéroport Siemp Reap

 

L’aéroport international de Siem Reap-Angkor entrera officiellement en service le 16 octobre 2023. Trois vols d’essai non commerciaux, deux nationaux et un international, se sont déroulés avec succès le 5 octobre sous l’inspection des autorités et des compagnies aériennes.

 

Selon un communiqué de presse publié le 6 octobre, trois compagnies aériennes ont participé au test – Sky Angkor Airlines depuis l’aéroport international de Phnom Penh, Cambodia Airways depuis l’aéroport international de Sihanoukville, et China Eastern Airlines depuis l’aéroport international de Kunming en Chine.

 

La démonstration visait à garantir que l’aéroport international de Siem Reap-Angkor est techniquement qualifié et fournit des services au sol conformes aux normes internationales établies par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et aux réglementations du Secrétariat d’État à l’aviation civile.

 

L’aéroport international de Siem Reap-Angkor, situé à environ 51 kilomètres de la ville de Siem Reap, doit fonctionner à pleine capacité au cours de la première phase d’exploitation avec 7 millions de passagers par an. A l’horizon 2040, l’infrastructure sera en mesure d’accueillir 40 millions de passagers par an.

 

Le nouvel aéroport pourra également accueillir 10 000 tonnes de fret aérien par an à partir de 2023 et 26 000 tonnes à partir de 2040, ainsi que 65 800 vols par an en 2023 et 112 700 vols par an en 2040.

 

Tous les vols commerciaux de passagers et de fret actuellement opérés à l’aéroport international existant de Siem Reap seront transférés vers la nouvelle installation le 16 octobre.

 

La construction de l’aéroport international de Siem Reap-Angkor a débuté en mars 2020 avec un investissement d’environ 1,1 milliard de dollars américains.

 

Chaque semaine, recevez Gavroche Hebdo. Inscrivez vous en cliquant ici.

 

aéroport Siemp reap Angkor

1 COMMENTAIRE

  1. Ils sont venus nous voir l’année dernière en nous disant que nous étions la seule société sérieuse avec laquelle ils pouvaient travailler. Nous avons dessiné gratuitement leur plateforme de transfert des déchets. Nous les avons aidés à titre de consultant pendant des mois. Nous avons préparé minutieusement les contrats avec leurs équipes. Tout ça gratuitement, pour qu’à 3 semaines de l’ouverture, ils nous disent qu’ils ne pourraient pas travailler avec nous. Étant donné que nous gérons la seule décharge de la région avec une licence officielle, dont la réhabilitation totale est prévue d’ici 2 à 3 ans. Cela signifie donc que tous les déchets de l’aéroport vont être éparpillés on ne sait ou dans la nature. J’en profite pour leur faire un peu de publicité en passant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus